undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 14 commentaires(4 étoiles)afficher tous les commentaires
le 8 décembre 2012
Cette version de Spartacus est surprenante . Les décors numériques de certaines scènes donnent une profondeur naïve proche des péplums des années 50, 60 . L'effet est extra . Les acteurs excellents, que ce soit le laniste et son épouse fourbes et rusés jusqu'aux bouts des ongles, les gladiateurs superbes notament l'acteur jouant le rôle de Oenomaeus, le doctore, qui trouve là un rôle à sa mesure . Une certaine réalité historique transpire dans cette série bien-sûr romancée pour des besoins cinématographiques .
L'aspect granguignolesque des images est très agréable, pour ceux qui aime ce style, réhaussé par l'érotisme ardent d'autres scènes . Dommage que l'acteur jouant Spartacus soit décédé après le tournage, il sera remplacé pour la saison 2 que j'attends avec impatience .
J'espère que le réalisateur ne nous présentera pas un Spartacus romantico-révolutionnaire comme fut celui de Stanley Kubrick, joué par kirk Douglas magistral dans ce rôle, mais d'un grand guerrier ne voulant que retrouver sa Thrace natale, un chef martial sachant tirer profit de toutes opportunités se présentant à lui .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 6 février 2013
La série met du temps à commencer et ça paraît longuet mais ça se dissipe assez vite pour laisser place à une histoire solide, remplie de passions et qui invite à connaître la suite à chaque épisode.

Très belle visuellement, autant pour les paysages que pour les acteurs et leurs habits, Spartacus a essayé d'assimiler quelques faits historiques qui ont pu exister, évidemment ça reste très librement interprété mais on tombe sous le charme lorsque l'on sait que la plupart des personnages évoqués dans la série ont existé et que la fin de celle-ci correspond effectivement à un épisode de l'histoire véridique.

Après il y a parfois des exagérations, surtout pendant les combats avec beaucoup trop de sang qui gicle partout et des combats qui se renversent du tout au tout alors que le héros allait y passer.

Les bonus ne sont pas très longs mais nous emmènent derrière les caméras et nous font sourire. On est parfois étonné de voir ce qui se passait lors de certaines scènes. Mis à part ça, on ne peut pas vraiment dire qu'ils soient indispensables mais ils vont à l'essentiel.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
âmes sensibles s'abstenir!!excellente série qui montre les jeux de l'arène à l'époque romaine et le prix de la vie à cette époque. Les combats et l'ambiance des jeux du cirque sont bien faits et d'un réalisme de qualité. La vie et les moeurs des romains ont relativement bien décrits (je ne suis pas pas un latiniste émérite)Le scénario de grande qualité qui montre que l'ambition sociale doublée d'une ambition politique démesurées mènent à la ruine et à la mort. Merci aux scénaristes de nous avoir évité le côté bondieuserie si chers aux USA dans le film éponyme!!

CETTE SERIE EST A VISIONNER AVANT LES AUTRES TITRES
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 4 octobre 2012
série super prenante, évidement il y a de nombreuses scénes complétements irréalistes et extremenet sanglante, avec quelques fois une impression d'imagines numériques mal maitrisées; ceci dit les intrigues nous aspirent et on a du mal à ne pas dévorer les épisodes
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 27 mars 2013
Des décors et des costumes magnifiques, des acteurs de très bon niveau une histoire qui se tient font de cette série un petit bijou. J'ai beaucoup aimé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 février 2013
pour ceux et celle qui aime les film de gladiateur et ou il y a beaucoup de sang je vous conseille cette série !!! livré en bon état et très rapidement
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 17 juin 2013
J'adore cette série du début à la fin. La première saison reste culte grâce à de très bon acteurs notamment le très regretté Andy Whitfield.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 mars 2014
Un vrai kiff, ca va saigner!! j'adore la série. De l'intrigue à fond la caisse! Une des meilleurs séries depuis OZ. Du lourd!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Andy Whitfield (Spartacus) ne partira pas à la conquète de Rome, comme il le prétendait à la fin de la première saison de "Blood and Sand" : il est décédé le 11 septembre dernier, à l'âge de 37 ans.
Il était pourtant le seul à apporter un peu d'humanité dans ce qui restera à ce jour comme le plus violent et le plus sexuel des péplums depuis le célèbre "Caligula" de Tinto Brass.
Bien sûr, l'esthétique très poussée des images, avec cette priorité aux couleurs rouges et marrons, essaye de faire passer la pilule des innombrables jets de sang et des accouplements brutaux qui pullulent, en favorisant la beauté musculaire des hommes et la nudité plantureuse des femmes, pour aboutir à la fascination consciente pour ce genre d'exhibitionnisme radical.
Le couple Batiatus-Lucretia, particulièrement vicieux et ambitieux, cherche la gloire -financière et politique- en s'appuyant sur les faveurs du peuple, grâce aux combats de gladiateurs qu'ils organisent dans leur Ludus. Pour ce faire, Batiatus exploite à fond la force et la sensibilité de Spartacus, le "héros de Capua", en lui faisant croire que sa femme a été assassinée par des brigands alors qu'il prétendait vouloir la lui rendre. La vérité se faisant jour sur la fin, le dernier épisode verra la révolte des esclaves, dans un incroyable bain de sang de 45 minutes.
Pour les dialogues, à défaut de version ou sous-titres français, quelques notions d'anglais ou d'espagnol suffisent pour comprendre une intrigue basée uniquement sur les luttes de corps et de pouvoir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juin 2012
Le niveau des dialogues se rapproche de celui des "feux de l'amour", les acteurs et les actrices ont tous été
visiblement recructée dans des clubs de fitness( à l'exeption de Lucretia et de Batiatus)et il n'y a aucune plausibilité historiques.
Les gladiateurs coutaient bien trop cher pour se faire massacrer ainsi quotidiennement. Mais ON S'EN FOU! Dialogues pleins d'emphases et surjoués, bastons sanglantes à la 300, intrigues de clocher. Du sexe! De la violence! Du pain et des jeux offert spécialement pour nous occidentaux. On se marre quoi. Seulement aprés avoir massacrés tout ces gens Crassus va avoir du mal à recructer une armée pour le crucifier à la fin. Serie addictive pour homme-femme-hetéro-homo...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé