undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

75
4,3 sur 5 étoiles
Cléopâtre [Édition Digibook Collector + Livret]
Format: Blu-rayModifier
Prix:11,65 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

27 sur 30 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 avril 2003
Ce film sera sans doute considéré comme un incontestable chef d'oeuvre par tout ceux qui s'intéressent de près ou de loin à l'Egypte et son histoire. Ce film vend tout simplement 4 heures de rêve à ceux qui voudront bien assister à son spectacle.
Le film ne reflète pas tout à fait la réalité historique en tout point mais il en reste néanmoins très crédible. Le film est porté à l'écran avec un goût du romanesque et du spectaculaire sans rentrer dans l'excès. Pendant 4h on pourrait presque croire que le film est un reportage sur l'Egypte tellement les décors sont fabuleux.
Le couple Cleopatre-Marc Antoine est parfaitement interprété par Elizabeth Taylor et Richard Burton, le couple était aussi un couple dans la vie à cette époque, cela explique certainement cette puissante complicité visible pendant tout le film.
Au delà du spectacle, le film a une vertu pedagogique. Il retrace assez bien la vie de la dernière reine d'Egypte et nous montre l'influence presque planétaire exercée par l'Egypte à cette époque.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 28 septembre 2010
L'une des plus grandes fresques historiques jamais tournées. Durée de 4 heures, 5 ans de production pour 2 ans de tournage, 270 millions de dollars actuels engloutis (une première dans l'histoire du cinéma, la Twentieth Century Fox fut mise au bord de la faillite), casting à faire tourner les têtes (Liz Taylor est LA Cléopâtre de tous les fantasmes, même si la vérité en pâtit sûrement un peu), voilà un film "historique" dans tous les sens du terme.

Le résultat final est saississant, fusion parfaite entre la grosse production prométhéenne et l'exigence du film d'auteur, avec un Mankiewicz comme toujours impeccable aux dialogues. La fresque peint de manière remarquable tout un pan de l'histoire de l'empire romain lié à la vie de la dernière des sept grandes reines d'Égypte, fresque romanesque s'il en est, fresque de pouvoir et de séduction, d'humains divinisés et de dieux terriblement humains. On y croise un César pas vraiment dupe de la théâtralisation nécessaire du pouvoir et de l'histoire - et qui sera bientôt trahi par les siens -, un Marc Antoine amoureux torturé et hanté par l'aura de son prédécesseur, une Cléopâtre au charisme et à la beauté à rendre fou (et beaucoup succomberont en effet), qui tire les ficelles mâles avant d'être elle-même engloutie par le gouffre de l'histoire...

De la passion au format brut pour cette épopée romanesque, et de l'histoire comme on l'aime aussi, traversée par le filtre magique du cinéma.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
19 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 juillet 2003
Ce film est tout simplement grandiose notamment par ses décors et ses costumes. La scène la plus spectaculaire est sans doute celle de l'arrivée de Cléopatre à Rome. Les moyens déployés pour la conception de ce film sont sans précédent.
A voir absolument!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un bien bel objet que ce digibook... cette fois-ci la galette blu-ray est à la hauteur du packaging (attention car ce n'est pas toujours le cas!). "Cléopâtre" ne pouvait mériter qu'une telle restauration tant le film est riche visuellement. C'est un festival de costumes, à commencer par ceux de miss Taylor: une nouvelle robe, une nouvelle coiffure dans chaque scène! Les couleurs et la définition sont splendides, le télécinéma est stable, les contrastes bien équilibrés, les gros plans impressionnent et les plans larges aussi (voir les premières images du port d'Alexandrie avec le fameux phare au loin). Le mixage du son est très bon aussi, ample, les voix sont claires; bien sûr pas de la précision des films actuels mais satisfaisant.
Le film en deux actes ne démérite jamais côté "pharaonique": décors (le Forum de Rome, la salle du trône de Cléopâtre etc., batailles (les galères à Actium). Tout est fait pour ravir le spectateur des années 60 et aujourd'hui le nostalgique de la toute fin de l'âge d'or des péplums.
Il y a certes des longueurs surtout dans l'acte 2 (Cléopâtre/Marc-Antoine) et le jeu des acteurs est parfois un brin théâtral mais qu'importe les joutes verbales entre le trio de tête (Taylor, Burton, Harrison) sont souvent réussies. On peut voir le film en deux fois si l'on ne peut supporter de rester 4 heures devant son écran.
Il se peut bien aussi que cette reconstitution historique ne soit pas tout à fait exacte: c'est une Cléopâtre bien sensuelle que l'on nous offre, dans les canons hollywoodiens de l'époque, sans doute. Peut-être des inexactitudes ici ou là.
Mais globalement pour ce qui est du spectacle, le film est une réussite.
Les suppléments sont nombreux et souvent intéressants.
Bref, un blu-ray à posséder.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 février 2014
Cleo's have come and gone. There have been many films and books depicting Cleo as she really was to great melodramatic Cleo. Three other popular Cleo's were the Claudette Colbert (1934), Vivien Leigh (1945), and Leonor Varela (1999). There were many more variations between those years.

The one Cleo that will always stand out and let's not forget Mark is the one staring Elizabeth Taylor and Richard Burton (1963). I was old enough to enjoy it on the big screen. Rex Harrison made a good Caesar; watch him have a similar attitude in "The Honey Pot" (1967).

Enough time, thought, and money have been put into this production that I am bound to overlook a few of the most important items about this film. The movie is more than just the actors are. The characters are very well portrayed. The set and costumes are dazzling. They really showed up in the scene when Cleopatra entered Rome. And the navel battle was spectacular.

The year 48 BCE, the place Egypt. The end of the great Pharos is near. The world is being usurped by Rome. We are looking at the story of a power struggle between brother and sister for the control of Egypt, and just as intriguing between two great empires and as results an unforgettable lone story. Will a great sew battle turn the tide?

Every one is going to have a favorite Cleo and find flaws in the others. However this Cleo will always the one others are gauged by.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 octobre 2013
Sur le plan technique, c'est très bien, le Blu Ray sert parfaitement ces classiques et on a au final une image d'un piqué et d'une luminosité extraordinaire. Le support met parfaitement en avant n'importe quel écran plat moderne et tant la colorimétrie que la définition HD sont irréprochables. Du très grand spectacle!
J'émettrais une réserve, sur le plan technique, la bande son VF présente la particularité de changer de voix et se désynchroniser de l'image à 2 ou 3 moments du film et cela durant quelques minutes!! La BO originales n'était peut être pas exploitable pour refaire le blu ray mais les voix sont réellement différentes à ces moments là ce qui m'a gêné.
Le film n'en demeure pas moins un peu trop verbeux compte tenu de sa durée d'où la quatrième étoile qui saute à l’instar de mes enfants sur le canapé en attendant, en vain, qu’il se passe quelques chose…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 octobre 2013
Admirable support que de digibook avec sa belle couverture cartonnée et son petit livret
Excellente restauration, très belle image, très belle couleurs, très bon son. La HD notamment rend toute leur majesté au décors en grandeur réelle...
Pour les restes, des décors somptueux, des costumes magnifique (les tenue de Liz Taylor rivalisent de beauté, il n' y en a pas une qui ne soit pas un délice visuel), une réalisation de très haut niveau, des acteurs remarquable (Liz Taylor en tête mais également Rex Harrisson, Richard Burton, Roddy McDowall est très bon en Octave).
Bref, un superbe film servie par une superbe restauration. Du grand Cinéma !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 février 2013
Restauration exemplaire. On a l'impression de voir le film pour la première fois. Rarement un blu ray a atteint ce degré de perfection. La richesse des décors et des costumes est sans équivalent pour un film historique. Quand on pense que ce film a été tourné sans effets numériques on comprend aisément que les studios ont été ruinés par le projet... Ajoutons que le récit est passionnant, les acteurs excellents et que la mise en scène est superbe et... on a un film qui devrait prendre une place importante dans l'histoire du cinéma. À VOIR ET À REVOIR et surtout à montrer aux jeunes générations pour leur faire comprendre ce qu'était l'âge d'or d'Hollywood
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 mai 2010
Grâce au patient travail des restaurateurs, ce film est offert ici dans la plus longue version jamais donnée au public (plus de 4 heures, 2 DVD).
Le film lui-même est certainement un peu longuet, plus facile à apprécier en salle que devant une télé, mais faute de grives ...
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Cléopâtre" a la réputation douteuse d'avoir été le film le plus cher de toute l'histoire du cinéma (44 millions de dollars) et d'avoir failli mettre la Fox sur la paille. Il a nécessité l'effort budgétaire le plus colossal jamais consenti par l'usine à rêves américaines, et a fait d'Elizabeth Taylor la première actrice à avoir perçu un million de dollars de cachet pour un seul tournage!

Première qualité du film: C'est un péplum qui respecte la vérité historique. La première partie (la meilleure, à mon avis) pourrait illustrer un cours sur la conquête de l'Egypte par Jules César, et de César par Cléopâtre. La seconde, plus lente, est surtout centrée sur les péripéties du couple Cléopâtre-Liz Taylor/Marc Antoine-Richard Burton et aurait supporté sans dommage quelques coupures..

Le film de Mankiewicz commence à la fin de la guerre civile entre César et Pompée, et embarque le spectateur dans un moment crucial de l'Histoire de Rome, celui du triomphe de Jules César, et de son neveu Octave, le futur empereur Auguste, qui donnera son nom au 1er siècle de notre ère parce qu'il marquera l'apogée de la Ville Eternelle et de la Pax Romana. Après celle de la Sicile, la conquête de l'Egypte assurait pour toujours l'approvisionnement de Rome en blé. Mais, en outre, l'Egypte apportait toutes ses fabuleuses richesses. C'est donc un film sur le pouvoir et l'argent.

Film éminemment politique aussi, puisqu'il développe amplement les péripéties du second triumvirat et la nouvelle guerre civile qui en résulte d'une part, et d'autre part, il narre avec brio la façon dont la dernière reine d'Egypte, héritière d'un passé glorieux et d'une civilisation tri-millénaire, qui n'a jamais renoncé à la grandeur de son pays, use de ses charmes pour tenter de préserver son influence sur la Méditerranée orientale . Elle prendra fin avec la bataille d'Actium (tournée à l'économie...), et les suicides de Marc Antoine et de Cléopâtre.

Contrairement à "Ben-Hur" ou "Les Dix Commandements", ce péplum monumental s'attarde plus sur les passions amoureuses et les intrigues de palais qu'aux scènes d'action pures et dures, ou de batailles. Le scénario aurait presque pu avoir été écrit par Shakespeare tant il constitue un drame ardent et intense, où amour et trahison font rage. A cette frénésie des protagonistes répond la froideur des décors : les personnages se révélent être de simples mortels évoluant dans des temples ou des palais trops grands pour eux. Bien qu'anachroniques de temps en temps, ces somptueux décors participent grandement de l'impression de grandeur théâtrale qui émane de l'oeuvre. Pharaoniques au sens propre comme au sens figuré, tout comme les costumes ( mention spéciale pour le nombre de robes différentes portées par Liz Taylor!), ils sont l'un des atouts du film (et aussi l'une des raisons de son coût exorbitant).

Et puis il y a la qualité de l'interprétation: Liz Taylor en tête, d'une beauté éblouissante et d'une sensualité enivrante. Elle incarne merveilleusement cette femme mythique, cette reine de légende et elle restera pour toujours LA reine Cléopâtre (et un peu, aussi, la star dont les caprices contribuèrent à l'explosion des coûts de production) ; Rex Harrison, impressionnant César (mais qui "fait" quand même du Rex Harrison façon "My Fair Lady"); Roddy McDowall qui campe avec beaucoup de talent et d'intelligence le jeune et machiavélique Octave, et Richard Burton, tout à la fois flamboyant, fougueux, fragile, et pitoyable Marc Antoine.

Certaines séquences en mettent plein la vue (Aaaahh, l'entrée de Cléopâtre dans Rome !!!), d'autres sont tournées sur un registre plus intime (les scènes de ménage entre la reine et Marc Antoine). Beaucoup plus subtil est le rendu de l'ambiguité des sentiments qu'éprouve Octave envers la reine vaincue.

Quoiqu'il en soit, le film - bien qu'extrêmement long - est un chef-d'oeuvre, justement couronné par 4 Oscars.

Il aurait d'ailleurs été intéressant d'en avoir la version originale de 6 heures sous la forme d'un coffret DVD (comme pour le "Jésus de Nazareth" de Zefirelli), car les 2 heures coupées concernaient surtout des scènes tournées à l'extérieur, d'où l'impression d'enfermement que donne parfois le film dans son montage définitif de 2 x 2 heures.

POST SCRIPTUM concernant l'édition Blu ray:

Le travail de restauration accompli est tout simplement bluffant. Elimination de toutes les saletés, nettoyage de chaque plan, restauration des couleurs d'origine... C'est là qu'on voit à quel point le DVD n'était finalement pas à la hauteur, souvent blafard et à la colorimétrie discutable. Le piqué est hallucinant de précision, et quelle profondeur de champ ! Le travail accompli a été remarquable, les techniciens ne se sont pas contentés d'un simple transfert sur support haute définition. Ainsi, la copie est-elle issue d'un master 4K d'une qualité irréprochable. Ecran LED de grand format conseillé pour en apprécier toute la beauté, tant le transfert semble vouloir pousser les limites du téléviseur pour s'épanouir. Du grand art !

Pour le son: Bonne VF (une fois n'est pas coutume !),avec un équilibre correct, mais qui peine à cacher son âge. Je préfère donc (mais c'est le cas pour tous les films étrangers) la version originale sous titrée, puissante, sans défaut, dotée d'une dynamique redoutable et disponible en deux formats. Une version Dolby Digital 5.1 de premier ordre, mais surpassée par une version DTS HD volontiers plus tonitruante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Ben-Hur [Ultimate Edition]
Ben-Hur [Ultimate Edition] de Charlton Heston (Blu-ray - 2011)
EUR 14,77

Spartacus [Blu-ray]
Spartacus [Blu-ray] de Kirk Douglas (Blu-ray - 2010)
EUR 10,99

Les Dix commandements [Blu-ray]
Les Dix commandements [Blu-ray] de Charlton Heston (Blu-ray - 2012)
EUR 11,99