undrgrnd Cliquez ici Toys nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire NEWNEEEW Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

27
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 septembre 2000
Blue Velvet commence comme un conte de fée. Le parfait petit quartier américain, calme et sans histoire. Les roses sont magnifiques, le soleil brille, mais ce ne sont que des apparences trompeuses. Derrière ces façades bien propres se cachent le véritable visage des gens, un monde étrange et terrifiant. La journée, la vie semble être normale, situation ironique qui reviendra à la fin du film comme si rien ne s'était passé, mais le soir, les ténèbres reprennent les rennes, et les images fortes se succèdent comme dans un tourbillon de folie. On oscille entre ses deux mondes sans même s'en apercevoir, mais curieusement, le monde des ténèbres nous paraît beaucoup plus fascinant. Et on pénètre dans cette nuit bleue comme du velour, expérience dont on ne sortira pas indemne, comme dans la plupart des films de David Lynch
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Certains crieront à l'arnaque, mais comme ici nous avons affaire à un p... de film, on criera à l'arnaque de génie!
Ce nouveau blu-ray, déjà paru en Allemagne (donc en zone européenne) avec tous les langages, sous-titres et suppléments qui se retrouveront en France, mais avec une autre pochette et qui ne sortira qu'en février prochain (ne cherchez pas à comprendre) en rajoute une couche question image et son : transparence des couleurs, ambiance musicale inégalée. Toute la finesse et la perversité de la musique (Angelo Badalamenti) accompagne parfaitement ce chef-d'oeuvre dont on fête les 25 ans cette année.
OK, si vous possédez déjà la galette, vous avez le droit de vous dire :à quoi bon? D'autant plus qu'on retrouve le très bon docu "Mysteries of Love" déjà présent sur le DVD Collector. Oui, mais voilà : on a retrouvé 50 minutes de scènes coupées, et on les a rajoutées, non pas en les intégrant au film, mais en les servant en bonus, comme un luxueux dessert. Vous aimez les "scènes coupées" présentes sur presque tous les films? Non? Vous avez raison, mais là, on en a vraiment pour son argent. Alors? A vous de voir...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 novembre 2000
Du David Lynch pur cru! De la même veine que Twin Peaks, les personnages évoluent dans un univers étrange, complexe, surnaturel. Très surprenant, un bonheur cinématographique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 octobre 2002
Cette édition DVD est l'écrin de velours que méritait ce film, l'un des plus aboutis, des plus dérangeants et des plus audacieux de son auteur -- l'un des plus beaux, aussi. Laissez-vous tenter par cette belle édition qui vous restitue ce film avec une qualité d'image et de son splendide et quelques bonus assez intéressants en prime. A quand une édition collector de "Twin peaks : fire walk with me" ? ...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 novembre 2007
En 1986,blue velvet de David Lynch était primé au festival d'Avoriaz.le jury vait probablemennt été séduit ou horrifié par le climat de ce film qui je dois le dire en avait désorienté plus d'un à l'époque...
Je me souviens avoir vu ce film adolescent et à l'époque,il m'avait profondément troublé.Troublé par cet univers oscillant entre l'onirisme et la réalité ,troublé par des rapports humains d'une rare violence ,bref par tous les aspects qui font de Blue velvet un film de Lynch.
David lynch a voulu faire de Blue velvet une sorte de conte de fée pervers.le générique donne le ton,déployant des rideaux de velous bleu,lynch semble nous convier à écouter une histoire.Celle de Lumberton,petite ville du Montana(tiens donc...)où le soleil brille,où les fleurs sont belles,où les pompiers vous saluent chaque matin...bref une ville sans histoire(un peu comme twin Peaks).Sauf que derrière le vernis se cache les ténèbres,derrière le rêve le cauchemar et qu'au détour d'un chemin forrestier la découverte d'une oreille humaine nous conduit tout droit vers Dorothy vallens ,la femme en bleue,chanteuse nymphomane et masochiste (sublime isabella Rossellini) qui cache bien des secrets.
Avec Blue velvet,le réalisateur de Sailor et lula nous emmène dans cette contrée mystérieuse,le lynchland...Les nains ne parlent pas encore à l'envers,mais les apparences sont trompeuses et le mal est là,bien présent.il prend les traits de dennis Hooper(son meilleur rôle) en tueur psychotique .
Blue velvet est une oeuvre importante dans la filmographie de Lynch.Importante et sincère ce que n'est pas son dernier film Inland empire...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 février 2012
J'étais pressé de voir le résultat en blu-ray du film le plus aboutie de Mr Lynch. Je ne suis franchement pas déçu du résultat. Une image lumineuse aux couleurs flamboyante. Le plan sur les rosiers est de toute beauté et les gros plans sur Isabella Rosselini tout simplement magique! Quelques petits défaults sur les scènes sombre mais franchement rien de grave pour un film de 1986. Le son est envoutant et on redécouvre la bande son magique du film. Une pure merveille à posséder d'urgence.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Blue Velvet en Blu-Ray... David Lynch a clairement supervisé ce nouveau transfert HD tant il est fidèle à la vision en salles. Les couleurs chantent et la définition offre un luxe de détails inédits. Oubliez le DVD!. L'aspect argentique est respecté, un chouille de DNR ici et là mais c'est vraiment pour chipoter. Blue Velvet est tout simplement le meileur transfert HD des films du réveur Lynch. Encore un petit effort messieurs les éditeurs, offrez nous un transfert de cette tenue pour "Une Histoire Vraie" et notre bonheur sera complet.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Partant d'un nouveau master supervisé par Lynch, Blue Velvet brille plutôt bien en HD.
Les précédentes éditions DVDs faisaient déjà un travail assez honorable, tant techniquement qu'éditorialement, mais le Blu Ray aide à restituer pleinement la palette colorimétrique du film, avec des couleurs chaudes et saturées pour les scènes de jour et beaucoup plus froides pour les séquences de nuit.
On pourra regretter quelques petits défauts, comme une ou deux occurrences de banding, quelques plans pas très stables (avec une image tremblotant horizontalement), et surtout des points blancs assez récurrents et qui auraient pu être nettoyés rapidement.

Hormis cela, le niveau de détails grimpe clairement d'un cran par rapport aux DVDs et un grain fin bien retenu (malgré un léger dégrainage).

Si la piste VO 5.1 n'est pas des plus actives côté surrounds (le caisson, lui, est plutôt bien utilisé), il faut lui reconnaître une belle ouverture frontale, une reproduction limpide des dialogues, et un dynamisme très appréciable, profitant surtout aux envolées musicales de Badalamenti.
C'est propre et efficace, souvent envoûtant, mais clairement pas du matériel de démonstration.
A noter que cette piste est encodée bien plus bas que la grande majorité des titres du marché, et il ne faudra pas hésiter à monter le son pour pleinement en profiter (personnellement, environ 15 dB pour retrouver le volume sonore habituel).

Image : 8/10
Son (VO 5.1) : 8/10
Film : 9.5/10
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
De l'autre côté de la palissade, on retrouve une oreille coupée qui, après un générique parfait et clean au possible, nous ramène brusquement à la réalité lynchienne.
Kyle,au nom imprononçable, est l'interprète idéal: gueule d'ange/ costard cravate, plongé tout cru dans les bas-fonds glauques et chauds de la nuit. Face à lui, la fille d'Ingrid Bergman, la sulfureuse Isabella Rossellini, belle et touchante en proie torride, forcée et abusée par son "Papa" tordu et shooté.
Malgré des scènes terribles, "Blue velvet"(1986) est un film à visionner car particulièrement beau visuellement, mais attention, cru dans son propos et ses choix.
Excellent film-choc, polar de David Lynch, au style et à l'univers si particuliers que l'on peut s'y perdre et ne jamais en revenir!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 décembre 2011
Je ne ferai pas de commentaire sur le film, on aime ou pas l'univers de David Lynch, personnellement j'aime. Concernant le blu ray, il est sorti en octobre 2011 en Allemagne, celui qui sera dispo en France sera probablement le même, anglais en DTS HD et entre autres langues, français en DTS, sous titres français. Le son, en VO très bon, en français et bien, plutôt moyen, dialogues très en avant, trop et pour le reste, discret et frontal. L'image, j'aimerai dire parfaite mais il y a quelques défauts, pas trop, sinon l'apport HD est très probant sur la majorité du film et par rapport au DVD, il n'y a pas photo. Les bonus, entre autres les scènes allongées et inédites assemblées pour découvrir en un peu moins d'une heure presque un autre film, très intéressant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Mulholland Drive [Blu-ray]
Mulholland Drive [Blu-ray] de Justin Theroux (Blu-ray - 2010)
EUR 20,00

Sailor & Lula [Blu-ray]
Sailor & Lula [Blu-ray] de Nicolas Cage (Blu-ray - 2010)
EUR 7,79

Miller's Crossing [Blu-ray]
Miller's Crossing [Blu-ray] de Gabriel Byrne (Blu-ray - 2011)
EUR 11,00