undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Toys Cliquez ici Jeux Vidéo cliquez_ici soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles8
4,4 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:11,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 décembre 2011
Nul doute que la lecture préalable de La valse des gueules cassées est recommandée pour apprécier pleinement ce second volet de la duologie consacrée à l'inspecteur François-Claudius Simon.

Remettre en scène son néo-enquêteur dans le même contexte historique tisonné, obscurci par les troubles politiques intérieurs et l'intransigeance du Tigre face à l'Allemagne à l'approche de la signature du Traité de Versailles, s'avère être une initiative littéraire fort intéressante. Ainsi, la focalisation sur la toile de fond historique renforce le sentiment de crédibilité d'une intrigue policière mortifère ô combien dérangeante dans l'empyrée politique...

Outre ce renforcement de la trame politique, l'auteur a privilégié le développement de la vie privée, familiale et sentimentale du protagoniste, cette dernière étant habilement imbriquée dans les ressorts de l'enquête par les vicissitudes de sa promise. Une enquête dont certaines saynètes sont séquencées sur un rythme trépidant et explosif, invoquant une tension propre au thriller qui transparait peu dans le premier opus.

Prolongement réussi de La valse des gueules cassées, ce polar historique est tout aussi soigné et distrayant que son aîné. Caractérisé par une tonalité différente, cette suite s'en remet derechef au talent d'écriture d'un auteur dont la prose, plutôt châtiée, épouse parfaitement l'époque ciblée.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2012
La seconde enquête de François Simon se déroule en juin 1919 en pleins pourparlers du traité de Versailles. Le cadavre d'une femme pendue aux abattoirs de la Villette puis une jambe humaine retrouvée dans les cuisines du Ministère de la Guerre laissent à penser que l'on cherche à s'en prendre à Clémenceau et à faire échouer les négociations du traité de paix. Toujours amoureux de la jeune et belle artiste peintre Elsa, l'inspecteur François Simon va se lancer sur les traces de "l'Equarisseur.

Comme dans "la valse des gueules cassées", le contexte historique est soigneusement respecté : un peu d'histoire avec le traité de Versailles (signé le 28 juin 1919), un peu de culture avec ce chapitre décrivant une soirée avec les peintres de Montmartre où l'on croise Modigliani ou Picasso. L'écriture de Guillaume Prévost est plutôt agréable.

Mais l'intrigue - tout comme celle du premier tome- ne m'a pas absolument pas convaincu. Le scénario échafaudé par l'Equarisseur pour arriver à ses fins ne me semble pas tout d'époque. Il est bien trop compliqué. Cette surenchère dans le génie du mal manque d'efficacité ! De plus, il ne parvient qu'à mobiliser davantage toutes les forces de police... La mise en danger d'Elsa, même si elle permet d'accentuer l'intensité dramatique, est bien mal amenée et m'a semblé invraisemblable... En conclusion, ce deuxième opus des aventures de François Simon m'a autant déçu que le premier...

Elsa fait rencontrer, à son inspecteur, le peintre Soutine (1893-1903) pour qui elle a une grande admiration. Or, curieusement, selon wikipedia, Soutine ne se trouvait pas à Paris au moment de l'enquête de François Simon en juin 1919. Il était avec Modigliani à Vence et n'est rentré sur Paris qu'en octobre 1919.

Loin de moi l'idée de dévoiler l'intrigue, mais l'ensemble général m'a fait penser au scénario du film "die Hard 3" (Une journée en enfer) avec Bruce Willis. Pour braquer je ne sais plus quelle banque, Jeremie Irons a imaginé une diversion aux ressorts complexes, ridicules et tout aussi inefficaces...
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Guillaume Prévost avait signé une entrée remarquée et remarquable dans le monde du polar contemporain avec sa "Valse des gueules cassées" qui avait permis de faire connaissance avec un jeune inspecteur, François-Claudius Simon donc, qui intégrait la Brigade Criminelle du quai des Orfèvres à la fin de la Première Guerre Mondiale. Les traits esquissés par l'auteur pour construire son personnage principal apparaissaient suffisamment fins pour créer une suite s'axant de nouveau sur ledit inspecteur.

Le titre du deuxième opus laisse augurer du meilleur : "Le Bal de l’équarrisseur", voilà un programme alléchant ! Notre cher inspecteur se retrouve ainsi de nouveau plongé dans une période troublée avec des révoltes ouvrières et ce traité de Versailles (lourd de menaces !) qui tarde à se finaliser. Et comme si cela ne suffisait pas, des prostituées sont trouvées déchiquetées aux abattoirs de la Villette dès les premières pages du livre !

Notre équipe d'enquêteurs de la Brigade criminelle est donc chargée de retrouver les coupables au plus vite, les agissements de ceux-ci mettant en péril les intérêts de la Nation, le "Tigre" Clemenceau venant s'immiscer dans l'enquête eu égard aux dangers liés à cette délicate sortie d'après-guerre.

L'ensemble est encore parfaitement mené par Guillaume Prévost avec un sens du rythme assez stupéfiant. Mêlant la grande Histoire et celle qu'il choisit de romancer, l'auteur nous plonge totalement dans l'époque. Les personnages, bons comme méchants, sont souvent à double-face, et ce jusqu'à la fin qui commence à nous conter (possiblement) une énorme révélation avant de stopper brusquement, laissant le lecteur faire son propre chemin dans son imaginaire.

Tout semble savamment calculé, certaines pistes voyant leur aboutissement se trouver à la dernière ligne du livre, avec tout un tas de fausses pistes ou de détours laissant le lecteur divaguer agréablement au travers des pages. Les passages ombrageux s'accouplent avec des moments de badinage amoureux sans que jamais cela ne soit choquant, ni ne vienne perturber le bon déroulé de l'histoire. Le travail de documentation historique est, pour sa part, toujours aussi fourni et finit de séduire entièrement le lecteur.

Il ne reste plus qu'à souhaiter que le succès soit au rendez-vous pour que vive encore longtemps l'inspecteur Simon !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2012
J'ai apprécié le rendu du contexte historique.
Les personnages sont bien définis et utilisés, l'histoire, en revanche, est un peu brouillonne mais se laisse suivre agréablement.
On se dit souvent, sans que cela soit péjoratif, que l'ensemble serait parfaitement calibré pour une série télé de bonne qualité qui loucherait du côté des "brigades du Tigre".
Mais attention, ceci n'est pas vraiment une "nouvelle enquête" de François-Claudius Simon (comme on peut le lire dans le descriptif) mais bien plutôt une "suite" à la "valse des gueules cassées", tant les liens et les rappels au premier tome sont nombreux.
Le livre peut se lire en premier mais on y perdrait un peu (beaucoup) de plaisir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2013
avec une atmosphère spéciale de "sortie de la 1ière guerre mondiale" sans compter le Paris d'alors. Moi qui suis parisienne depuis pas mal d'années maintenant j'apprécie ces lieux si bien décrits.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2013
Dans ce deuxième polar de Guillaume Prévost, les personnages sont bien en place, l'époque toujours aussi intéressante et l'intrigue est pleine de rebondissements qu'on suit avec plaisir. Du très bon !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2013
Sanglant à souhait, bien écrit, par un écrivain à qui j'ai fait confiance sans l'avoir lu, puisque j'ai acheté les 3 romans d'un coup.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2013
en plus d'une enquête policière, on se retrouve dans une époque peut connue de notre histoire nationale. le rythme est bien tenu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)