Commentaires en ligne


346 évaluations
5 étoiles:
 (244)
4 étoiles:
 (69)
3 étoiles:
 (25)
2 étoiles:
 (6)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


129 internautes sur 140 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Deux noires pour une blanche
Allons-y d'emblée pour la critique qui ne manque pas de surgir au moment d'évoquer La couleur des sentiments : oui, Kathryn Stockett a suivi un atelier de "Creative Writing" et cela se sent, dans sa façon ingénieuse de faire avancer son roman, dans ses portraits de femmes, d'une minutie et d'une précision qui ne laissent rien au hasard.
2...
Publié le 17 septembre 2010 par traversay

versus
28 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 De bons sentiments pour une histoire bien ficelée
Le succès de 'The Help' se comprend lors de sa lecture: la romancière maîtrise sa technique narrative en construisant chaque chapitre comme un épisode précis, et la variation des points de vue des trois femmes, qui correspond à ce goût du moment pour la polyphonie, donne au récit un dynamisme. La lecture est agréable et...
Publié le 20 septembre 2011 par Lolly


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A LIRE, 17 novembre 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La couleur des sentiments (Broché)
Je n'ajouterai rien, tout a été dit dans les commentaires précédents. C'est un livre qui ne paie pas de mine et qui est un roman et un documentaire formidable à la fois. Je le conseille vivement. C'est un vrai plaisir de lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Génial !, 17 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La couleur des sentiments (Broché)
Je viens de terminer "La couleur des sentiments" et je n'ai pas envie d'en commencer un autre car je serai forcément déçue. Je l'ai acheté en me fiant aux commentaires élogieux, même si le sujet ne m'inspirait pas forcément, je craignais que ce soit trop "étude documentaire sur la vie des bonnes noires" mais pas du tout. J'ai adoré. Je ne l'ai pas lu d'une traite car je ne voulais pas le finir trop vite, c'est un livre qui se déguste. Malgré les 526 pages, la fin arrive trop vite. C'est un roman très agréable à lire, les personnages sont attachants. A lire absolument et à conseiller.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 MERVEILLEUX, 15 octobre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La couleur des sentiments (Broché)
J'avais acheté ce roman début avril pour le lire lors de mon hospitalisation en octobre. J'ai eu bien du mal à ne pas l'ouvrir avant.
Mais, ça y est, j'ai donc enfin lu ce roman presque d'une seule traite et détestant avoir à le terminer tellement je me suis attachée aux personnages.
Ceux-ci sont tour à tour émouvants, drôles... J'avais envie de me blottir contre la poitrine d'une de ces belles nounous qui me rappellent ma grand-mère.
Je conseille ce livre à toutes mes amies qui, je le sais, vibreront comme moi.
Merci à Kathryn Stockett pour ce beau, très beau livre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un combat universel et indispensable, 28 février 2013
Par 
Ada Leema (Finistère + Québec (Montréal)) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Couleur des Sentiments (Broché)
Etes-vous prêts à suivre le parcours difficile et chaotique d'héroines plus émouvantes les unes que les autres:si la réponse est "oui!!",alors ce livre vous enchantera;c'est ce qui m'est arrivé.
Il s'en dégage beaucoup d'émotion:mais,attention,gardez à l'esprit que les "méchants"ou "méchantes" en l'occurence font aussi la force du récit.C'est souvent de la difficulté et de la souffrance que naissent les grands bonheurs:là réside sûrement la "couleur" des sentiments.Faîtes-vous plaisir,cela en vaut vraiment le coup.Bonne lecture à tous et toutes!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Article Le couleur des sentiments,, 28 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La couleur des sentiments (Broché)
La couleur des sentiments est une histoire bouleversante très bien traitée dans ce roman. L'alternance de narration est plaisant à lire car il est ainsi possible de s'identifier aux individus différents et d'en saisir leurs nuances de caractère. C'est un livre facile à lire et même qui se dévore pour les adeptes de l'histoire ségrégationniste et même des jolies récits sur l'amitié, l'humanité. D'autant que ceux ayant vu le film récemment sorti en salle, n'en seront que plus ravis tout au long des pages pour leur qualité complète.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 à lire ab so lu ment !!!!, 17 août 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La couleur des sentiments (Broché)
un super bouquin, la segregation raciale aux us et en fait pas si loin que ça derrière nous !!!

Je connaissais cette epoque, mais cela fait beaucoup de bien de se replonger dans cette separation forcée des races !!! decidement la guerre, 39/40 et les camps, n'avaient pas suffi....on continuait avec les gens de couleur noire aux etats unis plus de 20ans après !!!! donc à lire, et relire....car certains evenements mondiaux sont à garder dans nos memoires.....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une pure merveille, 4 décembre 2010
Par 
FILLIOZAT (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La couleur des sentiments (Broché)
un délice à lire, je n'arrivais pas à le lâcher... les relations entre bonnes noires et patronnes blanches dans le Mississippi... l'auteur nous fait vraiment vivre le quotidien d'alors, on s'y croirait.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 A lire pour ne pas oublier, 23 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Couleur des Sentiments (Broché)
J’avais beaucoup entendu parler de ce livre. Beaucoup de commentaires positifs qui évoquaient l’émotion. Alors je tenais à le lire.

Cette histoire est celle de plusieurs femmes, noires, après la guerre de Sécession, des bonnes de femmes blanches. L’esclavage est aboli mais la ségrégation existe toujours. On commence par découvrir Aibileen qui reste le personnage central. On découvre aussi Minnie, une autre bonne noire qui n’a pas la langue dans sa poche ; et enfin Skeeter qui est une blanche un peu différente.

L’histoire raconte le quotidien des noires à l’époque ; les difficultés qu’ils avaient à trouver un travail ou le garder, le salaire misérable, les conditions de vie, la séparation des écoles, des bars et cafés, de la ville mais surtout la peur. Un noir à cette époque n’est pas en sécurité. Parce que même si l’esclavage a été aboli par Lincoln, le racisme est toujours bien présent.

Cette histoire prouve à quel point c’était difficile à l’époque de parler à un blanc quand on est noir et vice versa. Abileen est une femme gentille qui s’occupe merveilleusement bien des enfants et on s’attache à elle. Minnie m’a plu avec son caractère aussi bien chez les Blancs que chez elle. Les blanches de l’histoire m’ont surprises plus d’une fois.

C’est bien écrit, l’histoire est bien faite mais ayant lu des commentaires, je m’attendais à une grosse chute. Je l’ai attendu et elle n’est pas vraiment arrivée. Alors oui c’est une belle histoire et il faut raconter pour savoir comment ça s’est passé et comment ça se passe encore aujourd’hui. Il ne faut pas oublier parce qu’il y aura toujours des hommes qui se croiront meilleurs et plus forts que d’autres. Lisez-le parce que c’est un beau témoignage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une leçon de dignité, 25 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Couleur des Sentiments (Broché)
Il n'est jamais facile de s'atteler à la critique d'un best-seller. Immanquablement la suspicion est de mise quant aux chiffres des ventes et aux critiques dithyrambiques: promotion, argument commercial? Pourtant La Couleur des sentiments est un livre qui mérite le détour.
Le style de Kathryn Stockett n'est pas extraordinaire: c'est une écriture simple, rapide, mais cependant efficace. Là n'est pas le mérite du roman. Ce qui en fait à mon sens tout le charme et toute la pertinence, c'est dans le point de vue audacieux qu'il adopte: celui des bonnes noires des familles blanches du sud des Etats-Unis dans les années 1960. Si les luttes pour les droits civiques ont le plus souvent été envisagées à travers le prisme des grandes figures de ce mouvement (Martin Luther King, Rosa Parks, le pasteur Greene pour ne citer qu'eux), qui sont bien sûr évoquées dans le roman, peu se sont intéressées au ressenti des petites gens, des personnes ordinaires qui vivaient au quotidien le segrégationnisme en vigueur dans les Etats du Sud. Bien sûr des photographies publiées dans les grands magazines américains tels que Life ou aujourd'hui dans les livres d'école montraient ce quotidien presque banalisé d'exclusion d'une partie de la population, mais ces images ne leur donnaient pas la parole. La Couleur des sentiments le fait.
Kathryn Stockett est né et a passé son enfance dans ce Sud, raciste sans jamais prononcer ouvertement ce nom ("l'égalité dans la différence" comme dirait cette chère Hilly Holbrook). Elevée par une domestique noire, elle tissa un fort lien avec cette dernière. Des années plus tard, elle entreprit d'écrire ce roman pour indirectement lui donner cette parole dont ces femmes étaient privées. Travaillant le plus souvent pendant des dizaines d'années au service de la même famille, élevant leurs enfants, gardant leurs secrets, partageant leur quotidien, ces femmes ne bénéficiaient cependant bien souvent d'aucune considération, demeurant des "négresses" aux yeux de leurs patronnes.
La tentation aurait alors été forte de verser dans le pathos et le victimaire. Si les bons sentiments sont certes présents, La Couleur des sentiments ne verse jamais dans la victimisation de ces femmes et dans un manichéisme qu'il aurait pourtant été simple de brosser. Stockett livre au contraire un roman où ce qui ressort le plus clairement c'est le courage et l'incroyable dignité de ces femmes qui jamais ne se plaignent mais se contente de raconter à Skeeter Phelan, leur histoire, le plus sincèrement et le plus véritablement possible. La dignité de Minny, qui ose dire non à la tyrannique Hilly Holbrook (une méchante comme on les aime!), d'Aibileen qui continue d'avancer malgré la mort tragique de son fils unique,, de Louvénia dont le fils se retrouve aveugle suite à un passage à tabac par des Blancs et qui continue à garder sa foi et son espérance...
Au-delà de l'immanquable dénonciation d'un système injuste et contraire à toute nature humaine, La Couleur des sentiments est avant tout une formidable leçon de dignité, qui souffre cependant peut-être d'une certaine tendance aux stéréotypes et d'une fin que l'on aurait aimé plus approfondie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Juste à la limite, 27 novembre 2012
Par 
Romur "Romur" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Couleur des Sentiments (Broché)
Ce n’est pas Autant en emporte le vent, ce n’est plus la période de l’esclavage, c’est un siècle après la guerre des Sécession, dans l’Amérique de la ségrégation, alors que s’élève la voie de Martin Luther King. C’est à Jackson, Mississippi où vivent dans deux mondes séparés mais partageant le même quotidien les bonnes noires et leurs patronnes blanches.
Selon une structure classique à plusieurs voix, le roman raconte en alternant les points de vue de deux bonnes (Aibileen, Minny) et une jeune blanche qui rêve de devenir écrivain (Miss Skeeter) quelques années dans cette communauté. Poussée par une éditrice de New York et aidée par ses deux complices dont elle gagne lentement la confiance, Skeeter décide d'écrire un livre sur la vie des bonnes noires et le regard qu’elles portent sur la société.

Les personnages sont fortement typés, à la limite de la caricature (Minny la forte tête qui cache un coeur tendre, la méchante et raciste Hilly, Miss Skeeter l'intello blanche justicière masquée…) et les descriptions du Mississipi et de ses coutumes assez conventionnelle. Malgré tout, K Stockett évite le manichéisme total : les sentiments entre bonnes et patronnes sont ambivalentes et elle travaille remarquablement les relations qui se tissent : crainte, méfiance, amitié, haine, amour… c’est bien tout une palette d’émotions qui est à l’œuvre.
Une fois passé un démarrage un peu laborieux dans les premiers chapitres (il faut rentrer dans le bain et dans le style des différentes protagonistes, chacune ayant une voie propre), la lecture est aisée, portée par un style facile et des techniques narratives bien éprouvées. L’intrigue est un peu prévisible, le scénario un peu facile, mais K Stockett s’est arrêtée juste à temps pour que les bons sentiments et le mélo ne dégoulinent pas trop.
Résultat, un livre qui se dévore.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La couleur des sentiments
La couleur des sentiments de Kathryn Stockett
EUR 9,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit