undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Horrorscope
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:11,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
chacun a droit à son quart d'heure de gloire, et chaque groupe de thrash son album de référence. pour overkill, groupe de seconde division, les débuts étaient sympa, mais pas transcendants, la faute peut-être à la voix haut perchée de bobby "blitz" hellsworth, qui était horripilante sur les premiers opus, pourtant solides musicalement!
avec horrorscope, le chant passe mieux et les guitares sont désormais double. cet album est le classique que les new yorkais n'avaient pas encore réussi à sortir. les titres sont tous excellents et le renouvellement à la guitare a été bénéfique.
il ne s'agit ni plus ni moins du premier album d'overkill à posséder, après, il y en a quelques un de pas mal, mais pas d'aussi bons.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 avril 2011
Les années 90 ne sont pas très bénéfiques pour le thrash métal alors en plein déclin, certainement dû à l'arrivée du death métal entre autre.
Seul quelques groupes ont encore cartonné en ce début d'année, mais sans pour autant rester dans le thrash. Je vais quand même vous en citez deux qui n'ont pas retourné leur veste. Le premier n'est autre que Slayer avec "seasons in the abyss" (1990) et le deuxième, c'est bien évidemment Overkill avec "horrorscope" (1991).
Vous avez certainement remarqué que je n'ai pas parlé du reste du Big Four ce qui est tout à fait volontaire de ma part, car les albums sorties ne sont absolument plus représentatifs du thrash.
Passons maintenant à la chronique de cette bombe que nous a largué Overkill en cette année 1991.
La chose qui m'a frappé (très fort même) en écoutant ce disque, c'est l'enchainement sans temps mort des titres de "coma" jusqu'à "thanx for nothing" inclus. On calme le jeu avec une courte intro au piano sur le titre "bare bones" et on repart pour une bonne dose de violence, arrive ensuite "horrorscope" le titre le plus lourd de l'album, mais rien à voir avec le très malsain "playing with spiders/skullkrusher" sur l'album précédent. On a également le droit à un instrumental "Frankenstein" et un titre plus "cool" (pas vraiment une ballade à mon sens) "soulitude".
Un changement notable est à signaler sur ce 5è skeud, c'est le remplacement de Bobby Gustafson, seul guitariste du groupe jusqu'à présent, par deux guitaristes Meritt Gant et Rob Cannavino, ce qui va donner encore plus de puissance et c'est d'ailleurs sous la forme de cinq membres qu'Overkill va dorénavant continuer sa carrière.
Voilà, j'ai résumé au mieux cet album sans forcement faire le "track by track".
Pour beaucoup c'est le dernier album marquant du groupe. En ce qui me concerne je ne suis pas tout à fait d'accord, mais je risque de ne pas être très objectif, car je suis un grand fan d'Overkill...
En tout cas notre gang de thrashers nous a une fois de plus remplis de joie et de bonheur en sortant un monument de violence et de riffs produit à nouveau par Terry Date.
Et encore une galette à posséder impérativement !!!!
55 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 janvier 2012
1991 J'ai 15 ans je suis en vacances chez ma grande soeur à Chambery, un après-midi elle devait absolument travailler alors elle m'a emmené en ville avec elle, m'a donné un billet de cent francs et m'a dis tu n'as qu'à aller voir Terminator 2 au ciné, alors en attendant l'heure de la séance je me baladais en ville et j'ai eu la bonne idée d'entrer chez un disquaire et je suis tomber sur la cassette d'Horrorscope d'Overkill (puisque c'est ici le sujet et pas mes vacances pourries d'adolescent)je ne connaissais pas du tout le groupe mais le titre Horrorscope m'a fait marrer (il vous faut pas grande chose à 15 ans) et je me suis donc payer la cassette, j'avais mon walkman sur moi il me restait un peu de temps avant le début de ma séance, j'ai donc voulu écouter ma nouvelle cassette et là dès le premier titre Coma quelle baffe dans la gueule alors je me suis assis sur un banc pour écouter la suite et puis encore la suite et bien je ne suis jamais aller voir Terminator 2, j'ai passe l'après midi sur ce banc à écouter ma cassette d'Overkill sans jamais faire avance rapide pour économiser les piles de mon Walkman .
Probablement l'un de leurs meilleurs albums avec Years of decay !
Du riff et du changement de rythme en veux tu en voila, il est vrai que de passer à deux guitaristes (Merritt Gant & Rob Cannavino) plus qu'inspirés pour le coup à faciliter la chose ajouter à cela une section rythmique digne d'un char d'assaut (DD Verni à la basse et Sid Falck à la batterie) et pour couronner le tout la voix "razors edge" de Bobby Ellsworth, voilà c'est Overkill mode Horrorscope !
Et finalement j'ai passé des vacances pas dégueu !!
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
100 PREMIERS RÉVISEURSle 18 janvier 2009
Pour son cinquième album, paru en 1991, Overkill opère un changement important puisque le seul et unique guitariste du groupe jusqu'alors, Bobby Gustafson, est remplacé par 2 guitaristes: Merrit Gant et Rob Cannavino. Pour le reste, on ne change rien: toujours un bon vieux thrash metal efficace.
Le groupe est toujours inspiré et nous balance des "Coma", "Thanx for nothin", "Blood money" et autre "Live young, die free" aux rythmes speeds emmenés par la voix abrasive de Bobby "Blitz" Ellsworth. Mais le groupe sait aussi proposer des titres plus lourds ("Horrorscope", "Nice day for a funeral") tout aussi réussis. Un instrumental ("Frankenstein") et, pour terminer, une "ballade" (entre guillemets car une ballade d'Overkill reste du Overkill): "Soulitude".

Il s'agit pour moi du dernier album d'Overkill vraiment intéressant, le reste de la discographie pourtant féconde du groupe ayant tendance à tourner un peu en rond créant une certaine lassitude. Je ne vais peut-être pas me faire que des amis avec cette dernière remarque mais, comme je viens de le dire, cela ne reflète que mon avis. A vous de voir...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 juillet 2012
Overkill est certainement un paradoxe au niveau musical.D'abord,par rapport au ténor du thrash (Slayer,Metallica,Megadeth...),après 4 albums plus ou moins réussi,il sorte un album culte au moment ou les autres sont en déclin.Horrorscope,leur cinquième offrande est indispensable pour tout thrasheurs ou pour celui qui veut connaitre ce style musical.L'autre paradoxe,les 11 morceaux sont différenciables et de qualité presque égalable.Overkill,avec Horrorscope,nous livre un éventail divers du thrash métal:Des parties rapides,Coma,Blood Money,Live Young Die Free,d'autres plus technique avec Infectious,Thanx For Nothin,New Machine et même lente sur Horrorscope.Si on rajoute ,une intro au piano succédant à un riff dévastateur pour Bare Bones et une ballade réussi et néenmoins thrash sur Soulitude,cet album n'a jamais été égalé par d'autre groupes et Overkill lui même.Sur le concours de la violence pure,je pense que d'autres ont fait mieux,mais pour la qulité globale d'un album Horrorscope est le disque ultime du thrash.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus