undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Not The Weapon But The Hand
Format: CDModifier
Prix:11,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-4 sur 4 commentaires(5 étoiles)afficher tous les commentaires
15 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Steve Hogarth est le chanteur de Marillion (stop ! je vous arrête de suite, pas d'histoire à propos de Fish, le "vrai" chanteur, Steve est là depuis 1989 et plus de 12 albums, il mérite quand même le titre de chanteur de Marillion, il me semble...). Richard Barbieri, lui, est le claviériste de Porcupine Tree depuis l'origine du projet. Ils collaborent sur un petit joyau de progressif du nom de Not The Weapon But The Hand qu'ils signent de leurs deux noms. Auparavant, ils avaient déjà travaillé ensemble sur le projet solo de Steve appelé tout simplement H (sur l'album Ice Cream Genius). La collaboration n'a pas été facile étant donné les agendas chargés des deux groupes Marillion et Porcupine Tree en 2010, mais elle a quand même eu lieu, avec Richard proposant des instrumentaux très inspirés à Steve qui y a posé des paroles et bien sûr, sa voix. Quand j'ai pris en charge cet album, j'avoue être passé totalement au travers. Il faut dire que je n'était pas d'humeur pour écouter ce genre de musique. Les nerfs, le boulot, ça n'était pas le bon moment et je repoussais le projet plusieurs fois. Et puis un soir, plus calme, je tentais à nouveau l'expérience, casque Bose sur les oreilles, un bouquin et direction le canapé. Et tout à coup, l'impression n'est plus la même. Les mélodies me touchent au plus profond, la voix de Steve est superbe, qu'il chante, susurre ou chuchote, il vous interpelle, par moment il vous arracherait presque une larme tellement ses mélodies sont belles.

L'album forme un tout très agréable, on retient quand même ce premier morceau Red Kite, plus de sept minutes totalement magiques, où on a vraiment l'impression de voir le cerf-volant rouge de Steve tant il est convaincant. L'ambiance du morceau est envoûtante, tout en douceur, menée par un joli piano et la voix de Steve, sur fond de multiples sons, bruitages. Question prod, c'est aussi une belle leçon. Dans A Cat With Seven Souls, la grosse basse rythme un peu plus le morceau, on en prend plein les oreilles, on ne sait plus où donner du tympan. En parlant de basses, signalons les participations de Danny Thompson à la contrebasse, de Arran Ahmun et Chris Maitland à la batterie et Dave Gregory à la guitare et à la basse. Le morceau Crack est assez intéressant, avec une ambiance un peu psyché, un chant trafiqué, sur plusieurs couches, avec au final un morceau très entrainant et addictif. J'adore aussi le morceau Only Love Will make You Feel. L'ambiance est un peu tribale, presque world music, proche de Peter Gabriel, mais avec la pureté et la voix de Steve posée sur un refrain magnifique. C'est encore un assez long morceau de plus de huit minutes et c'est tant mieux. Le dernier vrai morceau (le dernier de une minute vingt-cinq est une conclusion de l'histoire plutôt déclamée), Lifting The Lid, change pour une ambiance paisible et tropicale, une pluie douce nous recouvre doucement. Un concentré de beauté.

Beauté, douceur et magie. Ces trois mots résument tout à fait cet album. Que vous soyez amateur des morceaux calmes de Marillion (album Essence par exemple), ou fan des ambiances de Porcupine Tree, ou tout simplement à la recherche d'un moment de douceur intense, d'un véritable câlin musical, cet album est fait pour vous.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur notre webzine, auxportesdumetal.com
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Cet album m'a surpris...en très bien.
Dès la première écoute, il y a quelques morceaux qui vous trottent dans la tête.
Amatteur de POP ou de rock, passez votre chemin... ou plutôt arrêtez-vous pour voir, car ça vaut la peine.
Ici, on est sur une musique d'atmosphere. Tout est très maîtrisé, minutieux, progressif dans la mis en place (pas au sens rock progressif). Un album qui détend, et qu'on prend plaisir à écouter de 2 façons : Intensément en se concentrant, ou agréablement en musique d'ambiance en reçevant à l'apéro.

Un disque Cooooolllll.

Bonne écoute.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 août 2015
Unexpected surprise if I may say from the side of Hogarth (Great performance). Very sensual and subtle record.Barbieri at his best and Hogarth on his top much much higher than in Marillion.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 mai 2012
Le christique Steve Hogarth a remis le couvert en compagnie d'un sbire que j'avoue ne pas connaitre pour un resultat musical et éthéré,

une belle surprise d'autant plus que les dernières productions de Marillion semble un poil moins inspirées.

c'est du bel oeuvre......
juste un peu court.......en temps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Arc Light
Arc Light de Steve Hogarth (CD - 2014)

The Ghosts of Pripyat
The Ghosts of Pripyat de Steve Rothery (CD - 2015)

Ice Cream Genius
Ice Cream Genius de Steve Hogarth (CD - 2002)