undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles5
4,2 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:5,99 €+ 2,79 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 août 2014
Réalisé avec des bouts de ficelle (à peine 100 000 dollars) avec des acteurs débutants et dans la propre maison d'Elia Kazan,"Les Visiteurs" est un film qui traite du retour du Vietnam et qui instaure une très grande tension dans ce huit clos au domicile d'un jeune coupe qui reçoit la visite inattendue de deux anciens combattants.Ces deux derniers ont fait la guerre avec le mari qui les a ensuite accusé de viol et de meurtre sur un civil.Durant tout le film,on ne cesse de se demander ce que ce duo attend pour exercer la vengeance qu'il est manifestement venu chercher,se contentant étrangement de tourner au tour de leur future victime avec courtoisie et vice.L'atmosphère tendue,presque glauque dans ce rude hiver du nord des Etats-Unis,entre tous les protagonistes est le gros point fort du film,on étouffe en attendant l'inéluctable.La réalisation est sans concession,et à travers les personnages,c'est l'Amérique de 1972 qui est touchée en plein coeur.Dans une société en perte de repères,qui ne veut plus rien avoir à faire avec cette guerre impopulaire et perdue,tous les personnages principaux sont déboussolés.Le couple est peu solide,le père de la jeune fille est un ivrogne,les deux anciens militaires sont désaxés,isolés et sans possibilité de retrouver du travail.
L'image la plus marquante du film est la toute dernière,et elle représente bien tout le génie métaphorique d'Elia Kazan.Lorsque les deux visiteurs s'en vont et que la jeune fille referme la porte de la maison,c'est en fait tout le pays qui referme la porte sur cette guerre dont il ne veut plus entendre parler.
Un excellent film avec une forte portée psychologique,dont on ne peut pas nier cependant qu'il a beaucoup vieilli,mais tout amateur de cinéma se doit d'avoir visionner ce film au moins une fois dans sa vie.
La qualité du dvd est remarquable,l'image a été bien restaurée et le documentaire bonus de 52 minutes sur Elia Kazan est très intéressant.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
LES VISITEURS (1972) est l'avant dernier film d'Elia Kazan. Une production difficile à monter. Bien que Kazan ait une carrière bien remplie, et quelques classiques à son actif, les studios ne se bousculent pas pour financer ce film, dont le thème serait le retour au bercail des vétérans du Vietnam. Y'a des sujets qui fâchent... C'est un tout petit budget : un matériel 16 millimètres, des comédiens débutants, sa propre maison de campagne en guise de décor, et un scénario de son fils.

Bill et Martha sont mariés, ils ont un gosse, et vivent dans une baraque isolée par la neige. Le beau-père de Bill, écrivain, crèche dans une annexe. Un matin, Mike et Tony débarquent dans la vie du couple. Ce sont d'anciens copains de Bill, mais leurs intentions ne semblent pas très amicales. On apprendra qu'ils ont été dénoncés par Bill pour le viol d'une jeune vietnamienne, pendant la guerre, et écopés de 2 ans de prison...

C'est un film qui met mal à l'aise, autant que les personnages le sont, dans ce huis-clos. Il y a la menace directe, les deux types venus se venger et la présence d'un fusil. Mais on ne sait pas encore de quoi cette vengeance sera faite. Martha troque ses lunettes d'écailles contre des lentilles, elle s'apprête, ne faisant qu'attiser les regards des deux visiteurs. Il y a le beau-père, renfrogné, alcoolique, qui fait tirer sur le chien du voisin parce qu'il agresse le sien. Dent pour dent.

Elia Kazan mène son récit froidement (impression renforcée par le grain de pellicule x16) sans effet particulier, ni musique, sauf celle de la radio. Il observe cliniquement, en longs plans fixes, le dérèglement se mettre en place, la complicité qui va unir le beau-père et les deux hommes, humiliant un peu plus Bill. Le comportement de Martha est ambigu (la danse) à l'image du réalisateur, adhérent au parti communiste et pourtant délateur sous la période maccarthyste.

Ce modèle de huis-clos sera utilisé ensuite dans beaucoup de films d'horreur ; l'intrusion du Mal. On est en droit de penser aussi à Haneke. Un film vraiment à part dans l'oeuvre de Kazan. On y reconnaîtra le comédien débutant James Wood dans son premier rôle. 4 ans plus tard, Kazan renoue avec la superproduction et le casting de luxe, avec LE DERNIER NABAB.
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film, réalisé en 1971 avec un tout petit budget par Elia Kazan, se veut une parabole sur l'Amérique alors en proie à la guerre du Vietnam. Kazan y retrouve ses thèmes de prédilection (la dénonciation. Son film, qui ne manque pas de courage, est une réussite, même si le scénario est un peu trop prévisible. En VOST français, avec en bonus un documentaire sur Kazan.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2014
enfin j'ai pu trouvé ce film que je cherchais depuis 25 ans au moins!!!
datant de la eriode ou kazan etait boudé et boudait holliwood et avec un sujet explosif à l'epoque (jamais traité avant) celui du retour des veterans du vietnam. film qui nest pas manicheen.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2014
horrible film horrible histoire à vomir, je ne le recommande absolument à personne, et je ne comprends mˆeme pas pourquoi on fait des films pareil
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,00 €
43,98 €
9,89 €