undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

48
4,2 sur 5 étoiles
Shine a Light
Format: DVDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

13 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 février 2010
Légende du cinéma américain, Martin Scorsese n'en est pas moins un fan de Rock'n'Roll, qui a réalisé quelques uns des meilleurs films sur le sujet. Avec "Shine A Light", il réalise un rêve : filmer rien de moins qu'un concert des Rolling Stones.

La démarche est osée : après avoir saisi l'adieu aux armes d'un groupe en pleine possession de ses moyens (The Band, dans "The Last Waltz", 1978) et retracé l'ascension envers et contre tous d'un génie du Rock (Bob Dylan, dans "No Direction Home", 2005), Scorsese montre ici un groupe qui, même leurs fans les plus acharnés ne peuvent que le reconnaître, ne vit pas vraiment sa meilleure période.

Et cela se voit : si l'aspect visuel du spectacle est parfait, la caméra de Scorsese magnifiant ce genre habituellement profondément soporifique qu'est le concert filmé, il n'en est pas tout à fait de même de la musique. Le groupe, particulièrement le guitariste Keith Richards, est plutôt fatigué, et les plantages rythmiques sont légion. Certains morceaux ne sont pas vraiment passionnants, tout spécialement ceux chantés par Keith, dont il semblerait que la voix ait fini par craquer sous l'assaut permanent de milliers de cigarettes. Les invités ne relèvent guère le niveau : si Buddy Guy offre un passage Blues réjouissant (grâce à sa voix d'outre-tombe plus qu'à son jeu de guitare), la voix pré-pubère de Jack White, si elle fait illusion au sein des White Stripes, est complètement ridicule comparée à celle de Jagger. Quant à Christina Aguilera, elle n'a évidemment pas du tout sa place dans un concert de Rock ...

Et pourtant, étrangement, le film fonctionne. Sur le déclin ou non, les Rolling Stones restent l'un des légendes les plus marquantes de notre époque, et les voir d'aussi près est tout simplement fascinant. Le plaisir manifeste de jouer ensemble, l'arrogance du simple fait de n'avoir pas cherché à masqué leurs défaillances (ce qui aurait été très simple techniquement), ces corps abimés mais qui refusent de déposer les armes : les Rolling Stones commencent à acquérir quelque chose de la grâce de ces vieux Bluesmen qui jouent jusqu'à la mort, tels John Lee Hooker ou Chuck Berry. Leur musique n'est plus aussi bonne qu'avant mais peu importe : le spectacle, c'est eux. On ne peut bien sûr que regretter que Scorsese n'ait pas filmé les Stones au début des années 70, au sommet de leur carrière, mais quelque chose transparaît ici qui ne serait sans doute pas apparu à l'époque.

Un film fascinant, mais en demi-teinte. Mais fascinant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Une année Rolling Stones qui s'achève en beauté puisque après le disque, la tournée, le film, voici le DVD. Je ne vais pas trop m'attarder car j'ai déjà ici dit tout le bien et épuisé tous les superlatifs concernant le disque. Le DVD est vendu en plusieurs versions, moi j'ai pris le coffret avec trois DVD. Le premier n'a aucun intérêt, c'est une interview de Philippe Manaeuvre qui n'apporte rien quand on connaît le groupe. Le second est un film de Philippe Puicouyoul qui s'intitule Vers l'Olympe : être fan des Rolling Stones. Une étude sur les fans des musiciens où l'on croise un inspecteur des impôts et des fans de tous âges, prêts à tous les sacrifices pour les voir et revoir sur scène. On sourit au début et bien vite on se reconnaît dans ces fondus des Stones. Intéressant. Quant au film en lui-même je crois que c'est le plus bel hommage jamais réalisé sur un groupe de rock et l'objet ultime sur les Rolling Stones dont je ne me séparerai jamais. Le son est grandiose et les images ahurissantes, je ne dirai pas que je viens de découvrir le talent de Martin Scorsese mais c'en est une indéniable preuve. Les Stones sont filmés avec amour et respect par quelqu'un qui aime leur musique et le résultat est fabuleux. Aucune interview ou analyse ne peut expliquer le phénomène Stones mais il suffit de les voir sur scène en concert pour tout comprendre. Ces types de plus de 60 ans aiment réellement la musique, ce sont des professionnels sincères. Mick orchestre et voit tout, Keith lâche parfois des notes un peu folles, Ron se prend pour Keith et Charlie est sage derrière ses fûts. Quelques scènes d'anthologie : le morceau avec Buddy Guy où les Stones, le plus grand groupe du monde, se fait humble devant leur maître à tous qui les regarde narquois alors qu'il balance un son de guitare monstrueux, à la fin de She Was Hot Charlie Watts montre des mimiques d'épuisement total, enfin une séquence qui servira d'épitaphe à Keith Richard quand l'heure sera venue, pendant les répétitions alors que Bill Clinton discute avec les autres membres du groupe sur scène, à l'autre bout, Keith, seul et assis sur un tabouret, gratte des accords bluesy sur sa guitare acoustique, le son de la guitare est sublime et mis très en avant alors qu'au loin on entend les discussions, il joue perdu dans sa musique, c'est un vieux bonhomme tout ridé, la tête emmaillotée dans un foulard improbable d'où s'échappent des touffes maigres de cheveux grisonnants et pourris. J'en ai les larmes aux yeux. Quand on voit les Stones sur scène, ils semblent et par ricochet nous sommes, immortels. Depuis plus de quarante ans ces gars vivent à mes côtés et me donnent du courage. Un DVD indispensable qui va souvent tourner ....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 juillet 2009
Après plusieurs visionnages, on comprend assez mal ce qui a poussé les protagonistes à s'engager dans cette opération dont personne ne sort grandi. Scorcese n'avait pas besoin de ce pensum, qui va faire tache dans sa biographie. Et le concert, donné devant un aréopage ostentatoirement ravi de membres du Rotary, accompagnés de leurs épouses multiliftées, n'ajoutera rien à la gloire des Stones. Musicalement, c'est très moyen, avec de bons moments (Some Girls dont plusieurs écoutes n'arrivent pas à percer ce qui lui donne cette qualité/mais après tout, c'est ça les Rolling Stones, You got the silver, très bien chanté par Keith Richards-si, si!) et d'autres très faibles (grotesque prestation de l'insignifiant Jack White, non moins daubesque apparition d'une chanteuse de hare and bi dont je ne veux même pas connaître le nom).
En réalité, l'intérêt de ce DVD, si tant est qu'il en ait un, réside dans les premières vingt minutes du film, notamment la scène, à se tordre de rire, où l'ineffable Bill Clinton vient présenter les Stones à ses invités et notamment la mère ( oui, la mère! d'Hillary Clinton ). Le mythe de la rock and roll attitude en prend un bon coup derrière les oreilles. S'attarder notamment sur Keith Richards saluant l'ancien président polonais, digne de la scène de Rencontres du troisième type, et sur l'incompréhension totale de Charlie Watts à qui on fait la leçon comme à un gamin pour lui demander de dire bonjour à la dame. SHUFFLE MASTER.
66 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
23 sur 26 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 septembre 2008
Incroyable ! J'ai déjà vu des vrais concerts avec les Pierres qui roulent, des kilomètres de documents aussi. J'ai souvent eu le regret de constater qu'on ne filme pas les Stones au petit bonheur la chance. Un concert des bluesmen est une partie de leur vie. Martin Scorcese prouve qu'il faut être passionné par leur vérité, leur musique, leur âme. Visages (tous, Buddy Guy, Jagger), exploits (Jagger, presque toujours, Buddy, le son), finesse, risques (le chaos incroyablement maîtrisé par l'instinct de survie), humour (Keith, clinton, wood, Gran Ma Clinton, Scorcese), amitié (Keith, Mick, partageant le micro, face contre face (Faraway eyes) et l'envie de toujours donner plus, et d'oser vieillir. (Beaucoup de beauté dans les portraits que les géniaux chef-opérateurs engagés sur le projet osent arrêter sur les visages, les mains, les détails), Scorcese nous offre le document ultime sur les Stones, celui qui restera. "Stones at the Max", distribué dans les géodes du monde entier, "Stones à Rio" sur la plage de Copacabana, le "R.S.circus", "Gimme shelter", etc.. sont pourtant passionnants. Une set list remarquable, des moments d'anthologie, "As tears go by", "Shattered", "She was hot", "Some girls", j'en passe et des meilleurs. Ne quittez pas votre siège avant la phrase finale durant le générique de fin. "Shine a light" est dédicacé à Mr Ertegun (Pdg du label Atlantic, décédé d'une chute dans les coulisses du show, au Bacon theatre). Cet instant, à l'image du film, touche au coeur. Et que dire du mixage novateur qui, enfin, explique en partie l'alchimie, la broderie, et l'alliance entre silence et chaos qui fait des Stones le groupe inimitable ? Le soleil, la lune, les Stones, oui, c'est bien çà.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
17 sur 19 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 novembre 2008
Je ne suis pas spécialement fan des stones. Mais je cherchais un DVD capable de bien les representer / saisir, et impérativement en live. C'est exactement ce que je cherchais. Images et Son superbes, et toute la vigeur des stones qui ressort dans ce DVD. A recommander pour fans ou non. Un vrai plaisir à partager avec les amis.
Juste quelques petits regrets : le public reste assez froid, malgrè un Mick Jagger comme on l'aime, et les bonus morceaux ont un décalage son/image.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 mars 2012
Je suis absolument contente de mon achat et recommande ce DVD à ceux qui ne vieilliront jamais ni dans la tête ni dans le coeur !!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 novembre 2012
Un vrai petit bijou extraordinairement bien filmé, concert magique à New York (devant le président des EU - Clinton) orchestré par un Mike déchainé (pas étonnant qu'il soit si filiforme) comme si on y était !! je ne m'en lasse pas, pour les inconditionnels des Stones, une vraie pièce de collection.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 février 2009
Je le conseille fortement à tous les fans des STONES, et les autres...
Film documentaire sur ce groupe mythique magnifiquement mis en scène par Martin SCORCESE, maître en la matière.
Privilègiez le coffret collector ou figure notamment le DVD "Vers l'Olympe" qui mets en scène la fébrilité à nulle autre pareil à l'approche d'un concert du groupe. Les vrais fans s'y reconnaîtront.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 avril 2012
Très bon doc et très bon concert filmé en excellente qualité. Pourtant pas une grande fan des Stones, j'ai vraiment apprécié ce blu-ray
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
19 sur 23 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 novembre 2008
contenu des dvd's pour le moins,très dépouillé!!! pas de livret, pas les titres des morceaux joués...le strict minimum....1 boitier pour 1 dvd !!!
L'important, c'est ce qu'il y a ds la boite (comme dit la pub!!)
images superbes et son THX ('y a que mes voisins qui s'en plaignent!!!!)
édition collector de 3 dvd's
les lunettes de MISTER philippe Manoeuvre hantent les lieux!!!!
LES CHANSONS DU CONCERT

Jumpin' Jack Flash
Shattered
She Was Hot
All Down The Line
Loving Cup (avec Jack White)
As Tears Go By
Some Girls
Just My Imagination
Far Away Eyes
Champagne and Reefer (avec Buddy Guy)
Tumbling Dice
You Got The Silver (chantée par Keith Richards)
Connection
Sympathy For The Devil
Live With Me (avec Christina Aguilera)
Start Me Up
Brown Sugar
(I Can't Get no) Satisfaction

Caractéristiques techniques DVD COMMUNES :

Film certifié THX

Format image : 1.77 - 16/9ème co mp. 4/3

Format son : Anglais DTS & Dolby Digital Stereo 2.0

Sous-titres : Français - Durée : 2h02

> DISQUE 1

- le film

- Behind the scene : dans les coulisses de Shine a light (15')

- 4 titres supplémentaires : I'm free, Paint it black, Little T&A et Undercover of the night

> DISQUE 2

- Les Rolling Stones par Philippe Manaeuvre : entretien inédit (26')

[ EXCLUSIF EDITION FRANCAISE ]

Prix public indicatif : 19,99 l'Edition 2 DVD

> DISQUE 3

- « Vers l'Olympe : être fan des Rolling Stones »,

un film documentaire de Philippe Puicouyoul (94')

[ EXCLUSIF EDITION FRANCAISE ]

Prix public indicatif : 24,99 l'Edition Collector 3 DVD

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Blu-Ray disc

Format Image : 1.77

Résolution film & bonus : 1080p

Format son : Anglais DTS Master Audio

Sous-titres : Français

Durée : 2h01

BONUS

- Behind the scene : dans les coulisses de Shine a light (15')

- 4 titres supplémentaires :

I'm free, Paint it black, Little T&A et Undercover of the night

- Bandes-annonces des Blu-Ray Wild Side

Prix public indicatif : 24,99 le Blu-Ray
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé