Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Troublant...!, 8 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les frissons de l'angoisse (DVD)
Ce film date (1975) mais après près de 40 ans, son impact visuel est toujours aussi impressionnant. Dario ARGENTO a su y distiller une atmosphère de plus en plus malsaine qui nous embrouille l'esprit. Scénario excellent, prestations des acteurs justes et juste ce qu'il faut de violences pour nous rappeler que c'est le grand maître qui est aux commandes. A vos écrans et bon film...!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Eprouvant !, 26 septembre 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les frissons de l'angoisse (DVD)
Voilà de l'épouvante, de la vraie. La musique d'abord, des Goblin, lancinante, glauque, accaparente, qui nous laisse souffler juste pour mieux nous angoisser de nouveau. L'histoire ensuite, puisée dans nos cauchemars les plus vils, nos démons les plus fous. La première prise annonce la couleur : une ombre plante son couteau avec force, un enfant regarde et récupère le couteau plein de sang. Point. Le générique commence.
Un congrés débute et une célèbre parapsychologue accuse quelqu'un de meurtres. Celle-ci mourra quelques heures plus tard, presque devant les yeux de son voisin, Marcus. Celui-ci monte en espérant pouvoir l'aider, mais la scéne qu'il trouve est horrible. Il décide de mener l'enquête, aidée d'une journaliste et les cadavres s'amoncellent derriére Marcus. Tout le ramène à une maison, qu'on dit hantée, mais qui cache de terribles secrets. Pourquoi le tueur laisse-t'il Marcus tranquille alors que l'hécatombe se poursuit derrière lui ? Pourquoi tous ces meurtres ? Nous assistons impuissants à des scénes d'une grande violence, celle du camion vers la fin est particulièrement insoutenable.

Dario Argento est un maître, il a sa façon trés personnelle de capter les recoins de l'âme, tout dans son film est millimétré, rien n'est laissé au hasard. On s'aperçoit de tous ces petits détails en regardant le film qui pourtant, avec cette musique glaçante, ne nous laisse aucun repos.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Killer il est ?, 15 août 2008
Par 
S. Ricardo "Eldorado" (Paris) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les frissons de l'angoisse (Version Pocket) [Version intégrale] (DVD)
Quoi de mieux qu'une gentille boutade pour bien commencer une critique ? Film stylisé, réalisé au couteau (pour un film sur un tueur...), les Frissons de l'angoisse fait parti des grands films d'Argento. Les meurtres sont des chorégraphies infernales, les images des chocs visuels qui se cristalisent dans vos rétines. Une oeuvre qui porte bien son nom et qui fait terriblement peur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 le meilleur du giallo, 5 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Frissons de l'angoisse [Édition Collector - Version Intégrale] (DVD)
Ce message s'adresse à ceux qui ont un apriori sur le cinema d'angoisse à l'italienne.....
Ici rien à voir avec un lamberto bava (fils de mario), ou
avec un d'amato (blue holocaust).On est en plein giallo, specialité d'Argento pour
ce qui reste son meilleur film.
Une ambiance flippante, des decors gothiques (comme à chaque fois avec dario), une enquete qui tient en haleine jusqu'a la derniere minute.
Hemmings est tout simplement fabuleux ds le role de cet homme qui devient le temoin bien malgré lui d'un meurtre horrible et qui decide de mener ses propres investigations dans un univers
etrange peuplé de personnages pitoresques.
Une reference au même titre que "la maison aux fenetres qui rient"
de Puppi Avati
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 les frissons de l'angoisse, 6 mars 2014
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Frissons de l'angoisse [Édition Collector - Version Intégrale] (DVD)
Très bon film de Dario Argento.Il y a du suspens.Ca fait peur jusqu'à a la fin du film.Et tellement angoissant que c'est insoutenable.Mais restons devant le televiseur,c'est unique!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 deep red, 2 juin 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Frissons de l'angoisse [Édition Collector - Version Intégrale] (DVD)
En 1975, le maître de l'horreur transalpine revient au genre qu'il affectionne tout particulièrement : le giallo. Ce film constitue avec Suspiria un des films phares de sa carrière.
La scène d'ouverture des Frissons de l'angoisse nous montre lors d'un congrès de parapsychologie situé dans un théâtre, une voyante (Macha Meril), qui sent parmi les invités la présence d'un meurtrier. Scène grandiose, sublimée par le décors couleur rouge vif du théâtre et où la caméra se place dans la vue subjective du tueur.
Profondo Rosso véritable giallo où se fonde la reprise de codes immuables du genre : un tueur ganté de noir dont l'identité ne sera révélée qu'à la fin, un sadisme latent, un trauma d'enfance (ici représenté par la comptine), des meurtres perpétrés à l'arme blanche avec ici quelques variations dont un homicide dans un bain bouillonnant du plus bel effet. Dans Les frissons de l'angoisse, Argento pousse le cran un peu plus loin que dans un giallo classique en y incluant une thématique fantastique : la parapsychologie est récurrente dans le récit.
La fin repose sur une multitude de rebondissements, l'identité du tueur ne sera révélée qu'à la toute fin du film qui comportera une fois de plus une scène des plus sanguinolentes, s'achevant dans un plan fixe sur une tâche de sang d'un rouge profond envahissant pleinement l'écran. Magnifique !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Frissons de l'angoisse [Édition Collector - Version Intégrale]
EUR 15,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit