undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles9
4,0 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 juin 2011
Encore une comédie ou le réalisateur s'amuse à manipuler les évènements et à déclencher des quiproquos tout le long de son film. La morale est mise à mal et c'est en la dépassant que les rêves des personnages se réalisent.

Pour moi le personnage le plus émouvant est celui de Kim Novak qui est particulièrement bien joué par l'actrice tout en mesure. Le métrage a le sens de l'action et nous procure des émotions, il y a une vraie science de Wilder pour la construction de ses films et une vraie moquerie de la pruderie hypocrite de la société américaine de l'époque.

Les passages chantés sont agréables et donnent un plus au film, Dean Martin se moque presque de lui-même tellement son rôle est proche de sa vraie vie. Un film optimiste, une mise en scène fluide, un ton caustique d'un bel effet, des personnages ayant une véritable dimension humaine, tout un ensemble qui permet à cette oeuvre fine de vivre dans le coeur des cinéphiles supporter des comédies classiques américaine.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2004
Ce film appartient à la derniére période de l'oeuvre de Billy Wilder,c'est à dire à la plus sous-estimée.
Or ce conte moral est un formidable exemple de maitrise dans le flirt que l'auteur a toujours mené avec ce que certains nomment le mauvais gout.
Il y décortique avec méthode tous les faux-semblants de la morale petite-bourgeoise, du mariage et de l'american way of life.
Dean Martin est formidable dans un exercice d'auto-parodie réjouissant.
Quand à Kim Novak elle est une fois de plus merveilleuse (une habitude...voir Vertigo ou l'Adorable Voisine).
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2011
Wilder scandalisa l'amerique puritaine avec ce film, rien que la traduction du nom du lieu ou se situe l'histoire est incroyable provocation. L'histoire raconte comment un mari tres jaloux a la chance de sa vie en voyant arriver dans son village un tres celebre chanteur, Dean Martin offre un grand numero d'auto-derision, craignant la reputation du chanteur et pour mieux lui passer des chansons dont il est l'auteur, il itulise tous les moyens pour se debarrasser de sa femme et la remplacer par une prostituée. Sa femme admiratrice du chanteur le rencontrera finalement et pardonnera à son mari son plan qui a parfaitement reussi. Une grande reussite humoristique de Wilder.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Délectable comédie dont Billy Wilder avait le secret, " Embrasse-moi idiot " n'est pas la plus grande réussite de son auteur, mais elle n'en est pas moins un merveilleux moment de cinéma. Situations cocasses, rythme endiablé, dialogues fins et scénario subtil : tous les ingrédients Wilderiens sont là, et il est peu dire que cela fait du bien.

On en est presque étonnés de voir à chaque plan une telle maîtrise, une telle inventivité, une telle intelligence lorsque certains peinent à faire rire une fois en 90 minutes. La qualité des caractères n'est pas non plus étrangère à cela : difficile pourtant de faire cohabiter un jaloux maladif, une sublime prostituée au grand cœur et une star du show-biz aussi narcissique qu'obsédé sexuel : l'immense Billy le fait brillamment. Le tout saupoudré de seconds rôles savoureux et de détails cocasses soutenus par une interprétation de premier ordre, mention spéciale pour la merveilleuse Kim Novak.

Bref, on rit, on s'émeut, on jubile : décidément, ces crétins de nazis ignoraient ce qu'ils faisaient en contraignant Billy Wilder à l'exil..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2013
Evidemment B.Wilder manipule toujours aussi bien les caractères de ses personnages, allant chercher loin en eux ce qu'ils sont qui expliquera ce qu'ils font tout du long du film. Pourtant la mayonnaise ici ne prend pas aussi bien que dans d'autres des longs métrages de ce génial réalisateur, parce que les personnages ne sont pas plus intéressants que cela - hormis ceux que servent avec brio Kim Novak et Cliff Osmond. Du coup la première heure est passée à s'ennuyer, intelligemment certes, à se demander quand le film va enfin sortir des sentiers battus de l'exposition sociale de la middle class provinciale américaine de ces années-là... Quant à Dean Martin, bof, on ne lui demande pas grand chose sauf à rester lui-même et à pousser la chansonnette - rien de transcendant, donc. Avec regrets le dénouement se voit alors nerveusement bouclé.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2016
On passe un bon moment. Il faut être fan de cette époque hollywoodienne car on tombe dans beaucoup de clichés de l'époque qui
aujourd'hui nous semblent à des années de lumière. Dean Martin reste un merveilleux Dino et Kim Novak est sublime. Elle ressemble à
Marilyn, elle est habillée et coiffée comme Marilyn mais elle reste Kim Novak. Ce film n'a pas eu à l'époque la reconnaissance qu'il méritait.
Cinéphile à vos marques.....
Cathy
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2010
C'est un film a voir et à revoir. J'ai beaucoup d'admiration pour Kim Novak que j'ai eu l'occasion de voir dans différent registre, il en va de même pour Dean Martin.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le boitier est arrivé brisé et ouvert sur le côté, ce qui a déchiré la jaquette sur 3 cms : pas ravi !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2010
Une comédie débridée de Billy Wilder (Certains l'aiment chaud,La Garçonnière), pour certains peut-être un peu trop proche du mauvais goût (on boit notamment du chianti dans les escarpins d'une jeune femme surnommée Polly le Volcan/"Polly the Pistol" dans la V.O.)
La description du produit et le résumé au dos du DVD en disent déja assez sur le contenu du film même s'il y a quelques erreurs.

On retient du début du film que Dean Martin plante son personnage de Dino dès les premières images, et qu'Orville J. Spooner (Ray Walston), organiste et professeur de piano, pourtant heureux en ménage depuis 5 ans avec Zelda (Felicia Farr), la plus belle fille de la ville, est stupidement jaloux et soupçonneux.

Attention, en fait ce film est en Noir et Blanc (et c'est d'ailleurs un peu dommage).
Une comédie néanmoins à ne pas laisser regarder par tout le monde notamment à cause de l'évocation de la prostitution occasionnelle (appelons un chat un chat).
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,48 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)