undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles15
4,4 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:8,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Maylis de Kerangal, c'est une originalité et un style délicat. Ses romans traitent, dans un contexte inhabituel, des relations humaines entre des êtres très différents qui se croisent inopinément. Ici, c'est la rencontre dans le transsibérien d'un futur soldat et d'une jeune française.
Aliocha, 20 ans, vient d'être enrôlé dans l'armée et part avec ses futurs camarades vers l'est sibérien. Dans ce train commencent déjà la vulgarité et la violence qui l'attendent à l'armée. Aliocha possède à la fois la fragilité et le romantisme de sa jeunesse et la force d'un futur soldat. L'armée fait peur à ces jeunes gens qui tentent par tous les moyens d'y échapper.
Hélène retourne en France, déçue de son amant russe qui s'intègre si bien dans ce pays qu'il découvre après son exil français.
C'est donc la rencontre de deux êtres pressés de fuir l'est sibérien qui, réunis dans un regard vont tenter de se comprendre sans parler la même langue.
L'auteur nous berce au rythme de ce voyage en train de longues et riches descriptions, tant sur le visage et l'attitude des personnages que sur le paysage. Et sa description du lac Baïkal vous donne vraiment envie d'aller découvrir ce lieu magique.
Le récit est court et pourtant l'auteur parvient à construire une histoire complète qui allie suspense et émotion, une belle rencontre où se mélangent l'étroitesse et l'austérité de ce train avec la grandeur et la beauté des paysages.
Un roman et un auteur à découvrir absolument.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2015
Je découvre cette auteure à la lecture de Tangente vers l'est. Je ne suis pas attaché à l'intrigue mais...
j'ai été ébloui par l'écriture. C'est vif avec des mots forts, puissants, parfaitement choisis, selon les situations, la psychologie des personnages, les paysages. C'est une découverte du Transsibérien, de son ambiance et de ce long voyage au cœur de la Sibérie, jusqu'à Vladivostok. Le chapitre sur le lac Baïkal est une pure merveille ; MdK sait nous faire rêver !
A lire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2012
Huis clos dans le Transsibérien, entre un jeune conscrit qui veut absolument échapper au service militaire, et une française qui pensait effectuer ce voyage tranquillement. Entre ces 2 personnages que tout opposait à priori, va se nouer une complicité, chacun fuyant son sort à sa façon.
Le livre refermé, on a l'impression d'avoir fait soi-même ce voyage haletant de Moscou à Vladivostok.
Une ambiance de traque très bien rendue, une belle écriture, mais on aimerait des phrases plus courtes avec d'avantage de points, et une histoire un peu plus développée. La fin est assez décevante et attendue.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fuite vers l'est; petit livre encore une fois étonnant de Maylis de Kerangal.
Force des images; histoire tragique des jeunes appelés russes; style à la fois précis, lyrique et puissant digne de Naissance d'un pont.
Ce nouvel opus de Maylis de Keragal est le résultat d'un voyage d'écrivains français dans le Transsibérien organisé par le ministère français de la culture dans le sillage de l'année culturelle France/Russie.
Excellente initiative en remarquant quant meme que la description de l'armée Russe ( le sinistre sergent Letchov ) n'a pas du faire plaisir aux sbires de la Russie Poutinienne...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2012
Ce roman est quasiment un huis clos dans le long boyau du transibérien.
Dans le transibérien qui le conduit à son futur régiment, Aliocha prend la décision de fausser compagnie à son redoutable supérieur et à la masse de soldats grouillant avec lui dans les wagons minables du train. Sauf que les choses ne se passent pas comme prévues, et qu'Aliocha rencontre Hélène, une jeune française. Le jeune homme veut toujours s'enfuir, mais change son fusil d'épaule...
Un propos très aérien bien servi par la plume de Maylis de Kerangal, très "matiériste" et sensuelle.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2016
Tout se passe dans ce Transibérien, un morceau de voyage, rencontre entre le conscrit qui veut fuir un futur effrayant, et l'étrangère, la Française, qui ne sait plus où elle en est. L'écriture en de longues phrases très imagées, vocabulaire mêlé à la fois vulgaire et classique, pour un texte court et percutant. Le titre est bien trouvé et résume bien l'histoire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2012
un roman qu'on ne quitte pas, même lu sur kindle! Après on y revient et on découvre des éléments nouveaux , des pistes de réflexion. C'est grâce au transsibérien qui vit à 60 km à l'heure et à l'auteur qui nous tient compagnie, sans parler plus qu'il ne faut. Bravo à elle!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2014
Magnifique écriture connaissance inouïe de son sujet. Extraordinaire. A lire de suite ainsi que les autres titres : naissance d un pont, etc
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2016
Trés bien écrit et intéressant. Passionné de tous les livres sur la russie et la sibérie, celui là est à lire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2012
Aliocha part, à son corps défendant, faire son service militaire.
Hélène part sur un coup de tête lorsqu'elle comprend que, non, elle ne pourra pas se faire à la vie en Russie.
Deux âmes errantes au coeur du transsibérien.
Aliocha et Hélène, faute de savoir parler la langue de l'autre, partagent en silence vodka, cigarettes et ligne de fuite des rails au creux de la Sibérie. Lorsqu'Hélène veut retourner à son wagon Aliocha l'en empêche : elle doit l'aider, il le faut, il faut qu'il s'échappe.
Traque à l'homme dans un train...

Un roman à la Hitchcock par le suspens et très visuel, on "voit" le film.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,49 €
4,49 €
5,99 €
7,49 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)