Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4.0 étoiles sur 5 Une fraîcheur inhabituelle, 3 avril 2013
Par 
Philomèle (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Trésors du cinéma : Alfred Hitchcock - Jeune et innocent (Young and Innocent) (DVD)
Resté longtemps inconnu en France, ce film anglais de 1937, intermède policier dans une série de films d’espionnage, a un sujet typiquement hitchcockien : un quidam est accusé par erreur et poursuivi pour un crime dont il devra se disculper par ses propres moyens, avec une aide féminine imprévue et a priori récalcitrante. Dans "Jeune et innocent", le thème du couple amoureux est particulièrement important, et l’emporte en intérêt sur les péripéties d’une poursuite qui ne se soucie guère de vraisemblance, menée presque comme une bande dessinée sur un ton léger et humoristique à travers une succession de hasards providentiels, avec des gags un peu faciles, un usage ludique de décors miniatures et de maquettes, une bagarre digne d’un western, l’effondrement spectaculaire d’une mine, etc. Cette désinvolture dans les scènes d’action n’en met que plus en relief le soin, et parfois la gravité avec lesquels est traitée l’idylle entre les deux jeunes héros : l’originalité en est que, contrairement à celle des "Trente-neuf marches" ou du futur "Cinquième colonne", sur un schéma narratif analogue, leur relation est plus sentimentale que sensuelle.

Très juvénile et sans « glamour » ni plastique avantageuse, l’actrice Nova Pilbeam incarne une jeune fille de bonne famille, réservée mais volontaire, et surtout très intuitive : c’est avant tout son instinct, avec quelque chose de maternel, qui lui dicte de se laisser séduire et convaincre par le jeune homme, et qui leur permettra de surmonter tous les obstacles. En cela le titre du film est parfaitement choisi : l’innocence de ce couple attachant n’est pas seulement judiciaire, mais plus profonde ; elle tient à leur générosité naturelle, et s’exprime autant par l’insouciance du jeune homme que par le bon coeur de la jeune fille, lequel lui permettra précisément de démasquer in extremis le vrai coupable. Parmi les réussites du film, on retiendra l’interprétation de Percy Marmont, toujours très élégant, en père de la jeune fille, la causticité de la scène d’anniversaire dans la « high society », la scène de suspension dans le vide de l’héroïne qui anticipe celle de "La Mort aux trousses", l’inévitable morceau de bravoure qu’est le fameux travelling avant en plongée de la séquence finale, et d’une manière générale l’art des ellipses. Comme quoi il n’est pas impossible de faire un bon film avec de bons sentiments.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit