Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un professionnel hors pair
beaucoup d'humour, très grand journaliste, grand conteur et prises de position toujours très humaines. Albert Londres est un reporter à la déontologie sans failles. Beaucoup de jeunes journalistes devraient s'en inspirer. Tout est bon chez lui.
Publié il y a 19 mois par Jean Marie Pérard

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 pas si fous
Quand on a lu "au bagne" et "adieu Cayenne", on ne peut qu'être déçu par les autres reportages d'Albert Londres, même s'ils sont tous intéressants quand-même.
Publié il y a 17 mois par Amazon Customer


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un professionnel hors pair, 19 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chez les fous: en 1925, Albert Londres force les portes de l'institution asilaire française : "notre devoir n'est pas de nous débarrasser du fou, mais de débarrasser le fou de sa folie" : (Format Kindle)
beaucoup d'humour, très grand journaliste, grand conteur et prises de position toujours très humaines. Albert Londres est un reporter à la déontologie sans failles. Beaucoup de jeunes journalistes devraient s'en inspirer. Tout est bon chez lui.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Iintéressante incursion au pays des fous, 24 avril 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chez les fous (Format Kindle)
Il est intéressant de découvrir le fonctionnement et la vie quotidienne des asiles psychiatriques de l'époque.
Les pensionnaires y sont décrits avec precision et une pointe d'humour.
Un bon travail de journaliste qui présenta de nombreuses difficultés.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 pas si fous, 5 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chez les fous (Format Kindle)
Quand on a lu "au bagne" et "adieu Cayenne", on ne peut qu'être déçu par les autres reportages d'Albert Londres, même s'ils sont tous intéressants quand-même.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Les fous ne sont pas toujours ceux que l'on croit, 17 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chez les fous (Format Kindle)
Ce récit effarant, bien qu'écrit il y a presque un siècle, nous met face à l'incompétence de la société dans laquelle nous vivons, face à nos propres défaillances et nos préjugés. Il malmène son lecteur et l'expose à une vérité difficile mais bien réelle.

Ainsi, les "fous" sont attachés, battus, humiliés et privés de ce que qui fait d'eux des êtres humains. Comment s'attendre alors à ce qu'ils guérissent (terme qui me semble déjà peu approprié à la maladie mentale) ? Traités comme des parias, mis dans des cases, leur réinsertion dans la "vie normale" semble alors impossible. Et comment un psychiatre peut-il croire un fou lorsque celui-ci lui dit qu'il va mieux ? Un cercle vicieux qui reste d'actualité, tous comme les mauvais traitements.

Comme souligné dans un autre commentaire, les sévices sont de nos jours bien plus "soft"... du moins en apparence ! L'entrave des membres est toujours présente mais désormais les malades sont brisés psychiquement, emprisonnés dans une camisole chimique, médicamenteuse qui les rend souvent apathiques et incohérents. Une véritable lobotomie qui ne semble servir à personne sauf peut-être au personnel soignant.

Un constat terrifiant qui devrait servir d'électrochoc (sans mauvais jeu de mots) au monde de la psychiatrie. Cela est apparemment resté lettre morte puisque les "fous" sont toujours aussi nombreux, si non plus, mais le nombre de structures pour les accueillir est en chute libre...

"Quand la fièvre nous tient, nous, gens de raison, nous avons des rêves horrifiants. L'angoisse nous étreint... mais en sursaut mouillés de sueur, nous nous réveillons. Le cauchemar est fini. Pour les pauvres persécutés le cauchemar continue toujours..."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit