undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles15
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 mai 2013
Bonjour
Je vous remercie pour votre travaille que je trouve fantastique de travailler nuit et jour pour le bien etre des gens , c'est avec une grande satisfactions que je continuerai a acheter chez vous, un grand grand merci
lary M
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2014
Ce premier album est celui d’Hendrix chez les Bretons, aussi puissant qu’un uppercut sous potion magique. Flairé par l’Animal Chas Chandler dans le café Wha newyorkais, Hendrix va passer de SDF à SDR (Sex, Drugs and Rock’nroll) en moins de temps qu’il ne faut pour brûler une Stratocaster. Si jeune et pourtant déjà noir, il est rapidement surnommé par les tabloïds « l’homme sauvage de Bornéo » tant sa tenue vestimentaire est novatrice et sa progression dans le monde musical du Swinging London fulgurante. En l’espace de trois mois, Hendrix va jammer avec Cream, faire déplacer les Beatles, les Stones, les Who, Jeff Beck, Jimmy Page, Johnny Hallyday... (cherchez l'intrus), sortir en single Hey Joe, tube instantané, et roder son groupe en première partie du Hallyday national pendant 2 semaines, l’Experience donnant ainsi son tout premier concert à Evreux !. Pour la petite histoire, Decca refusera Hey Joe et Hendrix comme ils avaient refusé les Beatles en 62, voilà, c’était pour la petite histoire.
Le groupe donnera de nombreux concerts en Angleterre pour financer les sessions studio. Les titres de cet album sont enregistrés en discontinu, entre deux concerts.
Noel Redding déclara: « On jouait à Manchester et ensuite on rentrait directement à Londres. On arrivait à trois heures du matin et on enregistrait. Ensuite on allait se coucher à cinq heures et on se levait quelques heures plus tard pour aller à nouveau donner un concert dans le Nord. Et on était de retour à Londres la nuit suivante pour enregistrer encore. C’est comme ça qu’on a fait le premier album ». Are you Experienced, enregistré dès que le groupe avait du temps, produit par Chas Chandler qui y mit toute son énergie et ses économies, sortira le 12 mai 1967 pour atteindre la seconde place des charts, empêché de trôner sur la première marche par Sgt Peppers. Inutile d’en détailler les titres, depuis un demi-siècle tout a été dit, album classé 15ème meilleur album de tous les temps (magazine RollingStone), classé meilleur premier album de tous les temps, indémodable, inusable, éternel comme le sont les diamants.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2011
"JIMI HENDRIX" de BENOIT FELLER (Albin Michel - 1976)
1° Album 1967 33T Réf : Track 2407 010 gb - Barclay 820143 - Polydor 2489 148
.
...Le 16 décembre 1966, l'Experience avait enregistré son premier 45 tours (1), qui devait par ailleurs rester légendaire dans le souvenir de bien des auditeurs : "Hey Joe". Le morceau, écrit plusieurs années auparavant par un Américain nommé Tim Rose, avait été enregistré durant l'été 66 par un groupe californien, The Leaves. L'interprétation qu'en donnait Hendrix laissait toutefois clairement entrevoir l'originalité de l'Experience, les qualités propres à son leader, surtout. Plus que le thème musical même du titre, ou que ses paroles, au demeurant fort belles, deux éléments essentiels accrochaient d'emblée : d'abord la voix, et ensuite la guitare. Cette voix, il est bien malaisé de la décrire. On remarquait immédiatement, à l'écoute du disque, qu'elle sonnait de façon très noire. Mais elle revêtait un timbre tellement personnel, portait des inflexions tellement particulières qu'il était absolument impossible de l'assimiler à celles des chanteurs de blues ou de rythm'n'blues déjà entendues, et encore moins de ne pas la reconnaitre lors d'une audition ultérieure. Disons que, d'entrée de jeu, la voix de Jimi Hendrix apparaissait aussi typée, mémorable que l'étaient celles de Bob Dylan, de John Lennon et de Mick Jagger. Ce talent bien spécifique de chanteur devait d'ailleurs revêtir une importance grandissante par la suite, notamment lors de la publication du premier 33 tours de l'Experience : "Are You Experienced", paru en mai 1967.
.
.
Musicalement, tout n'est pas original dans "Are You Experienced" tant s'en faut. Mais l'important est que l'on pénètre au fil de l'album dans un univers qui n'a lui, par contre, rien de commun. On peut se demander, à quoi tient cette sensation qui ne lâche plus jamais une fois qu'on l'a effleuré d'avoir entendu un rock vital, urgent, qui dans la dureté, la violence, et la tendresse aussi, balaye absolument tout sur son passage. La réponse est que la musique de Jimi Hendrix est bourrée d'énergie et surtout d'émotion, que l'homme cherche à crier quelque chose , et qu'il y réussit, établissant d'un coup une complicité immense avec chacun, par sa manière d'aller droit au coeur, sans détours, de toucher au plus secret, comme s'il voyait dans les êtres.
- "I dont't know where i'm going"."Je ne sais pas où je vais".
Ces mots écrits par Lou Reed ("Heroin") s'appliquent à Jimi Hendrix aussi bien, être perdu en ce monde, qui ne sait guère qu'une chose, c'est qu'il doit tout donner à sa musique, vivre avec elle et la magnifier chaque jour un peu plus, parce qu'il n'y a rien d'autre à faire. Qu'Hendrix ait consacré toute sa personne, toute sa force à sa musique, l'histoire de sa vie en atteste assez. Ceux qui ont vécu avec lui soulignent combien Jimi passait ses journées à s'acharner sur sa guitare pour lui arracher de nouvelles trouvailles, et lui faire exprimer le plus justement possible les sons qui couraient en lui. C'est ainsi qu'il déclara : "J'entends des sonorités dans ma tête, et si je ne parviens pas à les assembler, personne d'autres ne le pourra".
Anecdotiquement, son road manager Gerry Stickells livra un jour qu'il arrivait que Jimi, harassé par son travail, s'endormît avec sa guitare sur le ventre. Les moyens s'accordaient aux fins.
Il ne faut pas s'étonner alors que la musique de Jimi Hendrix soit pétrie de soul, qu'elle écorche et qu'elle saigne, qu'aujourd'hui toujours et pour longtemps, encore, il fasse bon s'y réchauffer. Et quelles que soient les réserves émises par son créateur au sujet de "Are You Eperienced", le disque est extrêmement cohérent, qui restitue à la perfection ce que fut la musique du groupe depuis sa création jusqu'au printemps 1967. Fondamentalement, l'album est doué de quelques caractéristiques bien précises ; c'est d'abord, si on le replace dans l'oeuvre discographique toute entière de Jimi Hendrix, un album très peu sophistiqué ; ce terme n'a ici aucune valeur péjorative. Je l'emploie seulement pour expliquer la différence de nature qui sépare "Are You Experienced" de "Axis : Bold As Love", et plus encore, d' "Electric Ladyland", respectivement second et troisième albums de l'Experience, tous deux marqués par un travail de studio démentiel qui n'existe pas ici. Pour les motifs qui tiennent à la substance même de la musique, d'ailleurs, et aussi parce que "Are You Experienced" fut réalisé à une vitesse voisine de celle de la lumière. Ce qui, dans sa forme, donc, marque l'album, c'est sa simplicité. Tous les morceaux furent enregistrés en une ou deux prises, et l'over-dubbing", ce procédé qui constitue à sur imprimer piste sur piste, et donc Hendrix fera un large usage dans "Electric Ladyland" apparaît très peu. Ensuite, "Are You Experienced" est le disque au sein duquel les racines de Jimi Hendrix sont les plus perceptibles : blues, rock'n'roll s'y côtoient et s'y marient tout en restant fort proches de leurs formes originelles, réunis dans une osmose sonore, un sound bien typé qui n'est finalement pas si éloigné de celui que pouvaient entendre les spectateurs de l'Experience lorsqu'ils se rendaient à un concert du groupe. Les albums suivants diffèrent radicalement sur ce point. Mais surtout, "Are You Experienced" est le disque de l'Experience où la guitare d'Hendrix est la moins prolixe, qui cède plus volontiers aux exigences rythmiques imposées par la restriction des moyens utilisés. Là encore, le processus est diamétralement opposé à celui d' "Electric Ladyland", où les soli de l'instrument structurent l'album entier. Notons encore que "Are You Experienced" resta longtemps l'album de Jimi Hendrix que les Anglais aimèrent le plus sincèrement, sans doute parce que, conçu et enregistré dans leur pays, il incarnait le temps où Hendrix avait été le plus proche d'eux, et ce qu'ils eussent aimés qu'il fût toujours.
.
.
....Un des grands soucis de Jimi Hendrix fut toujours "de faire chanter sa guitare, avec la pureté et la fragilité de la voix humaine". Pour cela, il fallait savoir, du bout des doigts, maîtriser des milliards de kilowatts, et croiser cinq ou six techniques différentes...Cette préoccupation allait marquer le jeu de guitare d'Hendrix jusqu'à sa mort. N'est-ce pas cela la vraie musique ? En ce domaine, une des plus belles réussites de toute sa courte carrière fut un morceau intitulé "The Wind Cries Mary", paru en 45 tours (2), six jours avant "Are You Experienced", le 13 mai 1967. Il s'agit d'une ballade lente que traverse un solo plein d'une émotion contenue, presque cachée. La guitare chante doucement, roule ses notes comme des vagues calmes, et de ce chant si fin, si serein à la surface, naît tout au fond la sensation d'une profonde détresse, trop forte pour se livrer crûment :
.
"Le vent se souviendra-t-il jamais/Des noms qu'il a enfouis dans le passé/Et avec ses béquilles, son vieil âge et sa sagesse/Il chuchote non celui-ci sera le dernier/Et le vent pleure Mary"
.
"The Wind Cries Mary", qui ne figura malheureusement jamais sur un quelconque 33 tours (3), est un des instants les plus forts de la musique tout entière de Jimi Hendrix.
.
(1) face B "Stone Free"
(2) Face B "Highway Child"
(3) on peut retrouver, maintenant, ce titre sur ce CD
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2012
Alors je ne sais pas sur quelle réédition je suis tombé mais je n'ai que très rarement écouté une production aussi mauvaise !
Ce commentaire ne porte évidemment pas sur la musique du grand Jimi qui est et reste l'une de mes idoles. J'avais écouté ce disque version vinyle peu de temps après sa sortie et je ne garde absolument pas le souvenir d'un mixage aussi désastreux. La voix du maître ne se reconnait pas d'un titre à l'autre, quand elle n'y parait pas venue d'un autre enregistrement en surexposition, certains morceaux sont hyper saturés dans les aigüs, le son est brouillé, bref on dirait un enregistrement sauvage d'un concert "tribute to..." donné par des débutants dans une salle de comité des fêtes à l'acoustique aléatoire, alors que l'album en VO est un vrai bijou !
Je suis étonné qu'aucun autre commentaire ne dénonce ce massacre, et de plus certains parlent d'un DVD alors que ma version n'en possède pas. Se pourrait-il que je sois tombé sur un exemplaire particulièrement foiré ? Toujours est-il que le CD est parti à la poubelle !
22 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Débarquant de son Amérique natale dans les valises de son manager Chas Chandler (ex-Animals), Jimi Hendrix débute sa carrière en Angleterre en formant le trio Experience, en compagnie des britanniques Noel Redding (basse) et Mitch Mitchell (batterie). Marchant sur les pas de Cream, le groupe publie, dès la fin de 1966, une série de singles fulgurants (puis cet album, en août 1967) et démode instantanément cinq ans de pop anglaise !
Outre la vélocité démoniaque du gaucher guitariste, ses qualités rythmiques en font un créateur de riffs redoutables d'efficacité (FIRE, CAN YOU SEE ME), fusionnant blues et funk en un nouveau langage guitaristique à la flexibilité qui défie toutes les lois en vigueur (FOXY LADY), et dont l'imagination dans l'élaboration de suites d'accords diaboliques est sans limites (MANIC DEPRESSION, I DON'T LIVE TODAY). Le groupe émerveille à chaque instant, par ses capacités à varier rythmes et ambiances dans une fournaise en permanente ébullition, passant du blues le plus étourdissant (RED HOUSE) au psychédélisme proche du free jazz (3RD STONE FROM THE SUN), tout en parvenant à maintenir une intensité de folie du début à la fin du disque. Jimi Hendrix ne vécu certes pas assez longtemps pour devenir inintéressant, mais jamais il ne fût plus flamboyant qu'en 1967, quand il s'attachait à créer des vignettes pop à l'incandescente efficacité. Telles qu'ici.
Tops : MANIC DEPRESSION, FOXY LADY, CAN YOU SEE ME, RED HOUSE, FIRE, I DON'T LIVE TODAY
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Que dire qui n'ait pas encore été écrit sur le monument inaugural de la trop brève carrière de James Marshall Hendrix et des deux petits anglais que Chas Chandler a déniché pour l'accompagner (pas facile, il faut de la souplesse pour suivre le félin guitariste/chanteur), cet Are You Experienced à raison légendaire ? Que dire de ce jeune black d'à peine 23 ans qui, débarqué dans les swinging sixties londoniennes, changea à tout jamais le monde de la musique ? Évidemment, si on prend les deux versions originales de l'album (celle dévolue au Monde et celle que les ricains, qui ne peuvent jamais rien faire comme tout le monde), il manque d'énormes classiques, surtout sur la version internationale où, tout de même !, Purple Haze, Hey Joe et The Wind Cries Mary ! Carrément ! Heureusement, les éditions récentes, depuis 1997 et la première génération des remasters, sauf si, fétichiste dans l'âme, vous choisissez spécifiquement la réédition d'une des deux éditions incomplètes, c'est un gros opus de 17 titres où sont réunies toutes les chansons apparaissant dans l'une ou l'autre, ouf ! Pour ajouter au bordel, on précisera que l'album connut aussi deux pochettes desquelles l'américaine (la photo ronde et son tour jaune) est assurément la plus laide... Bref, l'important est ailleurs, dans ce hard rock blues psychédélique alors unique en son genre mais qui ne tardera pas à en inspirer de nombreux. Bien-sûr, la formule du power trio en base blues qui psychédélise le répertoire n'est pas une exacte nouveauté, Cream a déjà fait le coup quelques mois plus tôt mais, élément ô combien déterminant et absolument indéniable, là où Clapton est un finalement sage disciple, Hendrix explose tout, ose tout et, surtout !, réussit tout. Et puis ses chansons sont meilleures, ça swingue plus, c'est plus sensuel... Pour les chansons, pas besoin de faire le menu, il suffit de jouer la chose pour ce rendre compte que, près d'un demi-siècle plus tard, ça tient encore furieusement bien la route et, encore mieux, en ces temps où tous les revivalismes semblent coexister, c'est encore et toujours d'une brûlante actualité. Bref, vous voyez, quand on parle d'un pareil album, d'une œuvre universellement louée pour sa qualité et son importance, on est toujours un peu dans le lieu commun, aussi, puisque nous y sommes, osons-en un de plus : Are You Experienced est un essentiel à toute collection rock qui se respecte, si vous l'avez raté (comment est-ce possible ?) il vous le faut, là, maintenant, tout de suite !

la tracklist du mien (Polydor, 1997) :
1. Hey Joe 3:33
2. Stone Free 3:29
3. Purple Haze 2:54
4. 51st Anniversary 3:18
5. The Wind Cries Mary 3:24
6. Highway Chile 3:35
7. Foxy Lady 3:22
8. Manic Depression 3:46
9. Red House 3:44
10. Can You See Me 2:35
11. Love or Confusion 3:17
12. I Don't Live Today 3:58
13. May This Be Love 3:14
14. Fire 2:47
15. Third Stone from the Sun 6:50
16. Remember 2:53
17. Are You Experienced? 4:17

Jimi Hendrix — vocals, guitars (27/11/1942-18/09/1970)
Noel Redding — bass; backing vocals on "Foxy Lady," "Fire," and "Purple Haze"
Mitch Mitchell — drums; backing vocals on "I Don't Live Today" and "Stone Free"
&
The Breakaways — backing vocals on "Hey Joe"
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2013
Un classique! Jimi Hendrix était vraiment un précursseur, tant au niveau du jeu de guitare qu'au niveau du son !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2013
Excellent album rien à redire sur la musique en elle aime ni sur la livraison et le travail d'amazon. Par contre merci de préciser lorsque c'est une version remasterisé même si je m'en doutais fortement. D'ailleurs si quelqu'un pourrai m'indiquer où se trouve les albums du jimi hendrix experience en enregistrement original cela m'arrangerai beaucoup car cela n'est jamais précisé sur ce site (sauf pour les beatles). Ce qui me semble assez important d'ailleurs. Merci à amazon de réaliser ces précisions sur les album qui commence a dater.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2016
En faite je refais ma collection de vinyles de l'époque en achetant les versions CD.
En général les 2 à 3 premiers albums de mes groupes favoris de l'époque fin années 60' et 70 S'
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2014
tout fan de rock qui se respecte se doit davoir cet album de jimi hendrix dans sa collection forcemment inspirateur de nombreux autres artistes par la suite
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)