undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:20,75 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Crystal Viper, ce groupe polonais fondé en 2003 et mené de main de maître par Marta Gabriel alias Leather Wych (chant et guitare) suit son petit bonhomme de chemin et nous livre cette année son quatrième album studio, "Crimen Excepta". Selon le groupe, il s'agit de leur album le plus sombre et le plus Heavy. Vérifions cela de ce pas.

On a souvent comparé Crystal Viper à Warlock car il joue aussi du Heavy Metal et il est mené par une chanteuse qui a une sacrée niaque. Oui, bon... mais à part ça, cette comparaison n'est pas tout à fait juste. Crystal Viper est bien plus hargneux que ne l'était Warlock. Dès le très prometteur premier album, The Curse Of Crystal Viper (2007), c'était plus vers Manowar et Iron Maiden (et globalement, vers toute la NWOBHM) qu'il fallait se tourner au niveau des influences.
Ce nouvel album est plus ou moins conceptuel, tournant autour du thème de la sorcellerie, de la magie noire à l'époque de l'inquisition. Original, personne n'y avait pensé... (je plaisante). Chaque morceau est relié au suivant par un petit intermède de quelques secondes.
Le premier titre est effectivement bien agressif mais il est ni plus ni moins dans la lignée de ce à quoi nous a habitué Crystal Viper par le passé. Voilà donc un Heavy Metal hyper classique. Marta n'économise pas ses cordes vocales.
On sent que le groupe n'a pas encore digéré toutes ses influences, celle d'Iron Maiden se fait bien sentir par moment, au niveau des cavalcades rythmiques notamment ("Child of The Flame", "The Spell of Death").
Sur le titre éponyme, on note un duo avec David Bower (Hell) en fin de morceau.
Et même si un petit synthé arrive en renfort sur le speedé "It's Your Omen", on ne trouvera pas sur cette album une grosse envie du groupe de révolutionner sa musique.
Crystal Viper veut s'affirmer comme un groupe de Heavy ayant des influences provenant du Metal extrême. C'est pourquoi il rendent hommage au grand frère polonais Vader en reprenant "Tyrani Piekiel" en compagnie de Peter, SVP, pour un duo de folie. Ce morceau est vraiment la (seule) surprise de cet album. Ce titre est en bonus, tout comme "Ghosts of Sherwood", morceau un peu plus easy listening que le reste qui est, à priori, un titre écrit pour la BO d'un film d'horreur "Robin Hood, Ghosts of Sherwood" (ça sent le chef d'oeuvre, ce film...)

Alors, plus sombre et plus Heavy ? Sincèrement, je n'ai pas bien vu la différence avec les albums précédents. Le thème rend l'atmosphère sombre, oui, mais la musique reste la même. C'est donc du Heavy Metal classique, très classique, influencé NWOBHM. Tout pour me plaire donc mais il manque indéniablement quelque chose. Des refrains plus marquants peut-être, un manque de variété d'un morceau à l'autre.
Bref, depuis son premier album, qui reste pour moi le mieux fichu, Crystal Viper n'a jamais réussi à m'emballer plus que ça. Et ce dernier album n'y arrivera pas non plus. Honnête, mais sans plus.
12/20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2014
bon album bien fait qui n'a pas à palir à coté de grosses formations déjà établies. Du bon heavy metal.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,68 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)