Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Riccardo Minasi se révèle un nouveau maître enchanteur du concerto pour violon vivaldien
Les parutions Naïve des concertos pour vion d'Antonio Vivaldi se suivent et ne se ressemblent pas. Après des volumes 1 et 2 terriblement décevants (confiés respectivement au violon solo Enrico Onofri et Anton Steck), le label se rattrape dans son opus 3. Ce quatrième opus, confié au violoniste Riccardo Minasi, se révèle le...
Publié il y a 22 mois par MATHONNET STÉPHANE

versus
2 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Salon de coiffure
Rien à dire sur ces concertos et les interprétations, qui viennent se surajouter à d'autres qui usent, voire abusent des mêmes ficelles. Mais franchement, mon coup de gueule sera pour ces détestables pochettes naïve : on se croirait dans un salon de coiffure parisien, entouré de réclames pour une laque ou un champooing gonflant :...
Publié il y a 17 mois par Echos des 3 rivières


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Riccardo Minasi se révèle un nouveau maître enchanteur du concerto pour violon vivaldien, 2 juin 2012
Par 
MATHONNET STÉPHANE "Musicophage" (Aix-en-Provence) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Concertos Pour Violon L'Imperatore Rv171, 181, 263, 271, 327 & 331 (CD)
Les parutions Naïve des concertos pour vion d'Antonio Vivaldi se suivent et ne se ressemblent pas. Après des volumes 1 et 2 terriblement décevants (confiés respectivement au violon solo Enrico Onofri et Anton Steck), le label se rattrape dans son opus 3. Ce quatrième opus, confié au violoniste Riccardo Minasi, se révèle le plus réussi de la série et soutient la comparaison avec son compatriote Giulaino Carmignola qui, depuis 1992, nous offre des interprétations superlatives des concertos pour violon du Prete Rosso. Saluons donc la prouesse de Riccardo Minasi qui domine chacun de ces concertos avec une prodigieuse maîtrise intrumentale qui allie virtuosité et émotion extrêmes au point que l'on ne peut s'interdire d'affirmer que toute cette musique couler de source : les allegros réservent de belles combinaisons sonores qui alternent franches oppositions entre le soliste et l'orchestre (les mouvements extrêmes de "L'Amoroso" RV 271 sont interprétés avec un déferlement de violence sans précédent (que Carmignola paraît sage en comparaison) tandis que le Cantabile est magnifié par une rare poésie). La cohésion parfaite entre le soliste et l'orchestre éclate avec évidence dans chacun de ces sept concertos.

Difficile tant pour le néophyte que pour le vivaldien de ne pas être emporté dans ce tourbillon de couleurs et de contrastes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Beau disque, 11 juillet 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Concertos Pour Violon L'Imperatore Rv171, 181, 263, 271, 327 & 331 (CD)
Une belle interprétation de ces concerti de Vivaldi et un bel enregistrement. Une interprétation de Vivaldi moins spectaculaire que celles de Carmignola mais néanmoins flamboyante et très raffinée. A découvrir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre rare, 7 mars 2013
Par 
Patrick Gdt "Patrick Gdt." (Paris France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Concertos Pour Violon L'Imperatore Rv171, 181, 263, 271, 327 & 331 (CD)
Vivaldi est très enregistré, ses Quatre saisons ou autres concertos pour mandoline, n'y sont pas pour rien.
Les partitions pour violon ont longtemps été délaissées, en dehors de quelques moments intéressants (Menuhin ou Anne Sophie Mutter par exemple)avec des lectures parfois très académiques (Claudio Scimone par exemple) et bien éloignées des canons "baroqueux" actuels.
La prouesse de ce quatrième opus des concertos pour violon chez NaIve est une vraie réussite, mieux un chef d'oeuvre. Il suffit pour s'en convaincre d'aller directement vers la place 10 du CD (Allegro du RV 271) pour y découvrir tout l'esprit des ces enregistrements merveilleux. Cette capacité rare de passer d'une forme recueillie, intime, à la plus folle extravagance virtuose l'instant d'après ;(entendre par exemple l'allegro du RV 327 place 15).
Le miracle tient sans doute en l’alchimie parfaitement maîtrisée entre des partitions très exigeantes, souvent requérant la plus absolue virtuosité, les tempis toujours fondamentaux chez Vivaldi( Allegro du RV 391), et le juste équilibre entre l'orchestre et le violon solo.
A ce jeu, à la direction et au violon Riccardo Minasi se révèle prodigieux. Il sait être présent sans écraser, il sait être virtuose sans excès, avec humilité, ce qui est rare, enfin la formation Il Pomo d'Oro est admirable dans son jeu parfaitement équilibré. Les contrastes (une autre marque de fabrique vivaldienne) sont si bien rendus (Allegro du RV 263a), que l'on se demande comment l'on avait pu passer à côté de cela auparavant.
Petit bonus : deux versions alternatives de l'allegro du RV 181,où se révèle fort à propos tout le travail d'interprétation.
je range sans hésiter ces concertos et interprètes au même niveau de Fabio Biondi ou Giuliano Carmignola.
Dans la série des cinq disques gravés chez Naïve relatifs aux concertos pour violons, celui ci est pour moi de loin le meilleur, un vrai chef d'oeuvre!
Et pour ne rien gâcher une prise de son superbe (enregistrements réalisés en 2011).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Salon de coiffure, 4 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Concertos Pour Violon L'Imperatore Rv171, 181, 263, 271, 327 & 331 (CD)
Rien à dire sur ces concertos et les interprétations, qui viennent se surajouter à d'autres qui usent, voire abusent des mêmes ficelles. Mais franchement, mon coup de gueule sera pour ces détestables pochettes naïve : on se croirait dans un salon de coiffure parisien, entouré de réclames pour une laque ou un champooing gonflant : ces pov'filles livrées à notre contemplation n'en ont sans doute rien à faire de leur vivaldi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa9146678)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit