undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles150
4,1 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:12,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Voilà une excellente surprise que cette suite des aventures de Sherlock Holmes version Guy Ritchie, l’auteur de Snatch,Rock'n'Rolla, et Arnaques, crimes et botanique. On y retrouve les mêmes intrigues à tiroirs que dans le précédent, les mêmes jeux de ralentis, de flash-back accélérés, d’anticipation de duels, et Robert Downey Jr. et Jude Law qui s'y amusent en cabotinant autant, voire plus. On retrouve avec plaisir certains personnages secondaires incontournables comme Rachel McAdams en Irène Adler dont le rôle est raccourci, Kelly Reilly en Mary Watson dont la présence est rallongée, et Eddie Marsan en Inspecteur Lestrade anecdotique, ce qui est normal vu que l’intrigue quitte rapidement Londres cette fois pour essaimer dans le reste de l’Europe. Parmi les autres différences, on notera un ton plus décalé et plus drôle, et des scènes d’action plus nombreuses, bien plus réussies et plus marquantes (l’Opéra, l’usine d’armement, la fuite dans les bois, la conférence de Reichenbach). On a l’impression que Ritchie s’était mis la pression dans le premier pour renouveler Sherlock Holmes de façon relativement sérieuse, et qu’une fois ce pari réussi, il a pu se lâcher vraiment et donner sa pleine mesure. Ce second volet est franchement plus réussi.

Parmi tous les éléments qui participent à cette amélioration, on notera la réjouissante présence de Mycroft Holmes sous les traits de Stephen Fry (24 saison 9, Wilde, V pour Vendetta), l’abandon d’une tentation du fantastique qui seyait mal à l’univers holmesien, un ancrage historique plus important avec les références aux attentats anarchistes de la fin du XIXème siècle et l’annonce de la Première Guerre Mondiale, et un plus grand respect de la nouvelle d’origine, notamment . Mais l’élément le plus marquant reste Moriarty. Son personnage est remarquablement écrit et surtout fabuleusement incarné par Jared Harris, un choix de casting aussi surprenant qu’inspiré pour un acteur habituellement réservé aux seconds/troisièmes rôles (notamment un comique client un peu « trop » fumeur dans Smoke. Il transcrit à la perfection la retenue orgueilleuse et menaçante qu’on imagine très bien pour Moriarty, à mille lieux des exubérances sympathiques mais pas complètement crédibles d’Andrew Scott dans la série contemporaine (par ailleurs très très réussie !). Finalement, la seule petite déception vient du fait que l’invention sur laquelle Moriarty mettait la main dans le premier volet a été complètement laissée de côté ici. Dommage d’avoir introduit le personnage avec un ressort qui ne servira finalement pas. Mais ce regret est bien mineur et n’entame en rien la réussite du film.

Cette suite s’avère donc mieux rythmée, mieux écrite, plus amusante et plus passionnante que l’original ! A moins d’être allergique aux excentricités habituelles de la mise en scène délirante de Guy Ritchie, il ne faut donc surtout pas passer à côté !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Sherlock Holmes: Jeu d'ombres", sorti en 2011 et réalisé par Guy Ritchie (Le réalisateur de "Snatch", "Arnaques, crimes et botanique", "Revolver" et "Rock'N'Rolla" entre autres...), est un excellent film d'action dynamique et spectaculaire qui a rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma ainsi qu'une digne suite au premier opus sorti deux ans auparavant. Comme son prédécesseur, ce film est une libre adaptation d'un célèbre roman, une version plus moderne et plus mouvementée que les autres aventures du détective sorties au cinéma jusque-là. Les évènements de ce deuxième volet se déroulent peu de temps après ceux du premier. Le célèbre détective privé Sherlock Holmes et et son fidèle ami le docteur Watson doivent affronter le terriblement intelligent et sadique professeur James Moriarty, le responsable de plusieurs attentats sanglants en Europe. Nos deux détectives de choc vont tout faire pour le retrouver et l'arrêter avant qu'il ne commette d'autres crimes. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas de suspense ni d'humour et de rebondissements. Le film possède des décors et costumes superbes ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est parfait, on retrouve avec plaisir le charismatique duo Robert Downey Jr./Jude Law qui fonctionne toujours aussi bien. Ce sont clairement eux l'atout majeur du film! Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de Jared Harris, qui campe un très bon méchant, des charmantes Rachel McAdams et Noomi Rapace et de Stephen Fry. Bref, "Sherlock Holmes : Jeu d'ombres" est une suite très réussie, drôle et spectaculaire, même si le premier film reste un peu meilleur grâce à son ambiance unique que l'on ne retrouve pas vraiment dans ce deuxième opus. Un divertissement efficace et haletant qui ne vous laissera pas le temps de souffler, à voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD. Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DD, comme sur le DVD. Si ce son est de bonne qualité, on aurait quand même préféré avoir le 5.1 DTS-HD MA de la VO.

En bref, si vous avez aimé le premier "Sherlock Holmes", alors "Sherlock Holmes : Jeu d'ombres" devrait également vous plaire. Si l'ambiance sombre et mystérieuse du premier volet a un peu disparu, ce nouvel opus demeure tout de même une franche réussite qui va vous en mettre plein la vue! Il contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre et riche ne suspense et en rebondissements, des décors et costumes superbes, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Un bon divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est de bonne qualité. Un achat sûr.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 18 janvier 2015
Le premier opus de Sherlock Holmes (Robert Downey Jr.)avait été une belle surprise, et plutôt novateur dans la façon de rendre l’action à l’écran notamment avec les séquences ralenties où l’on voit Sherlock Holmes prédire et nous expliquer le ou les combats à suivre.
Sherlock Holmes est réputé pour être l’homme le plus intelligent, brillant de son époque. Jusqu’à ce que le professeur James Moriarty (Jared Harris) ne rentre dans la partie. Un criminel à l’esprit aussi affuté que Sherlock Holmes. Il prend très vite le dessus sur notre héros de par ses noirs desseins et son absence totale de morale. Rien ne peut l’arrêter dans l’exécution de ses plans, ni les pertes humaines, ni le mal qu’il peut infliger. Si une personne doit être tuée pour que son plan fonctionne alors elle ne devient qu’une donnée supplémentaire dans ce plan.
Partout à travers le monde, des gens fortunés et influant meurent. Personne n’y voit rien à redire si ce n’est Sherlock Holmes, qui comprend que tous ces morts sont l’œuvre de Moriarty. Tout cela servant un plan encore plus grand et pouvant mener à une guerre mondiale et totale. But avoué de cet ennemi implacable de Sherlock Holmes. Mais quoique face Holmes, son ennemi a toujours un coup d’avance sur lui, comme s’il devinait systématiquement ce que notre héros ambitionne de faire.
Sherlock Holmes et le fidèle Watson (Jude Law) vont devoir prendre des risques comme jamais et traverser l’Europe pour réussir à défaire cet ennemi aussi sinistre qu’intelligent.
Bref, l’histoire part trop loin, les ralentis, forces du premier, deviennent la faiblesse de ce nouvel opus. Le réalisateur les utilise à outrance et souvent au détriment du rythme du film. Les personnages n’ont pas de charisme, palme pour Jared Harris en Moriarty. Heureusement Robert Downey Jr. livre une excellente prestation mais le film est loin d’avoir le niveau du premier.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce deuxième film des « nouvelles aventures » de Sherlock Holmes est particulièrement décevant, sans doute en grande partie à cause d'un scénario confus et insipide, sur fond d'un grand complot de marchands d'armes pour déclencher une guerre mondiale dès 1891...

La mise en scène avec ses ralentis « très ralentis » est particulièrement fatigante. Les acteurs, et surtout Robert Downey Jr, en sont réduits à cabotiner pour exister, car l'histoire ne leur offre, en dehors de quelques scènes de bagarres inutiles, que très peu le loisir de mettre en valeur leurs personnages.

Reste quelques belles photos des villes de Londres ou de Paris à la fin du XIXe siècle, reconstituées avec beaucoup de soin et de moyen. L'univers et le décor sont de ce côté crédibles. On ne peut pas en dire autant de scènes en extérieur, les héros franchissant par exemple la frontière en la France et l'Allemagne dans un paysage typique de la... Savoie.

Le film, bien en dessous de son prédécesseur, est à oublier très vite.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2015
Si le premier volet faisait une charmante relecture du mythe Anglais sans pour autant arriver à la plante du pieds de la série Anglaise contemporaine, cet épisode déploie ses tableaux successifs sur la trame d'un scenario paresseux ou squelettique, qui pourrait se résumer en une phrase : Entre Londres, et la Suisse en passant par la France et l'Allemagne, et aidés par quelques valeureux gitans, Sherlock et le bon docteur pourchassent l'ignoble et caricatural Moriarty.
Si on aime Robert Downey, je suppose que son cabotinage plaira, en revanche, sa contribution minimaliste ne fait de son Sherlock qu'un Iron Man au XIX.....Noomi Rapace demeurant la seule agréable surprise du casting....pour le reste, la suite est dispensable.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A trop tirer les scénarios sur les supposés talents de Sherlock liés à la déduction, on en vient à créer des "deus ex machina" un peu fatiguant pour les méninges des spectateurs qui n'ont pas le talent et l'imagination des scénaristes et qui doivent subir, en plus de l'histoire, une avalanche visuelle impressionnante. Si ce film est bon du point de vue de l'impression visuelle (décors, images froides, scènes spectaculaires au ralenti), il n'en reste pas moins que c'est plus un film d'action à l'époque victorienne qu'une véritable enquête policière au sens où l'aurait composée le créateur du célèbre détective.

Je reste tout de même un spectateur très bon enfant car je me laisse séduire par le côté spectaculaire du cinéma, art de la magie et de l'illusion. C'est sans doute idiot, mais ce type de film "blockbuster" a toujours du crédit à mes yeux, ne serait-ce que par l'admiration des décors et des effets spéciaux. Pour le reste, le couple Watson-Holmes fonctionne très bien dans ce film, sans doute mieux que dans le premier opus, avec beaucoup de cabotinage et de répliques pince-sans-rire qui sont autant de pépite. Et puis que serait sans film sans un affreux méchant, ici très bien campé dans la peau de Moriarty par Jared Harris.

Bourré d'action, ce film se laisse agréablement regarder.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2013
Alalala, quel déception, autant le premier opus était sublime, autant là je ne comprends pas ce qui a pris à Guy Richie de nous pondre une telle atrocité, l'histoire tarde à nous intéresser et nous entraîne dans un profond ennui tant les scènes sont pour la plupart inutiles et superflues, et sérieusement, que viens faire une scène de 300 ou tout le monde cours au ralenti et tout le monde se tire dessus ?

Au final on ne retiendra que deux ou trois "vraies" scènes digne de RDJ en Sherlock Holmes , et même si on est un fan du personnage de fiction ET de l'acteur, ce n'est pas le genre de film qu'on verra plus d'une fois, si vous ne l'avez pas vu, pensez à le louer en VOD, et cantonnez vous au premier BluRay si vous voulez un bon film dans votre vidéothèque.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2013
Guy Ritchie nous offre une suite qui surpasse incontestablement le premier volet.

Le film est plus rythmé et tendu, Robert downey jr. est au top de sa forme. Cerise sur le gateau: Noomi Rapace.
La photographie est à couper le souffle avec cette tendance "délavée" qui colle parfaitement à l'ambiance d'époque et le blu-ray lui rend parfaitement hommage avec un piqué aux petits oignons et une colorimétrie trés soignée.

Le seul point négatif du long métrage est à mes yeux Jared Harris qui joue un moriarty un peu fade. La "partie d'echec" entre les deux protagonistes est bien présente, mais le personnage manque (cruel)lement de charisme.

Ceci dis, le film reste un délicieux divertissement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2013
Un sentiment ambivalent m'envahit à la fin du visionnage de ce film.

Les scènes d'actions sont au RDV et bien réalisées. La qualité de l'image et du son est impressionnante.
La fin, prévisible ( pour certains ) ou pas, est sympa.

Mais l'atmosphère sombre, trop noire fait penser au premier opus, qui, à mon goût était plus réussi.

M'attendant à un film meilleur et différent du premier, je suis déçue...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Plus rien avoir avec Conan Doyle si ce n'est le nom des personnages et que le héros est un homme surdoué au pouvoir d'observation et d'analyse incomparables.
Après, si l'on accepte de jouer le jeu, c'est un film bien fabriqué, très visuel, avec de nombreux clins d'oeil en particulier au premier film.
On ne s'ennuie pas, on sourit même si c'est parfois éprouvant.
Distrayant
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)