Commentaires en ligne


8 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur album du combo !!
Entre 1998 et 2012, année de sortie de son nouvel album intitulé "Enslaved", Soulfly, le bébé de Max Cavalera (qu'on ne présente plus), a sorti huit albums, sans compter son escapade au sein de Cavalera Conspiracy (deux albums).
Bref, Max est un bosseur, ça, on le savait.
Malheureusement, les deux dernières cuvées...
Publié le 4 avril 2012 par fifi59

versus
Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Bof ...
Pour dire vrai, je suis un vrai fan de Soulfly mais là je peux pas dire que c'est bien. Je m'ennuie vraiment cette fois avec cet album,j'avais déjà été déçu
de Blunt Force Trauma ces CC,et là c'est rapé... Il faut que Max se réveille !
Publié le 17 mai 2012 par villabamba


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur album du combo !!, 4 avril 2012
Par 
fifi59 - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enslaved (CD)
Entre 1998 et 2012, année de sortie de son nouvel album intitulé "Enslaved", Soulfly, le bébé de Max Cavalera (qu'on ne présente plus), a sorti huit albums, sans compter son escapade au sein de Cavalera Conspiracy (deux albums).
Bref, Max est un bosseur, ça, on le savait.
Malheureusement, les deux dernières cuvées des deux groupes ont divisé les fans, beaucoup n'ont pas été convaincus par Omen (2010) pour Soulfly et Blunt Force Trauma (2011) pour Cavalera Conspiracy.
Certains ont le sentiment que Max se répète, qu'il tourne en rond au fil des albums.

Si on reconnaît toujours Soulfly lorsqu'on écoute l'album, "Enslaved" marque toutefois une évolution qui intègre plus de brutalité et met quasiment fin aux aspects tribaux qui sont, à la base, l'une des marques de fabrique de la formation.
Toujours Thrash, mais également fortement imprégné de Death, Max a cette fois décidé de proposer un album très agressif, le plus radical en tout cas de la formation depuis ses débuts.

En dehors de cet aspect plus brutal, on notera deux différences avec "Omen", ayant sans doute un impact sur lamusique dans "Enslaved" :
- un changement le line-up, avec les départs de Joe Nunez (basse) et de Bobby Burns (batterie), remplacés respectivement par Tony Campos (ex-Ministry, ex-Static X, Possessed, Asesino, Prong) et David Kinkade (ex-Borknagar).
Pour l'efficacité, la puissance, le groove, l'intégration du Death, la carte de visite des petits nouveaux ne laisse aucun doute quant à leurs capacités... c'est du lourd !
- un changement de producteur, Chris « Zeuss » Harris (qui a notamment produit Chimaira, Hatebreed ou Shadows Fall) qui remplace Logan Madder (Machine Head).

"Enslaved" me semble être un nouveau départ pour Soulfly. Lorsque j'ai entendu dire que cette nouvelle galette allait être plus extrême, je me suis dit que c'était ce que j'attendais de Soulfly depuis que j'écoute le groupe.
Cependant, je ne souhaitais pas plus de brutalité sur quelques titres ou ponctuellement, mais sur l'album dans son intégralité.
Et bien pour moi, c'est mission accomplie. D'ores et déjà, je peux vous dire qu'"Enslaved" est mon opus préféré du groupe et que c'est selon moi ce que Max a fait de mieux depuis qu'il a quitté Sepultura.

"Enslaved" est un album traitant de l'esclavage, mais également d'autres thèmes (ce n'est donc pas totalement
un concept-album), il y a "American Steel", "Plato O Plomo" (qui concerne Pablo Escobar), "World Scum" (qui aborde
des événements dramatiques liés à notre monde) et "Revengeance" (hommage à Dana, le beau-fils décédé de Max).

Max est en colère, son chant s'en ressent, certains passages étant plus gutturaux qu'à l'accoutumée, ceci explique certainement cette brutalité présente dans chaque titre.

Dès le début de "Resistance", qui ouvre l'album, cette violence est présente mais assez contenue, une accélération lors de la seconde partie de ce (très court) morceau nous met la puce à l'oreille sur la volonté d'envoyer la sauce !
"World Scum" est interprété en compagnie de Travis Ryan (Cattle Decapitation) qui appuie ces intentions Death, puisque ce titre surpuissant (oui, j'avais oublié, autre élément fondamental sur "Enslaved" : l'aspect très heavy des compos) mais pas pied au plancher (en dehors de quelques accélérations foudroyantes) nous offre des riffs death qui font augurer d'un album énorme ! On notera que Marc Rizzo intègre au morceau quelques parties de guitare très plaisantes, démontrant que l'aspect mélodique n'a pas été abandonné.
"Intervention" confirme la tendance, la puissance est toujours au rendez-vous, les tempi sont variés ; il précède "Gladiator", monstrueux titre heavy doté d'une accélération au riff entêtant. Et toujours ces remarquables passages et soli de Marc qui, décidément, est un fantastique guitariste.
Allez, ne nous arrêtons pas en si bon chemin, "Legions" enfonce le clou, véritable rouleau-compresseur heavy (comme la plupart des titres !), et toujours avec cette variété dans les tempi qui rend les titres passionnants.
"American Steel" propose deux visages : le speed, qui décrochera immanquablement les cervicales (le début) et ce tempo lent mais jouissant d'une lourdeur conséquente et d'une belle intensité (la suite). on notera aussi que c'est ici que se trouve le seul (très court) passage ouvertement tribal de l'album (percussions spécifiques).
"Redemption Of Man by God" est interprété en compagnie de Dez Fafara (Coal Chamber, DevilDriver). Bon titre de nouveau, très rythmé... mais cassure deux minutes avant la fin pour un long passage répétitif mais finalement pas ennuyeux.
Imposant, "Trehery" l'est incontestablement, nous régalant de nouveau de ces rythmiques monstrueuses, qui me permettent par la même occasion de rendre hommage à cette section rythmique impressionnante, notamment à David Kinkade, qui martyrise constamment ses fûts pour notre plus grand plaisir... bon, quand on a joué dans Borknagar, on ne peut être que génial n'est-ce pas ?!
"Plata O Plomo" est un peu particulier car il est interprété, outre Max (qui chante en portugais), par Tony (qui utilise l'espagnol, langue dans laquelle il chante au sein d'Asesino). Il intègre de somptueux passages flamenco en guitare sèche.
Low ou mid-tempo écrasant dans sa première partie, "Chains" accélère ensuite le tempo pour finalement revenir à un rythme plus posé, pour finir avec des bruits de chaînes notamment mêlés à la guitare acoustique de Marc.
Les meilleures choses ont toujours une fin et "Revengeance" vient ainsi clôre l'album avec la famille Cavalera : Max et ses fistons, Richie (Incite) et Igor Jr sont excellents au chant et Zyon impressionnant à la batterie.
Constatation évidente : la nouvelle génération est particulièrement efficace... la relève est assurée !

En définitive, Soulfly, avec "Enslaved", a enfanté son album le plus brutal, le plus heavy, le plus intense et le mieux produit (les imposantes rythmiques sont magnifiées par la puissance de la production) de sa carrière.
Il y a ces soli de Marc, toujours parfaits, ces vocaux de Max, plus agressifs que jamais, ces fantastiques parties de batterie de David et cette basse si solide de Tony.
Soulfly revient avec une volonté de tout écraser sur son passage et il y parvient sans peine !
Si vous ne devez posséder qu'un seul album de Max hors Sepultura, c'est indiscutablement celui-là qu'il vous faut... et c'est à consommer sans modération !

Tracklist de Enslaved :
01. Resistance
02. World Scum (avec Travis Ryan)
03. Intervention
04. Gladiator
05. Legions
06. American Steel
07. Redemption Of Man by God (avec Dez Fafara)
08. Trehery
09. Plata O Plomo
10. Chains
11. Revengeance (avec Richie, Igor Jr. et Zion Cavalera)

Bonus (absents de l'édition reçue)

12. Slave
13. Bastards
14. Soulfly VIII

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 le top, 29 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enslaved (Special Edition) [Explicit] (Téléchargement MP3)
album extraordinaire de puissance et de technique, à écouter à donf..un cavalera en forme et ENSLAVED qui a sorti ses plus bons rifs
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent, 24 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enslaved (CD)
Autant j'ais été très décu par les débuts de Soulfly, l'épisode de Max avec Nailbomb m'avait complètement fini de m'achevé. Tombant par hasard sur le clip vidéo "unleash" j'ais repris aussitôt gout à soulfly et l'envie de posséder les albums. Je trouve que depuis "Prophecy" ces que du bon. Maintenant plus trop de tribal a ce mettre sous la dents dans la ligné de "Omen" ces du lourd.
Max est un bosseur et fait depuis de nombreuse années un parcours sans fautes Cavalera conspiracy y compris.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Sous influence du Conspiracy, 22 juillet 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enslaved (CD)
Plus Soulfly avance et moins de métal Tribal à se mettre sous la dent. La musique de Soulfly reste néanmoins excellente, mais j'ai l'impression que la formation CC avec Igor a un peu pris le dessus sur la compo et le style de SOULFLY. Ainsi Soulfly nous gratifie de Riffs bien saignants et bien Heavy et délaisse depuis déjà quelques albums la coté "Roots" qui avait fait son succès du début. De plus l'arrivée de Tony CAMPOS (ministry, static X, ...)et de David KINKADE (Borknagar: formation de black métal) ne va aider le groupe à retrouver son style flamenco si cher à RIZZO. Qu'on se console cet album reste très bon et meilleur que le précédent. Certaines chansons comme Gladiator ne pourront que féderer les Fans.
Rassurez vous aussi, si vous avez l'occase de les voir sur scène ca vaut le détour et le coté Roots de Soulfly n'est pas encore mort.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un max comme je l'aime!!!, 20 avril 2012
Par 
megaotal - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enslaved (CD)
Pas grand chose à rajouté par rapport au commentaire de"fifi59",si ce n'est que je partage entiérement son avis sur ce nouvel opus du gang,mené par le légendaire max cavalera...cet"enslaved"est thrash,rapide,brutal et sans concessions!!!Il s'agit ici du disque le plus brutal enregistré par max depuis"arise"(1991 avec sepultura),je retrouve un max comme je l'aime,avec un chant vraiment éxtréme,parfois au porte du death!!!à l'aube de ses 43ans,cavalera viens de nous prouvés qu'il en a encore sous le pied et que son amour pour la musique bien brutale est bien ancré dans chaques particules de son sang!!!!Déja un incontournable de 2012!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Bof ..., 17 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enslaved (CD)
Pour dire vrai, je suis un vrai fan de Soulfly mais là je peux pas dire que c'est bien. Je m'ennuie vraiment cette fois avec cet album,j'avais déjà été déçu
de Blunt Force Trauma ces CC,et là c'est rapé... Il faut que Max se réveille !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 tres bon, 20 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enslaved (CD)
voila un soulfly digne du nom. aggressif tout ce qui va bien. on retrouve bien cavallera dans cet album. genial
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Soulfly Enslaved, 15 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enslaved (CD)
Soulfly Enslaved

Certains auront peur de cette album ou même certains n'écouteront jamais cette album.
ERREUR
Omen était certe un album moyen plutôt mauvais a part quelques titres qui était bon.

Le changement de line up (Tony Campos,David Kinkade,Basse et Batterie) a apporté un vent frais sur Soulfly que l'on sent vraiment sur cette album.

Les titres s'enchaîne au fur et a mesure et sont très bon.

Cette album de Soulfly veut vraiment lé détour surtout qu'il est vachement mieux que Omen sorti en 2010.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Enslaved
Enslaved de Soulfly (CD - 2012)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit