undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles51
4,1 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:10,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dos au mur est un film policier au scénario bien construit et au suspens constant qui distille avec lenteur les éléments clés de l'histoire.
Ancien policier accusé du vol d'un diamant de 50 millions de dollars qu'il n'a apparemment pas commis , Nick Cassidy a été condamné à 25 ans de prison. Suite à l'enterrement de son père, il réussi à s'évader et décide de prouver son innocence en menaçant de se jeter d'un immeuble.

Le scénario est classique mais son traitement est intéressant. Il est vrai que le fait de retrouver le personnage principal coincé sur sa corniche tout le long du film peut sembler réducteur et peut-être ennuyeux mais le côté action avec le frère et le flic permettent de contrebalancer l'immobilisme du héros.

J'ai trouvé Sam Worthington excellent dans ce rôle dramatique, pourtant je ne suis pas spécialement fan de lui. Les personnages secondaires sont intéressants et j'ai retrouvé avec plaisir Jamie Bell.
C'est un bon divertissement
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2013
un bon polar qui surfe sur ce que les conséquences de la crise ont produit comme nouvelle perception des grands requins financiers. Nettement moins drole (et ça n'était pas le but) que le "Casse du siècle" avec Ben Stiller, il en reprend la même thématique. Prévisible mais plaisant.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2012
Je me demandais comment ils allaient pouvoir ménager du suspense et des rebondissements tant l'intrigue semblait simple.
Et bien je n'ai pas été déçu car ... tout n'était pas si simple qu'attendu !

Ma fille et moi même avons beaucoup aimé ce film.

Je vous le conseille.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
L'acteur (qui jouait le personnage principal d'Avatar) nous tient en haleine du tout début à la fin de ce film, riche en rebondissements. Même si la fin est prévisible, nous ne restons pas sur la nôtre (... de faim). Bref, à recommander.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 27 décembre 2014
"Dos au mur", sorti en 2012 et réalisé par Asger Leth (Le réalisateur de "Ghosts of Cité Soleil" entre autres...), est un brillant thriller d'action sans prétention, dynamique, efficace et aux multiples rebondissements qui n'a malheureusement pas rencontré le succès escompté lors de sa sortie au cinéma. Pourtant, ce passionnant film haletant et bien ficelé comporte beaucoup de qualités et mérite vraiment le détour. Le film nous raconte les mésaventures de Nick Cassidy, un ancien policier condamné pour vol, qui réussit à s'évader de prison. Il se rend tout en haut d'un hôtel de New-York et menace de sauter dans le vide. Il clame haut et fort son innocence. Une négociatrice, Lydia Mercer, arrive sur place pour l'aider mais elle va vite se rendre compte que Cassidy lui cache bien des choses... L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas de suspense ni d'émotion et de rebondissements. Le film possède un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est parfait, en particulier Sam Worthington, très charismatique et attachant dans le rôle de Nick Cassidy, un personnage au passé mystérieux et en quête de vérité sur son arrestation. C'est clairement lui l'atout majeur du film. Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera la présence de Jamie Bell, Ed Harris, Anthony Mc Kenzie et des ravissantes Elisabeth Banks et Genesis Rodriguez. Bref, même si il ne demeure pas parfait en tous points, "Dos au mur" demeure un excellent film d'action sans prétention au scénario bien ficelé et au suspense omniprésent. Un divertissement efficace et spectaculaire qui ne vous laissera pas le temps de souffler. A voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien mieux que le DVD! Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS-HD MA, tout comme la VO. Un son d'une qualité irréprochable, merci Studio Canal!

En bref, "Dos au mur" est un excellent thriller d'action passionnant et qui demeure très riche en rebondissements. On est vraiment happé par l'histoire si mystérieuse du personnage principal, on ne décroche jamais. Le film contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre et riche en suspense, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Un très bon divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est exempt de tout reproche. Un achat sûr.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ancien flic condamné à la prison pour un vol dont il se dit innocent, Nick Cassidy a réussi à s'évader. Dans un célèbre hôtel de New York, il monte jusqu'à l'un des derniers étages et enjambe la fenêtre. Le voilà dehors, sur la corniche, au bord du vide' Lydia Mercer, négociatrice de la police, est chargée d'essayer de le convaincre de ne pas sauter. Plus la jeune femme tente de dénouer cette situation périlleuse, plus elle prend conscience que Cassidy pourrait bien avoir un autre objectif' Son geste a peut-être un rapport avec le mystérieux projet sur lequel travaille son frère. Pendant que l'ex-flic est au bord du vide et attire l'attention de toute la ville, beaucoup de choses se trament et trop de gens semblent s'intéresser à son cas. Les pièces du puzzle vont se révéler peu à peu, au risque de faire tomber beaucoup plus qu'un seul homme'
Très bon film, une fin un peu attendu, mais avec malgré tout un très bon suspense..; Les acteurs sont formidables, le scénario et sympa, et je conseille vraiment ce film ! A noter la très belle Genesis Rodriguez qui complète l'atout charme déjà présent avec Elizabeth Banks ! Sam Worthington est toujours aussi bon, et son doublage français, pour un amoureux comme moi de la VO est parfait !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2012
Sam Worthington enchaine les super production (AVATAR-LE CHOC DES TITANS - LA COLERE DES TITANS......)là dans cette histoire il joue quelqu'un au bout du roulot qui veut se venger, l'histoire est bien ficeler et le rythme bien enlevé à ne pas manquer!
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 novembre 2012
Une histoire de génie,une interprétation de très grande qualité. un scénario super bien ficellé. Que vous dire de plus achetez le.

Dos au mur ou Le Temps d'un vol au Québec (Man on a Ledge) est un film américain réalisé par Asger Leth, sorti en 2012.

Synopsis :

À New York, une négociatrice de la police de la ville tente de convaincre un ancien policier, accusé d'un vol dont il se dit innocent, de ne pas se suicider. Mais plus la négociation avance, plus la jeune femme prend conscience que l'ex-flic pourrait bien avoir un autre objectif…

Résumé :

New York. Un homme s'installe dans une chambre d'hôtel avant de monter sur la corniche de la fenêtre, apparemment prêt à se jeter du haut du 21ème étage. Une foule de personnes en bas de l'immeuble l'aperçoit et avertit la police. Les forces de l'ordre se rendent sur les lieux, contrôlées par l'inspecteur Marcus, tandis que son collègue, Dougherty, essaie de parler avec l'homme qui dit s'appeler Walker. Or, il annonce qu'il ne veut parler qu'à Lydia Mercer, négociatrice de la police en congé à la suite d'une affaire qui a entraîné le suicide d'un policier dépressif.

Arrivée sur les lieux, la jeune femme prend contact avec lui et, grâce à un subterfuge, réussit à prendre ses empreintes et va découvrir qu'il s'agit d'un ancien policier, Nick Cassady, arrêté pour un vol de diamant appartenant à l'homme d'affaires David Englander pour une valeur de 40 millions de dollars. Il se dit innocent lui, qui a réussi à s'évader de prison où il purgeait une peine de vingt-cinq ans et ce, après avoir été autorisé à assister aux funérailles de son père. Il révèle qu'Englander employait des policiers pour protéger son entreprise et que, chargé de protéger l'homme d'affaires et le diamant, il fut assommé par deux hommes cagoulés et a pris conscience à son réveil, qu'Englander, qui avait perdu une forte somme d'argent lors de la crise immobilière, a organisé le soi-disant vol pour obtenir un dédommagement de l'assurance.

Fiche technique :

Titre original : Man on a Ledge
Titre français : Dos au mur
Titre québécois : Le Temps d'un vol
Réalisation : Asger Leth
Scénario : Pablo F. Fenjves, Chris Gorak, Erich Hoeber et Jon Hoeber
Décors : Alec Hammond
Costumes : Susan Lyall
Photographie : Paul Cameron
Casting : Deborah Aquila, Ross Meyerson et Tricia Wood
Montage : Kevin Stitt
Musique : Henry Jackman
Production : Mark Vahradian et Lorenzo di Bonaventura
Production exécutive : Jake Myers et David Ready
Sociétés de production : Di Bonaventura Pictures, Summit Entertainment
Sociétés de distribution : Summit Entertainment, Ascot Elite Entertainment Group, Long Shong Entertainment Multimedia Company, StudioCanal
Budget : 42 millions de dollars
Pays d'origine : États-Unis
Langues originales : anglaise et espagnole
Format : couleur - 2,35:1 et cinéma numérique — son Dolby Digital et Datasat
Genre : Thriller, action
Durée : 102 minutes
Dates de sortie :
États-Unis : 27 janvier 2012
France : 15 février 2012

Distribution :

Sam Worthington (V. F. : Adrien Antoine ; V. Q. : Gilbert Lachance) : Nick Cassidy
Elizabeth Banks (V. F. : Marie-Eugénie Maréchal ; V. Q. : Viviane Pacal) : Lydia Mercer
Jamie Bell (V. F. : Donald Reignoux ; V. Q. : Hugolin Chevrette-Landesque) : Joey Cassidy
Anthony Mackie (V. F. : Lucien Jean-Baptiste ; V. Q. : Benoit Éthier) : Mike Ackerman
Génesis Rodríguez (V. F. : Caroline Lallau ; V. Q. : Annie Girard) : Angie Lopez
Ed Harris (V. F. : Georges Claisse ; V. Q. : Éric Gaudry) : David Englander
Kyra Sedgwick (V. F. : Élisabeth Fargeot ; V. Q. : Hélène Mondoux) : Suzie Morales
Edward Burns (V. F. : Thierry Ragueneau ; V. Q. : Benoît Gouin) : Jack Dougherty
Titus Welliver (V. F. : Pascal Germain ; V. Q. : Manuel Tadros) : Dante Marcus
Geoffrey Cantor (V. F. : Patrick Osmond) : Gordon Evans
J. Smith-Cameron (V. F. : Blanche Ravalec) : la psychiatre
William Sadler (V. F. : Hervé Jolly) : Franck Cassidy (le groom)

Sources et légendes : Version française (V. F.) sur AlloDoublage, Version québécoise (V. Q.) sur Doublage.qc.ca

Box-office :

Distribué aux États-Unis dans 2 998 écrans par salles pour son premier week-end d'exploitation en salles, Dos au mur ne parvient qu'à se classer en cinquième position du box-office et un total de 8 001 932 $ pour une moyenne de 2 669 $ par écran. Pour sa première semaine à l'affiche, toujours en cinquième place, il ne totalise que 10 264 774 $, soit une moyenne de 3 424 $ par écran. Le week-end suivant, toujours avec la même combinaison, le long-métrage perd 45,6 % de bénéfices par rapport au week-end précédent avec 14 615 810 $, pour une moyenne de 1 451 $ par écran.

La chute des recettes se fait également, quasiment de façon similaire, en deuxième semaine au box-office, avec une perte de 42 % des bénéfices par rapport à la première semaine, soit un total de 16 170 210 $, dont 5 905 436 $ et une moyenne de 1 970 $. Le film continue de sombrer dans le classement, finissant avec une forte baisse de bénéfices, et un total de 18 620 000 $ dans sa cinquième et dernière semaine, où il fut diffusé dans 76 salles. Dos au mur est donc un échec commercial puisque les recettes américaines n'ont pas compensé le budget de production, estimé à 42 millions de dollars.

Les recettes internationales de Dos au mur atteignent les 27 millions de dollars de recettes, la meilleure recette du film à l'étranger revenant au Royaume-Uni (soit 3,9 millions de dollars), pour faire un total de 46 221 189 $ au box-office mondial. En France, Dos au mur passe totalement inaperçu lors de sa sortie, puisque, malgré une combinaison maximale de 254 salles, il ne prend que la dixième position du box-office pour sa première semaine, avec 156 939 entrées , puis fait une véritable chute dans le classement, perdant dix places, pour se retrouver à la vingtième position et 53 321 entrées, pour un cumul de 210 260 entrées, pour finir son exploitation après quatre semaines à l'affiche, avec un total de 223 897 entrées.

Production :

Développement :

La genèse du film est au départ un scénario original écrit Pablo F. Fenjves que le producteur Lorenzo Di Bonaventura souhaitait acquérir lorsqu'il était président de Warner. Par la suite, il réussit à en acheter les droits avec sa propre société, Di Bonaventura Pictures. Son partenaire de production, Mark Vahradian, explique que le scénario est longtemps resté dans les tiroirs des studios de la MGM avant qu'il ne soit cédé à Paramount Vantage, qui, trois mois après cette acquisition, cessa son activité, bloquant à nouveau le projet.

Les deux producteurs refusant d'abdiquer, proposèrent le scénario de Dos au mur à la société de production après avoir achevé la production de Red, via Summit Entertainment. Ayant « adoré », Summit en achète les droits. En même temps, Sam Worthington s'est également intéressé au projet. Amy Adams fut initialement pressentie pour incarner le rôle principal féminin, finalement tenue par Elizabeth Banks. Le 3 septembre 2010, Jamie Bell est confirmé au casting, tout comme Ed Harris et Titus Welliver le 1er novembre 2011.

Tournage :

Le tournage du film a débuté le 30 octobre 2010 à New York. Lors de la fameuse scène où Sam Worthington se retrouve perché sur une corniche a été réalisée sur une véritable façade d'immeuble new-yorkais à plus de 70 mètres de hauteur. Afin d'éviter tout accident, l'acteur fut relié à un harnais de sécurité.

Campagne promotionnelle :

La première affiche et bande-annonce du film ont été dévoilés le 22 septembre 2011.

Accueil :

Réception critique :

Dans l'ensemble des pays anglophones, Dos au mur a rencontré un accueil critique mitigé, voire négatif, obtenant 32 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 147 commentaires collectés, une note moyenne de 4.8⁄10 et un score moyen de 40⁄100 sur le site Metacritic, basé sur 32 commentaires collectés. En France, le long-métrage connaît un accueil critique mitigé, obtenant une note moyenne de 2.3⁄5 sur le site Allociné, à partir des appréciations de dix-sept titres de presse, dont huit avec une note de 3⁄5.

Toutefois, la réaction du public vis-à-vis du film est assez favorable, que ce soit sur le site Internet Movie Database, où il obtient une note moyenne de 6.6⁄10, basé sur plus de 42 000 utilisateurs ayant attribué cette note, dont 21 % ont attribué la note maximale. La majorité des notes proviennent des utilisateurs non-américains, soit 26 889 votes et une moyenne de 6.6⁄10, tandis que la moyenne des utilisateurs américains, soit 6 327 votes, est de 6.5⁄10. Sur le site Metacritic, le film obtient une note moyenne de 6.4⁄10, basé sur 72 votants et sur le site Rotten Tomatoes, Dos au mur obtient un pourcentage de 53 % qui ont apprécié le film, basé sur une note moyenne de 3.3⁄5 et 33 140 votants. Sur le site Allociné, il obtient la note moyenne de 3.6⁄5 de la part des spectateurs, dont un pourcentage de 38 % qui lui ont attribué une note maximale de 3⁄5, pour 133 commentaires.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un ex-policier menace de se jeter dans le vide d'une corniche d'un immeuble. Le début de ce film est intrigant et nous réserve bien des surprises. Pas une seconde d'ennui dans ce thriller mené à un train d'enfer. Les rebondissements ne manquent pas, les scènes d'action sont bien réalisées et le suspens constant. Tout à fait le type de film dont on attend rien et qui nous scotche.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2015
J’aime beaucoup l’acteur Sam Worthington et j’ai rarement était déçu de ces films, et bien avec le film Dos au mur encore une fois je ne suis pas déçu ! Ce film et réalisé par Asger Leth qui et un réalisateur dont c’est le premier film que je vois, et ce premier film et une vrai réussite. Le film « Dos au mur » et donc un thriller, policier, action qui fonctionne a merveille et ou dès le début on et pris dans le film. Un homme perché a 70mètres de haut menace de se suicider, et les plans de caméra du vide sont bien réels ce qui a de quoi donner le vertige. J’ai égalemen aimer Elizabeth Banks qui d’habitude me déçois dans ces films mais ici elle a un vrai charisme et joue très bien son rôle. Beaucoup n’aime pas le film ( Trop caricatural, flic ripoux etc.. ) moi j’ai bien aimer, il y a de l’intrigue, de l’action, du suspence et une fin vraiment bien trouvée. Un vrai bon film qui passe très vite je me suis pas du tout ennuyé et je le conseille.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,90 €
7,99 €