undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles6
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:41,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce qui fait la force d'Abbado, c'est justement ce classicisme, ce raffinement si délicat qui, à mon goût, sied si bien aux partitions de Rossini. Si vous voulez du bon gros Rossini, avec des clins d'œil appuyés et toute les grosses ficelles de la farce comique, passez votre chemin, si en revanche vous considérez Rossini comme la quintessence de l'art vocal d'avant le vérisme italien alors ce coffret est pour vous.

En effet Claudio Abbado distille une interprétation certes un tantinet sérieuse mais rend ainsi à ces opéras cette suprême élégance absolument unique et époustouflante. Il est en cela secondé par une palette de chanteurs exceptionnels même si certains ne sont plus au faite de leur art.

Du Barbier de Seville je retiendrais une Bergenza, Rosine enjouée et succulente ainsi qu'un Enzo Dara en un Bartolo inégalable. Alva a hélas fait mieux avant, quant à Prey, il faut aimé son coté un peu décalé. Bergenza encore dans cette Cenerentola est la plus parfaite incarnation des Angelina. Le reste de la troupe est d'un excellent niveau cependant un peu en retrait mais cela cadre parfaitement avec l'interprétation si subtile de Abaddo. C'est d'ailleurs cette direction qui excelle dans l'italienne à Alger puisque la troupe de chanteurs qui l'accompagne est hélas prise sur le tard ce qui enlève toute la fraicheur de cette partition. C'est l'œuvre la moins réussi du coffret, mais entendons nous bien, on reste dans l'excellence.

Enfin pour le voyage a Reins, Abaddo demeure avec cet enregistrement le chef idéal et inégalé à ce jour. Cet enregistrement de 84 est celui de la redécouverte de l'œuvre, elle a en son temps bouleversé la hiérarchie des œuvres de Rossini en redécouvrant cette pépite brulante. Une équipe vocale extraordinaire de Ricciarelli à Raimondi en passant par Dara et Nucci personne n'est à la traine, tout simplement la version définitive de l'œuvre.

Bref ça vaut allégrement ses cinq étoiles, surtout au vu du prix ridicule, impensable il y a quelques années. Et pour le prix, un cd des ouvertures par Abbado et l'Orchestre de chambre de l'Europe vous est offert, donnant une image un peu moins policée que les opéras. Mais encore une fois je trouve que le classicisme de l'interprétation va finalement comme un gant à ce si délicat Rossini. Non ce ne sont pas des Opérettes mais bien des chef-d'œuvres absolus de l'art lyrique.
11 commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2014
C'est pétillant, plein de fraicheur dans une interprétation exceptionnelle et à un prix dérisoire. En plus des quatre opéras le coffret contient un cd avec sept ouvertures.
Devrait être remboursé par la sécurité sociale
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2015
Que ces opéras sont biens ! Rossini n'est pas toujours vu comme le pur génie qu'il est et les versions sont très convainquantes. J'aime tout spécialement Cendrillon et L'Italienne en Algérie...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne développerai pas beaucoup les qualités des enregistrements contenus dans le présent coffret puisqu'il s'agit de références qui ont déja été à titre individuel commentés avec enthousiasme par les mélomanes.

Je dirais simplement que voila un coffret qui est une bénédiction pour les amoureux d'une musique qui pétille comme du champagne et servie à merveille par l'italien Claudio Abaddo.

Le coffret est joli, élégant, contient donc quatre opéras comiques sur 9 CD, chacun dans une pochette papier.

Pas de livrets complets mais cela se trouve aujourd'hui sur internet; juste le synopsis des quatres oeuvres.

Tout d'abord le plus connu, "Le barbier de Séville", une vraie référence sous la baguette d'Abaddo et chanté par l'équipe Dara, Berganza et Prey..

Moins célèbre mais à mon avis le plus réussi, "le voyage à Reims" qui recèle des arias absolument formidables, enregistré en 1984 au festival de Pesaro avec un R.Raimondi en pleine forme.

La "Cenerentola" de très bonne tenue et une "Italiana in algeri" très enlévée.

Ce qui frappe dans cet ensemble c'est paradoxalement la somptuosité de l'orchestre qui prime avec Abaddo. Les solistes sont loin de démériter bien sur.

On pourra toutefois aiguiller l'auditeur vers la version suivante Rossini: L'Italiana in Algeri pour l'italiana ou celle-ci Rossini - La Cenerentola pour la Cenerentola mais ce serait vraiment tatillon de notre part que de dire que ces versions seraient vraiment un cran au dessus de celles du présent coffret.

En bref, le prix le côté pratique et l'esthétique du coffret, l'immense qualité de l'ensemble, tout permet de dire que c'est une très belle acquisition pour qui veut savourer la verve comique du grand Rossini.
66 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2013
Excellente interprétation et le prix est très raisonnable !
Les magnifiques ouvertures sont sur un CD à part, ce qui permet de les écouter indépendamment des opéras.
C'est un régal ! Je recommande vivement ce coffret !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2012
Que ces quatre enregistrements soient historiques ne fait aucun doute. Mais, Abbado est toujours le même : capable d'une précision inégalable mais avec un zeste de froideur. Pour le reste j'adhère à tous les commentaires qui ont émaillés la parution de ces enregistrements.
Haro sur l'éditeur qui, comme souvent pour rendre "accessible" à tous des œuvres du répertoire aux honnêtes mélomanes, nous prive des livrets. Un demi centimètre de plus sur une étagère, bigre. DG a depuis belle lurette fait son beurre avec ces enregistrements-là.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

23,53 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)