Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cure de jouvence
Qu'attendre d'un septième album de Mogwai, groupe toujours bon mais qui peinait à se renouveler ? A priori pas grand chose, sinon espérer une bonne surprise. Tel était mon état d'esprit avant la découverte de cet album ; j'ai même failli le bouder, par lassitude. Et la première écoute m'a conforté dans cette...
Publié le 11 mars 2011 par KRIK

versus
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Déçu
Rano Pano est une compo énorme. A elle seule, elle a déclenché l'acte d'achat. Dommage pour moi car le reste de l'album n'est pas à la hauteur, frôlant même parfois le mauvais goût.
Publié il y a 19 mois par Paco


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cure de jouvence, 11 mars 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hardcore Will Never Die But You Will (CD)
Qu'attendre d'un septième album de Mogwai, groupe toujours bon mais qui peinait à se renouveler ? A priori pas grand chose, sinon espérer une bonne surprise. Tel était mon état d'esprit avant la découverte de cet album ; j'ai même failli le bouder, par lassitude. Et la première écoute m'a conforté dans cette impression. Ce n'est qu'après que le charme a opéré. Car, paradoxalement, cet album est facile à écouter mais nécessite un temps d'approche. Ce pas franchi, on avance en terrain connu, certes, mais aéré.

Mogwai nous offre un album à la puissance maîtrisée, alternant morceaux calmes (très beau "Letters to the metro" avec ses notes de piano) et rock (vif "San Pedro" et presque tubesque et chanté "George Square Thatcher death party"), et virant même vers la pop ("Mexican grand prix", avec la voix passée au vocoder pour un bel effet, comme sur l'autre morceau chanté déjà cité). S'ajoutent au fil de l'album de discrets arrangements électro.
Le groupe a réussi à se renouveler dans la continuité, à trouver un parfait équilibre : noisy mais mélodique, intense mais léger, etc. Cet album recèle suffisamment d'amplitude pour ne pas étouffer, de diversité pour ne pas lasser, et ce qu'il faut d'inspiration pour séduire.

Le deuxième disque bonus contient un unique morceau, très beau et très long (23'), "Music for a forgotten future (The singing mountain)".

(Krik, amazon.fr, 11/03/11)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 I am Lionel Richie !, 20 juin 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hardcore Will Never Die But You Will (CD)
Dernier album en date, il est temps de me replonger dans la mouvance hypnotique de Mogwaï. L'emballement n'est pas immédiat. Comme souvent avec ces écossais, j'ai besoin de temps, j'ai besoin d'une écoute prolongée et attentive pour m'immiscer dans leur monde d'un rock plutôt symphonique et essentiellement planant. Rock symphonique, quelles associations de mots ronflants et pompeux !

« Hardcore will never die, but you will » sonne comme une longue errance musicale, d'une fluidité parfaite, alignant les mélodies propres et harmonieuses. Peut-être même trop soignées à mon goût. Je les préfère légèrement moins sages lorsque le groupe fait siffler leurs guitares, lorsqu'il use et abuse des distorsions et qu'il claque du larsen, lorsqu'il se lâche en mode hardcore...

Mais dès la seconde écoute, j'y perçois de grands moments, à l'image de leur 4ème pièce, « Death Rays », où leurs guitares tonitruantes me font sacrément du bien aux oreilles. Et puis les titres s'enchainent. Fluidité parfaite, je l'ai déjà dit... Jusqu'au bout... Je ne retiens plus grand-chose de leur musique, belle harmonieuse symphonique mélodieuse, un peu trop parfaite, un peu trop immaculée jusqu'à leur dernier titre. Je me méfie des derniers titres de Mogwaï, car ce sont eux qui me transcendent le plus. « You are Lionel Richie ». Dans le mille, Émile ! Encore un bijou, que dis-je un joyau, un diamant brut qui m'emporte. Suis-je réellement Lionel Richie ? Je me pose la question, je perds mon identité, je m'égare vers d'autres stratosphères. D'un bon album, en un titre, Mogwaï le fait passer à la classe supérieure et me fait douter de mon jugement précédent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 du bon mogwai, 14 septembre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hardcore Will Never Die But You Will (CD)
Mogwai ne change pas de style, cela peut être marbant ou plaire, moi j'aime toujours autant. Ils ont toujours un aussi bon son.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Déçu, 4 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hardcore Will Never Die But You Will (CD)
Rano Pano est une compo énorme. A elle seule, elle a déclenché l'acte d'achat. Dommage pour moi car le reste de l'album n'est pas à la hauteur, frôlant même parfois le mauvais goût.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un ennui pas encore mortel mais gare au non renouvellement, 24 avril 2011
Par 
Stan FREDO (BORDEAUX, Aquitaine, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hardcore Will Never Die But You Will (CD)
A l'apogée du Brit-Rock il y a quelques années, Mogwai s'est fait connaître avec son slogan et ses T-Shirts 'Blur: Are Shite' mais aussi avec sa musique instrumentale, post-rock bruitiste, guitares en avant, le cas échéant remixée par des encore plus enragés d'inaudibilité indé. Cela a donné quelques albums, morceaux et concerts de bravoure. Puis avec les années 2000 et l'album 'Rock Action' est arrivée une période plus "pop", faisant également place à des morceaux recueillis. Le pic de l'aspect 'recueilli' correspond probablement à la BO somnolante du reportage sur Zidane (Zidane, A 21st Century Portrait (Bof), 2006). Avec ce nouvel album, si Mogwai continue de trouver des titres provoquants, la musique sonne un peu "muzak" ou bien alors est-ce parce que nous l'avons déjà entendue ? En effet, la différence entre 'Hardcore...' et le précédent 'The Hawk Is Howling' ne saute pas aux oreilles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit