undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles5
3,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:3,67 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

C'est en relisant l'éloge de ce disque rédigé par Diapason dans son Dictionnaire des disques de 1991 (Bouquins - Robert Laffont), que je me suis décidé à l'acheter.

Voici d'abord cet éloge: "Fassbaender nous donne le Winterreise le plus neuf, le plus moderne, le plus direct, le plus dérangeant de la discographie. C'est ici une passion crucifiée, le coeur mis à nu. Certains détails vocaux auraient pu être plus achevés, quoique la tenue de voix soit classique, l'intonation exemplaire et la diction d'une absence d'effets foudroyante. C'est par les mots que cette lecture l'emporte, par la couleur aussi, soumise à toutes les nécessités émotionnelles, avec des décolorations magiques (Die Post). Tout est inoubliable, et même presque insupportable. Reimann, avec sa hardiesse de timbre et de frappe, sa verve rythmique, son génie des contrechants, est éblouissant."

Je partage en partie ce commentaire qui dit l'importance de cette version, mais je voudrais tout de même introduire quelques réserves et mises en garde. L'approche viscérale de Fassbaender est, certes, assez fascinante: l'intensité émotionnelle est constante et l'hiver qui s'empare peu à peu du voyageur est ici vraiment pris au sérieux. "Une passion crucifiée, le coeur mis à nu"? Oui, c'est vrai, et ce n'est pas rien. Néanmoins, la voix de Fassbaender a parfois quelque chose d'un peu débraillé qui n'est pas beau et qui échoue à véhiculer l'émotion (je vous conseille vraiment d'écouter quelques extraits sur la page mp3 de cet enregistrement afin de vérifier que cette voix ne vous rebute pas). Et puis cette approche qu'on pourrait qualifier d'expressionniste me semble parfois un peu systématique: on regrette de temps en temps que l'extériorisation exacerbée des affects soit presque toujours préférée à une rumination plus intérieure et dépouillée.

Cette version a un réel intérêt et un réel impact: ce n'est assurément pas une version de plus dans une discographie pléthorique. Néanmoins, malgré ses qualités, son parti pris paroxystique et ses limites vocales n'emportent pas totalement mon adhésion personnelle.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2012
Brigitte Fassbaender devrait être aussi célèbre que la Callas . Tous ses enregistrements , live ou non , sont extraordinaires . Quelle voix! et quelle présence !
Concernant ce CD , attention : pas de traduction des textes chantés , quelle honte !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2015
Très belle exécution de ce voyage d'hiver, même si je préfère toujours celle chantée par Hermann Prey, j'en entends diverses avec un grand plaisir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2014
Nous avons là, un Schubert transporté des salons Viennois de l'Empire Austro-hongrois aux cabarets de Vienne la rouge.

Cette interprétation du Winterreise de Schubert par Brigitte Fassbaender nous transporte à mille lieux des interprétations traditionnelles. Elle bouscule nos habitudes voire les choque, mais elle nous donne à entendre quelque chose sortant des sentiers battus, quelque chose de profondément original par le côté vivant et expressionnisme qui s'en dégage (façon expressionnismes allemands qui serait lui-même représentés par Lotte Lenya...) à l'opposé du classicisme bien pensant d'une Christa Ludwig par exemple.

Un CD qui ne s'avère peut être pas indispensable dans une discothèque en regard de la pléthore d'interprétations classiques de haut niveau, mais qui trouvera sa place comme originalité. Une curiosité.

Accompagnement d'Aribert Reimann insupportable par son jeu ampoulé irrespirable, appuyant les blanches de manière interminable, exaspérant !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2012
une voix de femme pour moi ,ne se prête pas à cette oeuvre ,je suis deçue ,cette enregistrement est très moyen ,
seule la musique reste authentique!
44 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)