undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

2
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Vivaldi : Les 4 Saisons
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
...déclarait Anne-Sophie Mutter dans le magazine Diapason de septembre 2006 (page 31).
Tant mieux, ça m'épargnera les scrupules à écrire ce que je pense de cette version des "Quatre Saisons", captée en juin 1984 à Vienne -le tout dernier disque de Karajan pour le label Emi.
Une oeuvre que le maestro autrichien avait déjà gravée avec son Berliner Philharmoniker en août 1972.
Même si je suis plutôt tolérant et ne nourris aucune antipathie de principe pour les approches traditionnalistes, je dois avouer que cette interprétation symphonique épaissie à la sauce romantique me déplaît particulièrement.
La discipline des cordes ne s'accompagne d'aucune dépaysante recherche de phrasé. Réduit à un clavecin, le continuo s'égrène invariablement.
Pour résumer : c'est lourd, schématique, systématique, pauvre d'idées, grand-bourgeois et sentimentaliste.

L'audition du Printemps devient vite pénible. Par exemple, ce vibrato chevrotant à 1'26 (mesure 37). Et cette complaisance à étirer la sieste du chevrier dans une atmosphère évanescente et lascive...
La Danse pastorale devient une caricature de sarabande versaillaise ; grasse, perruquée, paresseuse, suintante de gourme.
Pour l'Eté, on nous inflige une plainte émolliente et sophistiquée du paysan (3'37, mesure 107). Puis cette manigance à faire taire les basses pour mieux les asséner sforzando à la fin : un effet téléphoné qui creuse artificiellement le théâtre.
Les différents volatiles qui prêtent voix à cet allegro (coucou, tourterelle, chardonneret) ont bien peu de cervelle quand l'archet les joue sans imagination.
Pour l'adagio, le vibrato plutôt outré tient lieu de poésie.
Malgré les talents de la jeune artiste, la technique ne me paraît pas impeccable dans les battements de double-croches de l'orage (mesure 74, 1'29), ni lors des triolets de la Danse des villageois de l'Automne, encore plus rustre et fruste que les visages rustiques peints par Bruegel.
Les triolets semblent encore mal ficelés dans la dernière partie de l'Hiver (1'24-1'29, mesure 80-).
Dans la première partie de la même saison, les traits en triple-croches trahissent une tendance à l'arythmie qui stigmatise les défauts qu'on déplore parfois aujourd'hui dans le jeu de la grande violoniste allemande.
Le phrasé cherche l'inspiration dans un certain narcissisme : dans le Largo de la froide saison, que dire de ce vibrato constipé lors de l'ascension vers l'aigu (1'10, mesure 12-) ?
Dans la chasse, les contrebasses viennoises tombent comme des chapes de plomb qui lestent les premiers temps de la mesure ternaire, enlisée dans un bourbier.

Et cætera.
A noter qu'on trouve aussi une vidéo, filmée le 28 octobre 1987 lors du concert inaugural de la Kammermusiksaal de la Philharmonie de Berlin, et un récent remake pour DG avec un petit ensemble norvégien.
Même si le présent CD est proposé sans complément de programme, on peut se réjouir que ce pensum ne dure que 41 mn.
Je vous le déconseille, d'autant que la discographie abonde en versions intéressantes qu'on ne saurait toutes citer.

Si vous cherchez une version sur instruments anciens, je vous recommanderais prioritairement Trevor Pinnock & Simon Standage, robustes et fédérateurs.
Plus typés, très imagés et suggestifs : voyez Neville Marriner & Alan Loveday (élégants et émouvants à la fois), ou les furies d'Harnoncourt, quasiment expressionniste.
Parmi les meilleurs témoignages récents, Carmignola a su rallier les suffrages et s'avère idéal pour les mélomanes qui souhaitent découvrir cette oeuvre.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 janvier 2013
que dire sinon se laisser envahir par cette musique très bien interprétée par de grands maîtres et leur orchestre
ouvrez grandes vos oreilles et laissez fondre votre coeur
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Les Quatre Saisons
Les Quatre Saisons de Herbert von Karajan (CD - 1999)

Vivaldi : Les Quatre Saisons
Vivaldi : Les Quatre Saisons de Antonio Vivaldi (CD - 2006)