undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles2
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Enfin les Dandy Warhols sont revenus de leurs errements dans l'espace. Il leur aura fallu pas mal de temps (4 ans c'est long comme un mandat de Président des Etats Unis), mais ça valait le coup d'attendre.
Sans atteindre les tops connus au travers des albums Come Down ou Thirteen Tales, This Machine vous rendra à coup sûr le sourire qui s'était envolé dans l'espace avec leur précédente oeuvre.
Les trois premiers titres attaquent pied au plancher et sont entraînants. Après le gag d'entracte qu'est Alternative Power to The People, arrivent les meilleures compositions à commencer par Well They're Gone (superbement interprètée hier à l'Olympia à Paris d'ailleurs). Il est suivi d'une composition, que personnellement je trouve également excellente à savoir Rest Your Head.
Cependant, après un autre gag (la reprise de 16 tons), vient le meilleur morceau de la galette avec I am Free. Le chapitre se termine ensuite sur trois titres d'un abord moins accrocheur probablement destinés aux fans inconditionnels.

Voilà un retour sur terre (ou à la terre) qui fait sacrément plaisir et qui donne l'espoir qu'ils retrouvent les sommets terriens dans pas trop longtemps...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bon, est on obligé, à chaque fois qu'un groupe, autrefois génial, publie un nouvel album, de s'extasier et de parler de retour aux sources salvateur après une période plus...floue ? Personnellement, je ne le pense pas, et c'est pour cette raison que je me permettrais de faire part ici de la relative déception qu'est, pour moi, ce This Machine.

Pourtant à l'écoute des 2 premiers titres, on y croit sérieusement, les Dandys auraient ils, une nouvelle fois, réussi à renaitre de leurs cendres ? On se prend à rêver d'un retour aux imparables albums du début de ce siècle. Mais rapidement l'ennui prend le dessus, les titres, à défaut d'être cools, sont mollassons, dénués de toute originalité. L'impression douloureuse d'une redite de 13 Tales en bien moins bon s'installe, s'accrochant même sacrément sur "I Am Free" qui tourne complétement à vide, dépourvu de toute impression de révolte ou même de ... liberté ! Ne parlons même pas de "Seti vs. The Wow! Signal" qui tourne carrément à la caricature de ce que les Dandys (ont été et) pourraient être s'ils retrouvaient quelque peu la foi dans ce qu'ils font, qu'ils retrouvent pertinence et vision...

On ne fera pas le malin à parier sur un déclin définitif de la bande d'Anton Newcombe, on sait l'homme malin et on ne doute pas qu'il a encore plus d'un tour dans son sac, mais du coté d'un certain Brian Jonestown on doit un petit peu rire sous cape.

CREW.KOOS
33 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,99 €