undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

12
4,3 sur 5 étoiles
Tragic Idol
Format: CDModifier
Prix:7,79 €+2,49 €expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 juin 2012
Paradise Lost aurait pu être un groupe majeur. Ce groupe de métal avait commencé un peu comme les autres, mais s'était rapidement distingué du lot, avec ICON, par une approche plus atmosphérique et mélodique, même si l'hésitation permanente entre le hard brutal "originel" et le "planant" restait sensible. DRACONIAN TIMES est leur première réussite accessible au grand public, typique de cette évolution. Paradise Lost poursuit alors son dépoussiérage du hard rock pour aboutir au génial album ONE SECOND, qui représente la quintessence de leur musique : sombre, puissante et mélodique. Ils tenaient là une vraie originalité, et une identité autant sonore que visuelle (enfin un groupe de metal dont le leader ne beugle pas et n'a pas les cheveux longs !). Pourquoi n'ont-ils pas continué à tracer cette voie ? c'est un mystère pour moi.
Ils dérivent alors vers l'univers synthétique avec HOST, porteur de morceaux intéressants mais aseptisés par les machines (pourquoi pas, en tant qu'artistes c'était leur droit d'essayer un autre univers...).
Surement conscients de s'être éloigné de son public, le groupe revient à la case rock, mais sans grande saveur, avec BELIEVE IN NOTHING. Puis, à nouveau, retrouve l'équilibre parfait avec leur troisième album majeur, SYMBOL OF LIFE, ancré dans son époque par des touches électro, sans oublier ses racines métal. Suit l'album éponyme, très bon album mais moins original, qui représente la synthèse du style Paradise Lost; cet album clôturera la période du métal "éclairé" et modernisé.
Pourtant, côté reconnaissance, et malgré trois albums extraordinaires, le groupe est resté peu connu en Europe et USA (les radios préférant nous passer les daubes de M...ca, Scorpions ou et G & R...). Son manque de charisme sur scène fut aussi, probablement, un handicap...
Toujours est-il que le groupe abandonne alors la recette magique, et reprend avec IN REQUIEM la direction du métal lourd et brutal de ses débuts : peu d'originalité, un chant souvent agressif, peu de mélodies accessibles : çà pourrait être n'importe quel groupe de metal, d'ailleurs visuellement ils ont repris leurs cheveux longs ringards... Quel gâchis quand on connaît le potentiel du groupe !
FAITH DIVIDES US ainsi que ce dernier album, sont aussi décevants car ils poursuivent ce retour au métal noir et braillard : ou comment le groupe qui avait apporté une lumière nouvelle sur le métal, est retourné s'enterrer dans les ténèbres.
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 mai 2012
Je n'ai pas besoin de faire de longs discours, je suis un vieux fan de ce groupe et je dis bravo... Je dis bravo au concepteur de la pochette du disque, c'est trés beau; on avait pas vu ça depuis les anciens albums d'IRON MAIDEN . Mais cet album est pitoyable, méme pas digne d'étre téléchargé, je me suis fais avoir comme un ado en l'achetant. Le précédant était une bonne mouture,rock inspiré et engagé contre l'intolérence( FAITH DIVIDES US-DEATH UNITES US). Celui là n'est rien que de la poudre aux yeux."HOST" était pourri, "BELEIVE IN NOTHING" était pitoyable et "TRAGIC IDOL" est à foutre à la poubelle. A revendre 5 euros à la brocante.
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
The Plague Within
The Plague Within de Paradise Lost (CD - 2015)

One Second
One Second de Paradise Lost (CD - 2006)