undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Brighter
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:9,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
4è album, sauf erreur, pour ces Danois qui ne refont jamais le même disque. L'estimable précédent 'KNEE DEEP' était plus synthétique. Cette fois, Whomadewho a attrapé un virus disco, à base de "pumping bass" et de rythme binaire tchac-poum, au point parfois qu'on se prend à ne plus attendre que l'arrivée en "guest stars" de Jake Shears et d'Ana Matronic des Scissor Sisters pour foncer de conserve sous la boule à facettes...
Bien qu'avec une certaine retenue, le premier titre n'est pas loin du style "high energy" du début des 1980s, tandis que le 2è se montre d'abord plus recueilli avec son intro au piano solo et reste ensuite globalement plutôt calme. Le troisième titre monte progressivement en régime mais expose bien, comme tous les autres, son ADN disco. Le 4è est dans la veine disco rock (cousinage peu avouable même si léger avec 'Born To Be Alive' et 'I Was Made For Loving You') avant que le 5è morceau tente quelque chose qui pourrait être du "chill disco" ou bien du "dream disco". Retour du pumping disco des familles pour la 6è plage tandis que la 7è plonge dans la house music limite "French touch" filtrée. Le 8è titre est encore tout autant "pumping bass" mais digne. Le 9è titre amalgame synth pop, pumping disco et néo-world à la David Byrne. Le 10è titre s'annonce comme le slow de rigueur avant de se mettre contre toute attente à cavaler sur 3 pattes façon dubstep. Pour prendre congé, la 11è sélection donne dans le "pumping disco" tristo-nostalgique. Les 11 titres sont expédiés en une cinquantaine de minutes, avec des paroles en anglais par des gens dont c'est la seconde langue. D'où un côté "space" particulièrement évident sur 'Greyhound'.
*** et 1/2
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 décembre 2012
Groupe super
Tous les albums sont bien
Il donne envié de danser sur des piste enflammées
Bref je vous le conseil
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus