undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo Litte soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles9
3,9 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 mai 2012
Que faire lorsqu'on a réalisé LE chef d'oeuvre absolu dans le genre si difficile de la musique nocturne suave ? C'est la question qui a du hanter Richard Hawley après son stupéfiant, magique, extraordinaire, etc. "Truelove's Gutter". Et surprise, l'homme au bec de lièvre et à la guitare incandescente revient avec un "Standing At the Sky's Edge" shoegaze, psychédélique, bruyant (enfin, à moitié...), avec des ambiances qui évoquent Doors et Echo & The Bunymen, un riff piqué au "1969" des Stooges, des chansons qui parlent de soleil et de lumière - son travail de deuil, apparemment -, et même des solos héroïques qui vous font jouer de "l'air guitar" devant votre miroir. On est d'abord décontenancé, puis déçu par des mélodies qui semblent plus "pop", moins souveraines qu'auparavant... Et puis, parce que la musique de Richard Hawley est par essence un "grower", on se retrouve une fois encore enchanté : non, ce n'est pas un nouveau chef d'oeuvre, mais c'est un disque courageux, brillant, imaginatif, excitant, soit bien plus intéressant que la vaste majorité de la musique actuelle. Il ne reste plus qu'à attendre une reconnaissance universelle tellement méritée...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2012
Depuis qu'il a quitté PULP et son ancien accolyte Jarvis Cocker,Richard Hawley nous presente ses compositions teintées de nostalgie dont la beauté est omniprésente.Son dernier opus "Truelove's Gutter" convoquait les envolées lyriques et les cordes et tutoyait la beauté a vous faire chialer.Ecoutez "Open up your door " sur l'album précedement cité et vous comprendrez...A la fois Elvis Costello,un peu Paul Anka,de l'adn de Neil Hannon et comme idoles Scott Walker et Brian Wilson,Richard Hawley propose un nouvel album ou la guitare est le personnage pricipal.Donc exit les cordes et les sons bien policés ,bonjour a la distorsion a la reverb et au rock...Effectivement ça fait contraste par rapport au précedent ,mais il aurait été difficile de faire plus sombre.Si l'électricité est de retour sur ce nouvel opus,les compositions sont toujours aussi léchées dans ce psychedelisme recherché.Pour ceux qui ne retrouveraient pas notre crooner,attendez Seek it et Don't stare at the sun pour retrouver la voix du maitre et ses arpèges "Chair de poule".Pour bien comprendre l'etendue et la richesse des possibilités de l'artiste ,je pense qu'il est indispensable de posseder cet album et le precedent.Et de se dire en toute objectivité "et si Richard Hawley avait dépassé Jarvis Cocker?"Passé du statut de "Grand guitariste " au sein d'une formation POP ,au statut d'artiste incontournable de la scène pop-rock anglo-saxonne,cela merite une standing ovation.Avec 9 titres superbes tous les 3 ans on est prets a attendre....Bravo et chapeau l'artiste!!!!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2012
Avec ce dernier album je découvre un richard hawley rock psyché tout à fait surprenant & celà fait plaisir à entendre,même si celà peut dérouter à la première écoute.Ensuite il faut se laisser porter par la magie de la voix & des orchestrations qui sont à la hauteur de ce grand artiste
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A-t-on écouté le même disque ?? A lire certaines critiques, il s'agirait d'un album de hard rock/stoner, lourd et bruyant du début à la fin : c'est tout juste si on n'est pas en présence des derniers Rammstein ou Metallica. Ca n'a rien à voir : les deux tiers des titres sont plutôt calmes et le reste loin d'être hyper violent. Des titres électriques planants, de très belles mélodies, quelques constructions plus alambiquées (comme le dernier titre), un climat quelque peu psychédélique et la voix de RH de toutes façons fidèle à elle-même, comme des flocons de velours qui se poseraient sur une forêt de granit rose (incrusté de diamants noirs ici et là).
Un beau disque (seul bémol : le visuel, vraiment pas top ni original, je préfère l'image au verso, une belle guitare électrique vintage en très gros plan...), différent du reste de la discographie du crooner fifties, qui montre que lui aussi peut sortir des sentiers battus, quitte à emprunter un itinéraire inédit. Envoûtant ! (3 stars 1/2).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2013
Annoncé comme étant l'album psychédélique de Richard Hawley, Standing At The Sky's Edge se démarque des albums précédents par un son électrifié et agressif. Cette démarche est honnête, l'artiste ayant voulu se renouveler et ne pas tomber dans une routine facile. Malheureusement, il en résulte un disque à mon goût très rapidement lassant, marqué par des morceaux trop longs et fatigants (cette guitare en distorsion continue). De plus, les derniers morceaux, plus folk, n'ont pas la même saveur et les mêmes mélodies accrocheuses de ceux des albums précédents et paraissent bien fades.
Résultat : un disque un peu raté même si la qualité musicale et le talent de l'artiste restent incontestables. J'attends rapidement le prochain, en espérant qu'il retrouve son inspiration et sa magie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2015
Cet album tranche par son utilisation inédite des guitares par Richard Hawley. A la fois disque torturé et serein, électrique et doux par sa voix, c'est un chef d'oeuvre de surprise dans sa discographie, et musicalement parlant. D'autant qu'avec Truelove'S Gutter en 2009, Richard Hawley avait déjà mis la barre très haut.
A écouter sur de bonnes enceintes, et recommencer jusqu'à saisir chaque subtilité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2014
album à recommander à tout amateur de rock psychédélique, les compositions sont fines, tendues, angoissées et paisible à la fois. cela fait maintenant deux ans que j'écoute cet album et je ne m'en lasse pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2014
Excellent album, plus électrique que d'habitude, mais les compositions sont toujours excellentes ! Richard Hawley est un grand, malheureusement pas assez connu de ce côté-ci de la Manche.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2012
Fan de la première heure de Richard Hawley, je suis très dérouté par cet album.
Déjà en concert, lorsqu'il a commencé à jouer quelques morceaux bien avant qu'ils ne sortent en disque, je m'étais ennuyé.
Bien sur il a le rock dans la peau et la technique aussi mais lui sait d'ordinaire faire mieux , du spécifique.
Comment le dire ? Je n'étais pas un fan de PULP mais lorsqu'il a commencé à jouer en solo , ses textes , sa voix et ses mélodies nostalgiques de ces précédent album m'avait frappé et conquis.
Ici c'est du rock, mais sans âme.
Dans un tout autre registre. J'avais autrefois bien connu Césaré Evora qui m'avait dit qu'elle avait toujours préféré chanté et dansé des musiques très rythmées. Mais, à son grand désespoir ,elle était mondialement connu pour sa voix dans ses mornas...
Ici c'est pareil. Passé les morceaux de fureur et de bruits , le disque s'améliore en ralentissant et en s' éclaicissant vers la fin.
Bref selon moi , son plus album le plus décevant
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,99 €
9,27 €
6,99 €
6,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)