Commentaires en ligne 


305 évaluations
5 étoiles:
 (175)
4 étoiles:
 (57)
3 étoiles:
 (28)
2 étoiles:
 (13)
1 étoiles:
 (32)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


188 internautes sur 192 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Westeros nous accueille en français
Comme probablement beaucoup de personnes, j'ai été pris de l'envie de lire le Trône de Fer après avoir vu la première saison de la série télé éponyme. Ne commettez d'ailleurs pas l'erreur de vouloir "zapper" ce premier tome car vous avez vu la série : on y apprend pas mal de choses en plus, les personnages...
Publié le 20 juillet 2011 par Vonsid

versus
282 internautes sur 291 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Comment une mauvaise traduction peut massacrer la lecture
Le grand problème du Trône de Fer est... son traducteur (et son éditeur). J'ai lu les 100 premières pages avant de jeter l'éponge, atterré par le niveau du traducteur. Le style est très mauvais : pour vous donner un exemple, à un moment, un personnage meurt violemment (et est donc au milieu d'une flaque de sang). Le...
Publié le 10 août 2009 par Joktan


‹ Précédent | 1 231 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

188 internautes sur 192 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Westeros nous accueille en français, 20 juillet 2011
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer : L'intégrale, tome 1 (Broché)
Comme probablement beaucoup de personnes, j'ai été pris de l'envie de lire le Trône de Fer après avoir vu la première saison de la série télé éponyme. Ne commettez d'ailleurs pas l'erreur de vouloir "zapper" ce premier tome car vous avez vu la série : on y apprend pas mal de choses en plus, les personnages sont évidemment plus poussés, les précisions historiques sont nombreuses, les situations parfois légèrement différentes... En bref, beaucoup de petites choses dont seront friands les fans, même si la série est globalement fidèle.

En ce qui concerne ce premier tome, il n'est pas nécessaire de revenir sur la qualité de l'histoire et du récit, sur sa profondeur, sa capacité à happer le lecteur et à l'immerger dans ce monde : les nombreuses critiques et autres places de best-sellers parlent pour lui. En revanche, la traduction française fait beaucoup parler : le niveau de langage utilisé est en effet relativement élevé et la consonance du récit est très moyenâgeuse, notamment par l'emploi de nombreux termes ou expressions médiévales. Cela est beaucoup plus marqué que dans la version originale américaine, et même si vous pensez avoir un niveau de français correct, apprêtez-vous à découvrir de nouveaux mots et tournures de phrases. C'est relativement déstabilisant sur les cent cinquante premières pages, puis on s'y fait et on commence même a apprécier cette façon d'écrire, qui favorise l'immersion dans cet univers. Néanmoins, il se peut que quelques personnes soient rebutées. Vous le saurez de toute façon très vite.

Pour le format c'est plus gros qu'un poche en terme de dimensions, plus agréable de prise en main et de lecture à mon gout. Ce premier volume fait environ 800 pages et comporte deux cartes de Westeros en annexes. Un petit regret néanmoins : le listing complet et détaillé des maisons et familles qu'on trouvait dans l'édition anglaise n'est plus présent ici.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


282 internautes sur 291 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Comment une mauvaise traduction peut massacrer la lecture, 10 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer, tome 1 (Poche)
Le grand problème du Trône de Fer est... son traducteur (et son éditeur). J'ai lu les 100 premières pages avant de jeter l'éponge, atterré par le niveau du traducteur. Le style est très mauvais : pour vous donner un exemple, à un moment, un personnage meurt violemment (et est donc au milieu d'une flaque de sang). Le traducteur ne trouve rien de mieux pour décrire la scène que "il nageait dans ses caillots"...

Sérieusement, le livre paraît être très bon. Mais la forme le rend plus qu'illisible. On ne peut pas apprécier de lire un texte traduit par un dictionnaire des synonymes !!

Une des pires traductions que j'ai jamais vues... Si vous êtes anglophone, jetez vous sur la version originale.

Une interview du traducteur.
[...]%2C_traducteur_du_TDF%2C_par_la_Garde_de_Nuit

M. SOLA : Il m'arrive de déplacer un paragraphe pour lui donner sa place logique, éviter un doublet, rectifier une contradiction etc.

Pourquoi avoir traduit direwolf par loup-garou qui a une image très spécifique dans notre société ?

M. SOLA : Faute de mieux. Et parce que le roman se déroule dans une société hors du temps et des références habituelles.

On ne saurait mieux dire, la traduction se résume par l'expression "Faute de mieux". Si vous n'arrivez pas à lire en anglais et que vous aimez la langue française, passez votre chemin...

Je me demande vraiment comment on peut, aujourd'hui, vouloir éditer un tel livre (qui est une référence du genre) et trahir l'œuvre en se disant que ce n'est qu'un objet commercial, que ça se vendra mieux sous un autre titre, qu'un redécoupage des livres s'impose et qu'on se fiche de la qualité de la traduction pourvu que les ventes soient bonnes !!

Lamentable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


77 internautes sur 81 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MONUMENTAL, 22 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer : L'intégrale, tome 1 (Broché)
Une des meilleure série de Fantasy jamais écrite, mélangeant habilement un monde dans lequel la magie et les dragons ont existé quelques générations auparavant, et une ambiance médiévale extrêmement dure, au sein de laquelle honneur, loyauté, violence, diplomatie et traîtrise sont étroitement entremêlés, seuls moyens d'assurer la survie de sa maison et de sa famille.
Dès le premier volume, on sent que les temps anciens vont revenir ; "l'hiver vient" comme le répète la devise de l'un des puissants.
Tous les personnages, même ceux en second plan, sont crédibles, attachants, et malgré leur nombre, on ne s'y perd jamais.
Chaque volume, met en valeur l'une des familles se disputant le pouvoir, change ainsi l'angle de vue porté sur l'histoire, évitant la lassitude qui pourrait s'installer au fil d'une aussi longue saga.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


51 internautes sur 54 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une tuerie, dans tous les sens du terme, 23 février 2010
Par 
Lady Lama (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer, tome 1 (Poche)
J'ai lu avec passion et avidité les tomes du Trône de Fer disponibles (4 en anglais, et 12 en français je crois). Le prochain, la Danse des Dragons, devrait sortir au printemps 2010.

J'ai été émerveillée et captivée par l'histoire. La lecture des 50 à 100 premières pages a été laborieuse, on se demande où on tombe, de quoi on parle, cela paraît très lent... et soudain on se rend compte qu'on est plongé dans l'histoire comme dans un grand huit, avec des rebondissements incroyables, des personnages fascinants et une histoire d'une ambition peu commune.

Tous les tomes adoptent le même principe: des chapitres de 20 à 40 pages chacun, s'attardant sur une personne en particulier. D'un côté cela ralentit l'histoire (pour le dernier tome, j'ai vu 10 personnages en 100 pages, donc peu d'avancement à ce moment-là), d'un autre côté cela permet de creuser la psychologie des personnages, de voir qu'ils sont rarement tous noirs ou tous blancs (sauf certains, comme Cersei de la maison Lannister, et que j'adore détester), et de s'attacher à eux.

L'histoire en elle-même : dans les 7 royaumes, la dynastie des Targayen (animal emblématique: le dragon) a été mise à bas par Robert Barthaneon, qui s'est installé sur le Trône de Fer dominant les 7 royaumes. Sa position paraît instable, Robert étant plus un guerrier qu'un gestionnaire. Les autres Maisons (les plus hauts chevaliers, détenant les plus grands fiefs) voient ses faiblesses et certaines convoitent ce trône. Même en interne Robert est contesté, et sa jolie reine, Cersei, ne rêve que d'une chose, se débarrasser de lui.

Comme dans un jeu de rôle, toutes les familles ont leur rôle à jouer. Cependant deux familles se détachent particulièrement, les Lannister (la reine Cersei, son frère Jaime que j'ai suivi avec passion à partir du tome 3, le frère nain Tyrion, le père) et les Stark, qui apparaissent comme la maison la plus "honorable", avec le père, la mère Catelyn et la fraterie (Robb l'aîné, Bronn, Rikon, Sansa la belle, Arya la rebelle et le bâtard Jon Snow, perçu par beaucoup comme le héro de cette épopée). Une pièce maîtresse est égalemment Daenerys, l'héritière des Targayen et qui prend de plus en plus d'ampleur au fil des tomes.

Le monde décrit est un monde moyen-âgeux, ultra violent, où les tueries, les pillages, les viols et les tortures sont légion. Ce qui n'empêche pas les femmes d'avoir leur mot à dire d'une manière ou d'une autre, par le charme ou l'épée. La magie, quasi inexistante au début, fait peu à peu son apparition, mais apparaît comme un élément noir et menaçant. Le pouvoir des rêves, des prophéties est très présent et conditionne certaines actions. Enfin, et surtout, les liens entre les Maisons et leurs emblèmes (les animaux) apparaissent crédibles et au service de l'histoire (les enfants Stark ont chacun un loup garou qui les protège et reflète leurs personnalités, les Targayens ont vécu avec leurs dragons...).

Pour qui aime l'heroic fantasy, l'épopée du Trône de Fer est un incontournable. Le début est ardu, mais après vous ne lâcherez plus prise.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Fautes typographiques, 7 juillet 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer, tome 1 (Poche)
Je ne reviendrai pas sur l'excellente saga que nous propose G.R.R. Martin ni sur la piètre traduction que nous impose l'éditeur français.

Je suis par contre particulièrement insatisfait de l'édition du livre en elle-même. L'édition "J'ai lu" est bourrée de fautes typographiques :
- très nombreux espaces oubliés collant 2 mots
- "Jaune" pour "Jaime"
- "souris" pour "sourire" (tome 2)
- ...

Vu le prix de ce livre de poche (pourtant imprimé en Slovaquie), j'estime être en droit d'acheter un livre exempt de fautes que même un simple correcteur orthographique corrige. L'éditeur se fiche de ses lecteurs !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Ca se laisse lire... mais la traduction est à revoir !, 13 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer, tome 1 (Poche)
J'ai trouvé la première partie très bonne, la seconde un peu fouillis. Beaucoup de personnages apparaissent, et on ne se rappelle pas toujours qui est qui et qui fait quoi. Ce premier tome n'est en fait qu'une grosse introduction aux personnages et au contexte et ne se suffira pas à lui-même, contrairement au premier tome de l'Assassin Royal, par exemple, qui était une histoire à part entière.

Comme d'autres, je regrette également la traduction franchement moyenne : Phrases grammaticalement incorrectes ou n'ayant carrément aucun sens, mots collés... Et j'ai cru comprendre que le traducteur s'était permis de prendre quelques libertés. C'est dommage, car ces erreurs gâchent quelque peu l'immersion.

En conclusion, ce premier tome se laisse lire, mais l'intrigue ne m'a pas plus captivée que ça.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


53 internautes sur 57 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Martin mérite son excellente réputation, 21 novembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer, tome 1 (Poche)
Rares sont les livres capables de me captiver en quelques pages. Le Trône de Fer en fait partie.
Sont-ce les descriptions chatoyantes ? La richesse d'une intrigue qui surprend à chaque chapitre ? Le monde médiéval décrit avec une précision que je n'avais jusqu'alors jamais vu en fantasy ? Ou tout simplement la vie qui se dégage des personnage ?
L'intrigue (une famille de nobles plongée malgré elle dans une sordide affaire de complot royal) peut sembler facile au premier abord, mais elle s'étoffe au fur et à mesure que se prononce l'attachement aux personnages, dont la profondeur psychologique n'a rien à envier à ce que j'ai lu de mieux en la matière. Chaque chapitre prend le point de vue d'un personnage différent (une dizaine au total), méthode qui peut en rebuter certains mais qui a des avantages évidents en terme de narration et de compréhension de l'intrigue.
Les petits bémols viennent bien évidemment de la version française, d'une part la traduction qui sent souvent bon le traducteur automatique, d'autre part l'habituel tronçonnage irrégulier de chaque tome, dont Pygmalion est maintenant familier. Mais un autre petit défaut (imputable à GRR Martin celui-là) peut être trouvé dans la trop grande multiplication des personnages dès ce premier tome, ce qui a tendance à perdre le lecteur dans un fatras de noms.
Mais ces légers tracas n'empêchent pas le lecteur assidu de succomber à la dépendance à l'une des meilleures séries de fantasy actuelles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Prodigieuse odyssée, 18 février 2013
Par 
Jean-Luc "Je ne commente que des livres!" (Switzerland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer : L'intégrale, tome 1 (Broché)
Un énorme coup de coeur que cette prodigieuse odyssée.

Cette édition reprend l'intégralité du volume 1 anglais!
Vu les différentes éditions, il est utile d'éclaircir quelques points :
George R. R. Martin publie en 1996 le premier tome portant le titre Game of Thrones (le trône de fer), la "saga" complète en anglais s'appelle A Song of Ice and Fire !
La série télé et la version française prennent le nom « trône de fer » pour l'ensemble de la saga d'où certaines confusions.
La version française « découpe » dans sa première édition ce premier tome et les suivants en plus petits volumes (nouvelle confusion et risque d'acheter les mauvais titres en se trompant d'édition...Attention!)
L'auteur avait commencé cette série dans l'idée d'une trilogie mais son oeuvre n'entrera pas dans cette formule trop petite. Il publie un quatrième puis cinquième tome, la rédaction du sixième "The Winds of Winter" (Les Vents de l'hiver) est en cours (publication probable en 2014), un septième et éventuellement un huitième tome sont également prévus par l'auteur.

Une aventure phénoménale, palpitante et magnifique dans un univers médiéval et légèrement fantastique. Du très très lourd!!!

Des personnages sublime de complexité et extraordinairement crédibles avec leurs parts de ténèbres, d'ambivalence et de doute. On est bien loin des caricatures manichéenne... BRAVO

La structure du récit est superbement construite et ajoute énormément de valeur à l'oeuvre car chaque chapitre change de point de vue en nous mettant dans les souliers (ou l'armure) des différents personnages principaux. Le rythme est ainsi parfaitement maintenu tout en permettant de développer les ambiances et la psychologie des personnages. Très ingénieux!

La plume est particulièrement efficace et soignée, elle colle parfaitement au récit.
La version française fait le choix d'utiliser un langage « pseudo-moyenâgeux » qui pourra déranger certains, la traduction reste correcte (si vous lisez l'anglais, la version originale est bien entendu préférable).

De multiples intrigues très intelligemment construites nous tiennent en haleine dans un récit dense et complexe qui ne nous perd jamais dans des circonvolutions inutiles. Un peu moins de violence et de sexe que dans la série TV.

La lecture est tellement délicieuse qu'on ne voit pas passer les 700 et quelques pages (au contraire on en redemande et heureusement il y en à...).

Bref: Une odyssée riche et dense qui se déguste lentement.
BRAVO et MERCI Monsieur Martin!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


28 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une traduction horrible, 21 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer, tome 1 (Poche)
Ayant fait des études d'anglais et ayant lu en partie le livre en VO, je trouve que la traduction française est une honte. Le texte original a été massacré par le traducteur qui a décidé de s'approprier le texte et d'écrire son propre livre. Le texte anglais est beaucoup plus accessible que cette version française et beaucoup plus agréable à lire. J'espère ne plus jamais tomber sur une traduction de ce monsieur et j'ai de la peine pour les lecteurs qui ne peuvent pas lire la version originale et qui devront se contenter de cette horreur (ayez un dictionnaire de français à porté de main.)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


77 internautes sur 86 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Globalemùent Très Bon, 4 août 2011
Par 
ambrosia (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer : L'intégrale, tome 1 (Broché)
Livre lu dans le cadre d'une lecture commune avec des membres de Livraddict.

Ayant entendu énormément de bien sur cette série, j'ai décidé de me lancer dans cette lecture commune. Et c'est un gros gros pavé que j'ai attaqué, ainsi qu'une grosse série non terminée pour l'instant.

C'est donc avec beaucoup de motivation que j'ai commencé ce livre. Motivation qui est vite redescendue quand je me suis cognée au style d'écriture lourd et aux très nombreux personnages décrits dans le détail. D'ailleurs j'ai eu l'occasion de comparer la VO avec la VF, et j'avoue que j'ai trouvé la VO plus facile à lire. Pourtant, mon niveau d'anglais est assez basique ! En général, c'est après avoir lu un passage en VO que je n'ai pas bien compris que je relis le même passage en VF, alors que là, j'ai parfois fait l'inverse : quand je ne comprenais pas un passage en VF, je relisais en VO et je comprenais mieux... Je trouve donc qu'il y a un bug à ce niveau-là !

Il me semble que le traducteur a pris ses libertés pour modifier le style de l'auteur. J'ai l'impression qu'il a pris un style plus vieux, plus médiéval, mais qui est pour moi beaucoup plus difficile à comprendre que le style plus récent de Martin. Ce point-là a donc déjà bien ralenti ma lecture et baissé ma motivation.

'J'ai également eu de la peine au début avec les changements de personnages à chaque chapitres, je trouvais les transitions trop brusques, je voulais savoir la suite avec un personnage que POUF, on passe à un autre personnage. Mais finalement, je m'y suis faite et j'ai aimé découvrir tous ces points de vue différents.

Le début est lent, il faut attendre plusieurs centaines de pages (plus de la moitié de cette intégrale). Donc vraiment, il faut s'accrocher, pour s'habituer au style d'écriture, au changement de narrateur, commencer à savoir qui est qui, attendre que le décor soit mis en place. Une fois ce cap passé, la lecture devient bien plus intéressante ! Je me suis laissée prendre par l'histoire, je me suis attachée à certains personnages et j'ai vraiment apprécié suivre leurs aventures.' Donc une fois la première partie passée (qui correspond au premier tome avec l'ancien découpage), il y a plus d'action, plus de mouvement. La lecture a été plus facile, et une fois prise dans l'histoire, je ne voulais pas en sortir.

D'ailleurs en ce qui concerne les personnages, ceux que j'ai le plus apprécié sont les plus jeunes (enfants et ados), dont notamment Jon, Arya, Bran mais encore d'autres. Je trouve leurs parties plus légères, plus simples et plus intéressantes. Ceci probablement parce qu'ils sont moins impliqués dans les complots contre la couronne, les problèmes de cour et tout ce qui s'en suit. C'est en effet quelque chose que j'apprécie moins dans les romans fantasy que par exemple la psychologie des personnages.

'Les personnages principaux sont tous extrêmement bien travaillés, aucun ne se ressemble et j'ai adoré connaître chacun d'entre eux. Il n'y a pas non plus de blanc comme neige ou de noir comme... noir. Aucun n'est parfait, chacun a sa petite particularité.

'D'ailleurs, Martin n'est pas toujours très sympa avec ses personnages ! ça ajoute un peu de piquant au récit !

En résumé donc, un début difficile, un style d'écriture (de traduction ?) particulier et pas évident, une multitude de personnage, mais on finit par s'y faire et j'ai donc pu apprécier cette lecture une fois le plus dur passé. Je me suis beaucoup attachée aux personnages et j'ai beaucoup apprécié l'histoire. Je ne regrette pas de m'être accrochée, ça a valu la peine !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 231 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xace7f420)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit