undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles6
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:18,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 juillet 2012
A la première écoute, l'album peut paraître agréable. A la deuxième écoute, il se passe quelque chose... Et puis l'album-remède fait son effet.
Loin, très des loins de toutes les productions destructrices commercialisées à grand coup de clips en strings et de pseudo-scandales. Chris Robinson livre une pépite, toute en finesse, de la grande classe. Chris Robinson n'a plus besoin de hurler comme au temps des black crowes, ici, les vocaux sont appaisés pour laisser place à la mélodie. Les solos sont légers, aériens, pas de surcharges de notes mitraillés. Les titres sont longs, autour de 7 minutes en moyenne pour laisser tout le talent du groupe s'exprimer. Bref, un véritable bonheur pour les oreilles meurtries par les chaînes dites musicales et les radios FM (Foureuses de Merdes).
Malheureusement, ou heureusement, cet album ne fera pas de vagues, ne se vendra probablement que très peu... Dommage, il pourrait être salvateur.
11 commentaire13 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'association de Chris Robinson (ex-Black Crowes) et de Neal Casal bien connu des amateurs d'Americana nous donne ce groupe étonnant et décalé, le Chris Robinson Brotherhood et cet opus "Big Moon Ritual" au titre et à la pochette qui ne laissent aucun doute sur le style de musique ici pratiqué!

Robinson et Casal se partagent les vocaux et les guitares, les morceaux s'étirent sur près de 10 minutes et on ne peut s'empêcher à l'écoute de ce petit chef d'oeuvre de penser aux riches heures qui firent du Grateful Dead le chef de file du rock californien, ainsi qu'au successeur légitime du Dead, le Phil Lesh and Friends!

Musique toute en finesse, guitares lumineuses, longs soli dans une ambiance très seventies! Ecoutez "Star or Stone" s'il n'était pas bel et bien mort, on se dirait que ce bon Jerry Garcia a repris du service! De même pour "Reflections on a Broken Mirror"
Voilà un disque pour les longues soirées d'hiver qui s'annoncent et oh joie! un second opus vient de paraître , enregistré semble t'il dans la foulée de ce "Big moon ritual"
22 commentaires3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2012
Perché sur son arbre, le grand corbeau noir nous lâchait il y a quelque mois, une toute nouvelle galette.

Tout... du nom de son nouveau groupe, en passant par le packaging on ne peut plus sobre (pas de livret) jusqu'au visuel de la pochette très mystique... tout est fait pour intriguer l'acheteur de ce CD...

Et surprenante, cette musique l'est... elle est définitivement psychédélique. Les titres s'étirent en moyenne sur 7/8 minutes avec des pointes à 12 et 9 minutes. Les guitares s'entrelacent, donnent de l'effet psyché en veux-tu en voilà, tout comme les claviers sur lesquels elles serpentent. Tout ici est cool, pas prise de tête... Et la voix de Robinson est là pour nous rappeler qu'il a été le grand Corbeau Noir en chef.

Quant aux guitares, en les écoutant attentivement, on se dit que celui qui seconde Robinson n'est pas manchot... normal puisqu'il s'agit de Neal Casal, illustre représentant du renouveau Americana depuis le début des 90's. Les deux types ont en commun le sens de la mélodie, de la musique taillée pour les grands espaces et ce petit côté mélancolique qui hante leur musique. Bref, même si Casal est là pour jouer les remplaçants de Jonathan Wilson, démissionnaire au dernier moment, ce mariage n'est pas complètement idiot et même plutôt logique quand on y pense.

Au final, ça donne un album cohérent, attachant, connaissant quelques longueurs mais qui vieillira sans doute fort bien... car cette musique ne semble pas datée. Elle aurait aussi bien pu être écrite et jouée durant le Summer Of Love en 1968... ça n'aurait choqué personne à l'époque.

Suite au prochain épisode avec THE MAGIC DOOR...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2012
A l'écoute de ce CD on se dit on est loin voire très loin musicalement des Black Crowes! Ceci étant dit cette musique un peu psychedelique et folk est plutôt agréable à écouter. Son chanteur Chris Robinson à une super voix qu'il module à merveille et le groupe qui l'accompagne joue plutôt bien.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2015
La critique de Mr Guillet correspond parfaitement à ce que je pense: Grateful Dead isn't dead! Et cela me fait le plus grand bien de revenir à mes jeunes annees!
C'est un bel hommage mais ps du copié collé pour autant. Tout cela se confirmera de les autres albums....
PS Les survivants du Dead ( Lesh Weir Kreutzman et Hart) feront une série de concerts aux USA ce mois ci je crois pour les 50 ans du groupe. Cela m'aurait enchanté de les revoir 43 ans après l'Olympia!
Mais ne boudons pas notre plaisir, cet album c'est de la confiture maison.
A ranger entre n'importe quel Dead en public et "Cats under the stars" de Jerry Garcia
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2012
Que du bon , un vrai chanteur qui pose très bien sa voie , un peu de psyché un esprit à la gratiful dead un cd avec un très bon esprit
0Commentaire3 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

35,94 €
13,62 €