Commentaires en ligne


5 évaluations

4 étoiles
0


2 étoiles
0

1 étoiles
0

 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une fois de plus... la perfection !!
Après une carrière flamboyante au sein d'Emperor, groupe culte du Black Metal Symphonique, Ihsahn s'est lancé dans une carrière solo... flamboyante.

Car oui, ses trois précédents albums, The Adversary (2006), Angl (2008) et After (2010), sont autant de merveilles, nous entraînant dans un univers sombre, complexe,...
Publié le 9 juillet 2012 par fifi59

versus
Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bonne suite
Dans le prolongement d'After et Angel ... demande des écoutes pour être apprécié ; j'aime beaucoup mais peut être un peu moins qu'After.
Publié le 27 novembre 2012 par Léauté


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une fois de plus... la perfection !!, 9 juillet 2012
Par 
fifi59 - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eremita (CD)
Après une carrière flamboyante au sein d'Emperor, groupe culte du Black Metal Symphonique, Ihsahn s'est lancé dans une carrière solo... flamboyante.

Car oui, ses trois précédents albums, The Adversary (2006), Angl (2008) et After (2010), sont autant de merveilles, nous entraînant dans un univers sombre, complexe, technique, avec une approche unique du Metal Progressif.
Ihsahn refuse de se laisser enfermer dans des codes prédéfinis. Ainsi, quelle que soit l'appellation donnée, elle paraîtra forcément bien trop restrictive, sa musique étant en perpétuel mouvement, définitivement avant-gardiste, incroyablement diversifiée et originale, pas forcément facile d'accès mais justement, jamais on ne dira d'une de ses oeuvres : "cet album ne révolutionnera pas le Metal" ou "Cet album est peu inspiré" ou bien encore "Cet album est tellement bon qu'il aura du mal à faire mieux avec le prochain" !

"Eremita", le quatrième opus d'Ihsahn, ne va pas changer la donne, loin de là !
"Eremita" est un aboutissement, une oeuvre superbe, un plaisir d'écoute de tous les instants... Ihsahn est encore et toujours au taquet !
Quand on sort quatre albums de ce niveau, avec une régularité qualitative impressionnante, que la richesse et l'inspiration sont aussi remarquables, on ne peut que constater l'évidence : Ihsahn fait partie des grands au sein de notre musique... j'aurais même tendance à employer le mot "génie" pour le définir !

Et pour enfoncer le clou, d'autres éléments viennent se greffer à cette constatation, histoire de bien réaliser à quel point cet album était, de toute façon, voué à la réussite !
Ihsahn (chant, guitare) s'est entouré d'un line-up haut de gamme sur "Eremita". Ainsi, nous avons Tobias Ørnes Andersen (batterie, Leprous), Jørgen Munkeby (saxophone, Shining... le groupe norvégien de Jazz Metal Expérimental), Jeff Loomis (guitare, ex-Nevermore) et les chanteurs Devin Townsend (qu'on ne présente plus), Einar Solberg (Leprous) et Heidi S. Tveitan (Starofash).
Allez, une cerise de plus sur le gâteau : la production est énorme, et on constatera que le mixage est l'oeuvre de Jens Bogren (Opeth, Paradise Lost, Be'Lakor...).

"Eremita" s'ouvre sur "Arrival" et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est le début idéal pour accrocher les sens. Sombre, puissant, entêtant, technique, proposant un somptueux passage instrumental très prog, "Arrival" bénéficie de l'apport essentiel d'Einar qui, avec sa superbe voix claire, apporte un aspect mélodique considérable à la compo. La parfaite dualité vocaux clairs (Einar) / extrêmes (Ihsahn) est une raison supplémentaire pour être conquis par ce morceaux !
Avec "The Paranoid", c'est à une approche plus Black Metal que nous avons affaire, mais je vous rappelle qu'il s'agit d'Ihsahn, pas question par conséquent d'avoir un titre allant uniquement dans cette direction, nous repartons vers ces contrées progressives mais ô combien accrocheuses grâce à cette puissance, ces aspects heavy et surtout cette technique mise au service du morceau (comme c'est le cas sur l'ensemble de l'album)... et pas le contraire...
Sur "Introspection", on a une belle rencontre, propice à des moments marquants : Devin Townsend nous fait profiter de sa voix claire, en parfaite symbiose avec celle d'Ihsahn, au coeur d'une compo lourde et intense.
Le saxophone de Jørgen Munkeby est un apport important de "The Eagle And The Snake", même s'il est loin d'être omniprésent, car il apporte une petite touche de folie, transcendant la portée émotionnelle de la compo, notamment symbolisée par ce chant clair intervenant au coeur de passages lancinants, désespérés, que la voix extrême d'Ihsahn vient assombrir un peu plus lors de ses interventions. On notera un magnifique solo de guitare, au sein d'un (trop court) passage très dynamique et purement progressif.
"Catharsis" est un titre qui prend son temps, on ressent une profonde mélancolie qu'Ihsahn, au travers de ses
vocaux habités, nous fait ressentir, appuyé en cela par quelques interventions du saxophone ainsi que par un chant clair qui illumine quelque peu cet univers ténébreux.
C'est à un début de folie que nous convie "Something Out There", qui prend l'exact contre-pied de la compo précédente puisqu'il mise sur la rapidité, la puissance, toujours avec cette fantastique dualité voix claire / extrême, qui est décidément un apport absolument fondamental sur "Eremita" ! Évidemment, nous ne sommes pas constamment pied au plancher, loin de là car, dès la seconde moitié du morceau, on revient vers un rythme plus posé, avec naturellement de nouveau ces plages instrumentales si efficientes !
Avec l'instrumental "Grief", c'est à un moment symphonique, naturellement sombre, auquel nous avons droit, il précède "The Grave", titre particulièrement oppressant, qui nous donne l'impression que tout espoir de clarté est désormais inaccessible, sentiment renforcé par la performance de Jørgen Munkeby et le chant désespéré d'Ihsahn.
"Departure" nous enchante avec ses aspects sympho/expérimentaux, magnifiés par un Ihsahn dont les vocaux écorchés comme jamais impressionnent... puis, brusquement, le calme, les vocaux clairs font leur apparition lors d'un passage très accessible, atmosphérique, la quiétude fait son apparition... provisoirement puisque nous repartons ensuite vers cet univers noir, impitoyable. Mais il est désormais incontestable que cette composition est celle qui nous propose le plus de sentiments contradictoires, puisque c'est ensuite Heidi qui intervient, lors d'un passage de toute beauté, au sein duquel la douceur s'invite. Mais le dernier mot est donné à la puissance, à la faveur d'une fin instrumentale imposante.

Que dire, sinon que l'on sort de cet album sonné, impressionné. Inspiration, interprétation, production... tout est parfait !
"Eremita", malgré ses aspects avant-gardistes et techniques, ses géniales poussées progressives, n'est pas un album hermétique, destiné à être adoré ou détesté. C'est une oeuvre qui, certes, nécessite une acclimatation, quelques écoutes attentives, une certaine ouverture d'esprit, mais dès qu'on a décidé d'entrer dans son univers, on est définitivement conquis et on ne peut que considérer qu'Ihsahn nous gratifie d'un chef d'oeuvre, tout simplement.

Vous l'aurez compris, "Eremita" est un album absolument indispensable !

Tracklist de Eremita :
01. Arrival
02. The Paranoid
03. Introspection
04. The Eagle And The Snake
05. Catharsis
06. Something Out There
07. Grief
08. The Grave
09. Departure

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre abouti, 9 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eremita (Téléchargement MP3)
Si le Black Metal n'est vraiment pas ma tasse de thé à tous les niveaux, je dois avouer qu'Ihsahn a su s'en extraire pour créer un style unique affranchi des genres. Du black bien sûr, du metal progressif et virtuose, des passages atmosphériques, des refrains quasi pop et entrainants, un saxo Jazz destructuré... Le sieur Svetan est capable de tout et il le fait avec maestria. Ce n'est pas un collage stylisé mais des des morceaux où toutes ces ambiances changent naturellement, qui font voyager entre le paradis et l'enfer.
Le heavy d'Arrival est très efficace et prend le temps de quelques envolées. The Parranoid mélange l'ultraviolence des blasts et des refrains pop entêtants. Introspection est plus calme, si on peut dire, et est partagé avec Devin Townsend. The Eagle and The Snake, une espèce de Jazz angoissant fondu au métal, survolé par un saxo déchirant, et interrompu tantôt par des breaks heurtés et syncopés, tantôt par des passages aériens, m'a complètement cloué : c'est pour des morceaux comme ça qu'on aime la musique.
La suite de l'album est un poil en dessous, mais il faut dire qu'on passe juste du pur génie à l'excellent, qui comporte son lot d'inspirations géniales.
C'est un album que j'écoute d'une traite, un voyage contemplatif à mach 10, à découvrir si on a pas peur de sortir des sentiers battus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un metal original et transcendant, 1 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eremita ltd edition (CD)
Ce nouvel album de Ihnsahn est tout simplement époustouflant!
Un black metal progressive très personnel, extrêmement riche et très bien produit! L'un des albums de l'année 2012, sans aucun doute!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bonne suite, 27 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eremita (CD)
Dans le prolongement d'After et Angel ... demande des écoutes pour être apprécié ; j'aime beaucoup mais peut être un peu moins qu'After.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ihsahn, 17 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eremita ltd edition (CD)
Groupe de métal connu au Hellfest 2012.
L'album est une merveille pour les amateurs de bon métal. Fait parti des meilleurs albums achetés sur Amazon en 2012.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Eremita ltd edition
Eremita ltd edition de Ihsahn (CD - 2012)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit