undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Fête des Mères

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles7
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:14,98 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce double CD a une vocation humanitaire, la cause étant l’Arménie, ravagée en 1988 par un séisme dévastateur. Le chanteur de DEEP PURPLE et le guitariste de BLACK SABBATH proposent ici une compilation hétéroclite de titres sur lesquels ils interviennent ensemble ou séparément.

Il y a tout d’abord Out Of My Mind et Holy Water, deux titres enregistrés récemment par les deux compères (en compagnie de Jon LORD, Jason NEWSTED et Nicko McBRAIN, excusez du peu !) et qui sont d’une excellente facture, à la fois Heavy et mélodique. Absolument pas du remplissage. Si seuelement les deux lascars pouvaient pondre des compositions de cet acabit sur leurs prochains albums respectifs !

On trouve un sous ensemble formé de deux titres interprétés en commun et déjà connus : Zero The Hero (de l’album de BLACK SABBATH Born Again) et Trashed (à l’origine sur le même album mais proposé ici dans sa version de l’album Gillan’s Inn avec Ian PAICE et Roger GLOVER).

Viennent ensuite les titres relevant des répertoires respectifs de deux hommes. Tony IOMMI offre deux titres rares et excellents avec Glenn HUGUES et Anno Mundi de BLACK SABBATH (de l’album Tyr, avec Tony MARTIN au chant). Ian GILLAN est nettement plus généreux : Smoke On The Water dans sa version live, orchestrale, avec Ronnie James DIO au micro (pas sa plus grande performance, paix à son âme !), une jam de DEEP PURPLE, une participation à un morceau de pop aux sonorités orientales (Get Away) et plusieurs raretés solo dans un registre assez peu Hard.

La cause est bonne, les titres vont du chef d’oeuvre à l’anecdotique, en passant par du très solide, tous styles confondus : alors pourquoi ne pas se laisser tenter ?
Alain Lavanne
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avais jusqu'à présent résisté à la tentation d'acheter ce double-album, croyant -à tort- déjà posséder la majorité des titres qu'il contient. Il aura fallu que paraissent « NOW What ?! » et « 13 » pour que je saute le pas... Je ne le regrette pas une seconde ! Cette compilation disparate et mal fagotée contient 18 morceaux enregistrés de-ci, de-là par Gillan et Iommi, parfois ensemble, mais la plupart du temps séparément. En réalité, le projet est essentiellement porté par Ian Gillan, les contributions de Tony Iommi n'étant qu' épisodiques. Ce disque caritatif a pour but de financer la reconstruction d'une école de musique en Arménie, terre qui a toujours réservé à Gillan un accueil chaleureux. Que trouve t-on dans « Who cares » ? Déjà, figurent les deux excellents morceaux (« Out of my mind » et « Holy water ») enregistrés par les deux protagonistes pour le single du même nom (avec Jon Lord, Nicko Mc Brain et Jason Newsteed). Egalement, retrouvons-nous 3 titres de Black Sabbath : « Zero the hero » et « Trashed » (avec Gillan au chant), ainsi que « Anno mundi » chanté par Tony Martin. La contribution de Iommi s'étend également sur deux autres morceaux jamais publiés jusqu'alors, de l'époque « Fused », l'un des albums qu'il avait enregistré avec Glenn Hughes. Tout le reste provient de la carrière de Gillan. Comme cette étrange session avec un minet grec nommé Mihalis Rahintzis (« Get away »), celle avec Dr John et Roger Glover (« Can't belive you wanna leave me ») ou encore ses projets alternatifs à Deep Purple : The Javelins (« Can I get a witness »), Garth Rockett & The Moonshiners (« No laughing in heaven ») et Repo Depo (« Easy come easy go »). Quelques inédits solo (« She thinks it's a crime », « Hole in my vest », une version acoustique de « When a blind man cries »), ainsi que le tube en puissance « Don't hold me back » agrémentent cette sélection qui, cerise sur le gâteau contient également deux morceaux de Deep Purple. Le sempiternel « Smoke on the water », accompagné du London Symphony Orchestra, en duo avec feu Ronnie James Dio, et la très rare jam Dick Pimple, datant de l'époque « Purpendicular ». Une compilation très sympa de morceaux plutôt rares, commentés par les deux amis dans le livret.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2012
WhoCares est un projet caritatif porté par Ian Gillan, le chanteur le plus emblématique du Pourpre Profond et Tony Iommi, guitariste aux huit doigts des Black Sabbath.

Les ventes de l'album, qui avait été précédé il y a quelques mois du CD single Out Of My Mind, sont destinées à soutenir la construction d'une école en Arménie... Non rassurez-vous, le grand Charles de la chanson française n'est pas dans le coup... quoi que, ça aurait pu être croustillant... Aznavour/Gillan/Iommi !

Au programme de cet album, des raretés issues de différentes époques et deux véritables nouveaux titres, Out Of My Mind donc et Holy Water, deux titres d'assez bonne facture qui ouvrent chacun un des deux CD ici proposés. Sur ces deux titres, les compos sont assez proches de ce que font les Deep Purple ces dernières années, en tout cas bien plus proche que de la musique de Black Sabbath. La touche Gillan est omniprésente, comme sur le reste du disque d'ailleurs. Est-ce parce que Gillan assure la majeure partie des voix, est-ce à cause des ambiances orientalisantes fréquentes, si chères à Gillan ?

Outre quelques titres extraits de la carrière solo de Gillan et lorgnant définitivement vers la pop (Don't Hold Me Back, She Thinks It's A Crime, Hole In My Vest...), Gillan nous offre également quelques raretés issues de ses nombreuses carrières et collaborations artistiques : Easy Come Easy Go avec ses comparses de l'éphémère Repo Depo, Can I Get A Witness, reprise de Marvin Gaye interprétée avec son tout premier groupe, The Javelins, Get Away avec le chanteur grecque Mihalis Rakintzis...

On notera la mobilisation massive de la famille Pourpre avec en vrac, John Lord (R.I.P.), Ian Paice, Roger Glover, Glenn Hughes, bref la quasi-totalité des DP. Quelques invités de marque viennent compléter la fine équipe : Nicko McBrain (batteur historique de la Vierge de Fer), Jason Newsted (ex-bassiste des Metallica), ou encore le sorcier vaudou Dr. John le temps d'un blues plutôt intéressant.

Quant à Iommi, sans surprise, il fait entendre sa Gibson SG sur les titres les plus lourds et notamment Zero The Hero (titre des Black Sabbath époque Gillan), Slip Away ou Let It Down Easy.

Une jam époque Purpendicular et deux titres live viennent compléter la track list et notamment une version acoustique guitare/harmonica de When A Blind Man Cries, tout à fait pertinente.

Le tout est assez éclectique, pas vraiment cohérent mais doit être appréhender pour ce qu'il est : une contribution caritative sans autre objectif que de collecter des fonds pour une bonne cause et, si possible, procurer un peu de plaisir aux fans de deux formations majeures du classic rock des années 60 et 70.

Donc, achetez cet album, manière de dire... oui, on s'en préoccupe...
11 commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2012
Pour tous ceux qui vibrent en écoutant du Purple et du Sabbath, ce double CD est gravé pour vous. Tout y est. Du live, du studio, des reprises (celle de Trashed de Sabbath, reprise par Purple est un petit bijou), des inédits.
Et tout ceci pour une cause humanitaire ... pas d'hésitation possible.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2015
Agréablement surpris par cet album, mais c'est surtout pour la bonne cause qu'il faut féliciter la sortie de ce disque. Néanmoins, à voir les participants, ça fait quand même peu de noms, vu le nombre de stars que compte la rock music!! M'enfin, Ian et Tony ont eu la bonne idée.
Merci messieurs......
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2013
Du bon vieux hard, parfois bien gras à souhait, parfois plus léger, toujours délectable pour les amateurs du genre. Une brochette de musiciens formidables et, pour quelu'un de mon âge, une parcelle de nostalgie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2015
C'est un best of avec, en plus, des titres inédits. Un très bon moment quand on aime ce genre de musique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,03 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)