undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo cliquez_ici soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles15
4,3 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 juillet 2012
Effectivement, ce film autrichien trimballe avec lui une réputation sulfureuse amplement justifiée. Sorti en 83, c'est le seul long métrage à avoir subi une interdiction totale en France sous le ministère de Jack Lang, le précédent film à avoir subi cette interdiction totale ayant été le Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hopper. "Angst" constitue une expérience éprouvante que peu de spectateurs sont capables d'endurer. Les jeunes adolescents d'aujourd'hui, qui se gavent à longueur d'été de boucheries du genre Saw ou Hostel, pourraient même finir par trouver ce film nullement jouissif. La raison en est fort simple : "Saw" ou "Hannibal" sacralisent le psychopathe présenté comme un individu hyper intelligent donc charismatique, le summum en la matière étant le tueur en série de Seven de David Fincher. La démarche de Gerald Kargl, même en considérant l'aspect gore extrême de la série des Saw, s'inscrit quant à elle dans une radicalité totalement différente. Son tueur en série apparaît souffreteux, minable, angoissé, enfermé dans sa schizophrénie et la caméra ne le quitte pas une seconde, l'accompagne partout où il se rend, où il erre plutôt car son comportement n'obéit à aucune logique compréhensible du spectateur. Il rate souvent les actes qu'il veut commettre, les répète, se parle constamment, transpire, halète jusqu'à déverser sur tout le film son mal être existentiel, jusqu'à contaminer l'image des relents malsains dégagés par sa personne. La caméra le cadre d'ailleurs souvent de face en train de marcher ce qui lui confère des déplacements heurtés, mécaniques, inhumains (l'effet inédit à l'époque est bien connu aujourd'hui, il suffit de se filmer de face caméra attachée à la taille). L'ambiance étouffante n'offre aucune issue parce que le spectateur est obligé de suivre un être qui souffre et ne peut se libérer de ses démons. On pourrait se demander quel est le spectateur idéal pour ce genre de film dénué d'esthétisme. Ici, le récit n'épouse pas les labyrinthes sophistiqués de Christopher Nolan ni même la trajectoire parfaite du tueur de Seven. Angst ne se clôt pas sur un twist final ahurissant qui se joue des nerfs du spectateur un peu à la manière d'un film d'Hitchcock. Non, Angst se clôt sans aucune magie, aussi lamentablement que l'est son tueur psychopathe. Ce film est quasiment un anti-film. Son public doit se dégager du regard formaté que lui a inculqué le cinéma américain. En revanche, si vous prenez le film comme le cas clinique d'un désaxé, alors il vous plongera dans un abîme de questions métaphysiques. En fait, je reste persuadé que les plus habilités à regarder ce film ne sont autres que les étudiants en psychiatrie. Pour ceux-là, c'est un film nécessaire, d'une intégrité incontestable, le seul qui m'ait permis de jeter, ne serait-ce qu'un oeil, sur ce qu'est la schizophrénie, une maladie atroce difficilement compréhensible car elle dépasse tout ce qu'une série comme Saw a pu vous jeter à la figure. Une oeuvre unique... et qui le restera jusqu'à l'apparition sur les écrans des films de Lodge Kerridan, tel Clean Shaven, aussi crus et sordides, sans concession mais plus empathiques.
A noter la fort judicieuse musique que Klaus Schulze a composée pour ce film.
0Commentaire|30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2012
Je me réjouis de la sortie (inédite!) de Schizophrenia (Angst) en Blu Ray/DVD.
Ce joyau de 1983 n'a pas pris une ride. Toujours aussi malsain après toutes ces années, ce film ne vous laissera pas insensible. La prestation du psychopathe est exceptionnelle, les angles de caméra sont troublants et cette "voix off"... Glaçante! Ne perdez pas de temps! Venez découvrir ou redécouvrir ce chef-d'oeuvre!
Je tiens à féliciter Carlotta pour avoir fait un boulot magnifique. L'image est sublime et les bonus excellents!
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2012
Oeuvre étouffée dans l'oeuf à sa sortie en 1983 par une censure internationale plutôt sévère (le film n'a pu être distribué qu'en Autriche et en RFA, et encore!), Carlotta a la bonne idée de ressortir Schizophrenia de la Gehenne des films maudits dans laquelle il pourrissait depuis près de 30 ans.
Si d'un point de vue strictement scénaristique on ne crie pas au génie (on pense à "Henry, portrait of a serial killer", au "Clean, shaven" de Sheridan, ou à Hanneke pour "Funny games"), on ne peut qu'être renversé par l'exceptionnel talent du chef-op d'origine polonaise Rybczinski auquel le film doit le principe de son intérêt: mouvements de caméra hallucinants, utilisation d'un effet miroir qui donne des angles de vue totalement inédits pour l'époque, l'objectif colle littéralement à l'acteur principal, le contourne, virevolte, change de champ avec une fluidité rare. Sa dimension formelle et technique fait que ce film devrait être projeté dans toutes les ecoles de cinéma, de gré ou de force. En particulier la scène du couloir souterrain (une victime, le meurtrier, un chien, un ballon) se doit d'être inscrite à la liste des scènes mythiques du Cinéma.
Autre point fort, le jeu proprement aliéné de l'acteur principal (Erwin Leder dèjà remarqué dans "Das Boot"), furieusement dément, totalement habité par son personnage et pour lequel une voix-off quasi-ininterrompue sublime la prouesse d'acteur. Cette voix-off, en décalage avec l'action, crèant d'ailleurs une distance malsaine et poisseuse, s'immisce dans votre cerveau et vous ronge tout au long du visionnage du film.
Mention très bien également à la B.O. signée Klaus Schulze, compositions electroniques aux perverses et douces mélodies.
A noter enfin des suppléments dignes d'intérêt, comme l'interview de Gaspard Noe qui avoue sa fascination envers ce film et la ré-utilisation (à la limite du plagiat) de certains partis pris techniques dans son oeuvre propre. Egalement l'interview menée par Jorg Buttgereit (à qui l'on doit les très gore "Nekromantik 1 & 2") du réalisateur Gerald Kargl qui fait montre d'une certaine ironie et de beaucoup d'auto-derision pour un film qui a ruiné sa carrière, au sens propre et figuré.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2013
2 DVD trés bien remplis avec des bonus trop intérresants .
L'interview avec Gaspar Noé révéle pas mal de secrets sur ses propres films.
Gerald Kargl est interrogé par un géant de la Série B allemand : Jorg Buttgereit . Zbigniew Rybczynski raconte son utilisation de caméra révolutionnaire en montrant des photos de l'épogue du tournage. Et peut être la partie la plus intérressante de DVD s'agit d'une conversation entre l'acteur principal du film : Erwin Leder et un medecin expert en psychiatrie médico légal. ils parlent sur la violence dans les beaux arts , ses raisons et ses consequences . Un film tourné dans le pays de Freud ne devrait pas être observé sans l'avis d'un psy.
je voudrais que tous mes dvds soient assez garnis et satisfaisants que cette édition très réussite .
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2015
un film à voir absolument !!!!!!!!!les interconnexions entre la mise en scène, la voix off, le jeu des acteurs et le choix de l'acteur principal et la narration font de ce film un pur chef d'œuvre .
Avoir absolument pour les amoureux du cinéma qui ont le cœur bien accroché !!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2012
C'est bien simple, sur la bonne centaine de Blu Ray que j'ai, je mets ce film dans le top ten en terme de qualité technique de Blu Ray.
La qualité de l'image est purement INCROYABLE pour un film de cette époque.
Dès les premiers plans aériens sur la prison, on a quasiment une impression de relief.
La VF est une tuerie avec pour une fois une absence de décalage de niveau son/musique, et surtout une pureté de la voix off française qui donne l'impression d'être en mono, mais avec la musique qui vient subtilement derrière en surround.

Les bonus sont instructifs sans être autopromotionnels.

Franchement, je note le nom de cet éditeur pour suivre ses prochaines parutions, car ça devient tellement rare qu'un distributeur de Blu Ray ne se foute pas de la gueule de l'acheteur!

Seul petit défaut, mais d'après ce que j'ai pu comprendre c'était voulu par le réal dans le cadre de sa supervisation du Blu ray, un petit halo lumineux a été rajouté dans la scène de viol du tunnel, pour la rendre moins glauque. Bizarre, inutile et révisionniste.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2016
Schizophrenia est une véritable bombe. Voilà du cinéma, du vrai, brutal et réaliste. Les méfaits d'un tueur en série dans tout ce qu'il y a de plus cash. Indispensable pour ceux qui veulent savoir à quoi ressemble vraiment un psychopathe. 20/20.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2014
Qualité d'image pas terrible et son correct. J'ai trouvé ce film excellent où l'on assiste et partage en direct tout ce qui se passe dans la tête d'un schizophrène. Hallucinant et superbement bien joué.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2014
Un film très particulier dont la sortie en dvd est bienvenue après de longues années à être interdit en France avec de nombreux bonus intéressants.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2013
Un film à avoir, à voir et à revoir...
Bien que préférant les vo, celui-ci a une vf d'une très belle qualité!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,75 €
15,70 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)