Commentaires en ligne


6 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un très bon album
Voici sans nul doute l'un des meilleurs albums de Quicksilver Messenger Service, même s'il a été trop souvent dénigré par de supposés « vrais fans » qui méconnaissent en fait le groupe et semblent croire qu'il y a un « vrai » QMS et un « faux ». L'incompréhension d'une partie du public provient du fait que le groupe n'a pas...
Publié le 3 juin 2011 par Garcia44

versus
2.0 étoiles sur 5 Des nouvelles !
Grosse déception pour cet album,qui est toutefois arrivé dans les temps et en bon état. J' aime beaucoup certains albums de Quicksilver, mais celui-là me fait penser à de la musique de varétés !
Publié il y a 21 mois par michelphilip83


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un très bon album, 3 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : What About Me (CD)
Voici sans nul doute l'un des meilleurs albums de Quicksilver Messenger Service, même s'il a été trop souvent dénigré par de supposés « vrais fans » qui méconnaissent en fait le groupe et semblent croire qu'il y a un « vrai » QMS et un « faux ». L'incompréhension d'une partie du public provient du fait que le groupe n'a pas produit de live durant sa carrière discographique, à part l'extraordinaire « Happy Trails » qui écrase leurs autres productions. Les albums studio, dont celui-ci est l'un des plus emblématiques, sont ainsi assez éloignés des prestations live du groupe.
Le public désirant retrouver dans les albums de QMS le son et l'architecture des morceaux de « Happy Trails » seront probablement déroutés. Comme de nombreux autres groupes de la baie de San Francisco (à l'instar du Grateful Dead ou de Country Joe), les prestations scéniques étaient très éloignées des oeuvres policées et formatées des albums studio. QMS en est peut-être le meilleur exemple : quelques soient les membres présents dans le groupe (qui fonctionnait plus comme une combinaison de musiciens réunis sous un même nom, que comme un groupe constitué), le son et la qualité des prestations scéniques est la même. Le malentendu concernant Dino Valenti provient du fait qu'il n'y a pas eu de concerts de la période 1970-1975 de publiés, alors qu'il s'agit pour moi du vrai âge d'or de QMS : une qualité de composition très supérieure aux premiers albums (grâce à Chester W. Powers, alias Dino Valenti) et une qualité et une énergie d'interprétation (grâce à Gary Duncan et John Cipollina) : à quand la publication du Calibration Show de 1971 ?
Cet album comporte ainsi la base du répertoire incontournable du groupe. Chester Powers (alias Dino Valenti ou Jesse Owen Farrow) apparaît alors comme le seul musicien du groupe capable de produire des morceaux complets (parole, musique, chant), de grande qualité et en nombre suffisant. S'il semble prendre toute la place, c'est que les autres musiciens ne sont tout simplement pas aussi prolixes (John Cipollina est un immense interprète mais il n'a jamais prétendu être un grand compositeur). Seul David Freiberg égale pour moi Dino Valenti en qualité de construction des morceaux (trouver un riff efficace n'est pas facile, construire un morceau entier l'est encore moins) mais en 1970 il est surtout occupé par d'autres projets. Chaque musicien développera en parallèle des projets personnels mais prendra toujours plaisir à se réunir à nouveau soit pour les concerts, soit pour des albums.
L'album est homogène, les compositions sont très soignées, l'album comporte plusieurs morceaux majeurs du groupe : « What about me ? », archétype du folk électrisé flower-power de Valenti sur la dégradation de l'environnement, « Subway » rock électrique efficace, « All in my Mind » (bossa nova) et surtout « call on me », morceau qui justifie selon moi à lui seul l'achat de cet album. Un seul bémol : un son un peu moyen sur le vinyle et sur la première édition de CD, en espérant que l'édition 2006 aura remédié le problème.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 magnifique album..., 22 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : What About Me - Paper Sleeve - CD Vinyl Replica Deluxe (CD)
'de ce groupe de musique californienne des années 70,injustement rabaissé par des critiques qui entendent la musique sans se donner la peine d'écouter vraiment et qui ne pardonnent pas à ce groupe de s'être écarté de la musique de leur excellent album "happy trails".
"what about me" est un album très calme et varié, aucun morceau n'est à jeter,écoutez l'instrumental "spindrifter" et vous serez conquis.
à placer entre jefferson airplane et stephen stills ou encore devendra banhardt
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Des nouvelles !, 1 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : What About Me - Paper Sleeve - CD Vinyl Replica Deluxe (CD)
Grosse déception pour cet album,qui est toutefois arrivé dans les temps et en bon état. J' aime beaucoup certains albums de Quicksilver, mais celui-là me fait penser à de la musique de varétés !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Dino Valenti, 25 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : What About Me - Paper Sleeve - CD Vinyl Replica Deluxe (CD)
What About Me-1970. Par son style, cet album est très proche de Just For Love. Même s'il semble, comme le précédent, quelque peu décousu, car les genres abordés sont plutôt divers, les magnifiques "What About Me" et "Call On Me" valent à eux seuls l'acquisition de ce disque. Les cuivres étoffent de la manière la plus consistante les deux chansons. Moi, j'aime ça, et la voix de Valenti est un régal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Le soleil ! La mer !, 11 octobre 2014
Par 
Dominique Jouanne (Chalon sur Saone) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : What About Me - Paper Sleeve - CD Vinyl Replica Deluxe (CD)
J'ai écouté cet album la première fois lors de sa sortie; Ce fut une grande claque, je le réécoute et je me reprends la même claque; pour moi c'est la perfection de la musique Californienne ! Il n'y a pas mieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Dino à la plage., 10 juillet 2010
Par 
jean-claude "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : What About Me (CD)
J'aurais pu faire un copié/collé de la critique de la chronique Just For Love, l'album précédent, pour parler de ce What About Me, sorti la même année. Dino-la-classe s'impose de plus en plus comme le fossoyer de QMS. Vous avez le même son, la même pauvreté, le même manque d'intérêt, le même casse-burnes au chant, qui compose essentiellement les mêmes conneries, en utilisant les effets pour mettre en avant sa voix nasillarde très désagréable, en se faisant toujours appeler Farow, comme pour mieux se cacher, conscient sans doute de l'insignifiance de son travail. Il a une telle emprise sur QMS que, désabusés par autant de suffisance, Cipo et Hopkins préfèrent aller humer l'air frais ailleurs après What About Me. Freiberg prendra la même décision, mais pour d'autres raisons. Ce mec a foutu le bordel dans cette formation-phare du rock psychédélique et joyau d'Haight-Aisbury, l'a avili jusqu'au bout, a fait des membres ses larbins (comme Duncan qui n'a rien compris que le désormais seul talent du groupe, c'est lui). Si au moins ce lascar avait eu un soupçon de qualité, passe encore... Si vous devez passer à côté de deux albums (c'est dur à dire), retenez bien leur nom : Just For Love et What About Me. Alors, au niveau cotation, même tarif que l'autre désastre signé Valente : 1. Ne perdez pas votre temps, rabattez-vous sur QMS jusqu'à Shady Grove. Après...mais vous n'êtes pas obligés de me croire !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit