Commentaires en ligne 


10 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mélodique, beau... classe
En voilà un album attendu par les fans de metal progressif ! Les Circus Maximus avaient attiré l'attention dès leur premier méfait, judicieusement intitulé The 1st Chapter, et ce malgré le manque manifeste de personnalité de celui-ci. En effet, la musique proposée par les Norvégiens était bien faite et...
Publié le 12 juin 2012 par Blaster of Muppets

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Déçu...
Il a fallu attendre 5 ans pour entendre le nouvel album de Circus Maximus. Mes espérances étaient au plus haut après l'excellentissime "Isolate" qui fait certainement partie de mes albums favoris. Malheureusement quelle déception ! Fini le métal progressif ! J'ai l'impression d'entendre du rock progressif, on est dans le mélodique...
Publié il y a 19 mois par M. Jacques


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mélodique, beau... classe, 12 juin 2012
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (CD)
En voilà un album attendu par les fans de metal progressif ! Les Circus Maximus avaient attiré l'attention dès leur premier méfait, judicieusement intitulé The 1st Chapter, et ce malgré le manque manifeste de personnalité de celui-ci. En effet, la musique proposée par les Norvégiens était bien faite et montrait des qualités (aussi bien techniques que mélodiques) évidentes, mais elle n'arrivait pas prendre ses distances par rapport aux influences principales du groupe (Dream Theater et Symphony X). Cependant, leur deuxième effort, Isolate, montra une formation en pleine progression. L'album fut plus abouti, mature et percutant que le précédent. Une tournée en première partie de Symphony X et une longue pause (cinq ans !) plus tard, et nous voici enfin en présence de ce Nine avec une question en tête : Circus Maximus confirme-il les espoirs placés en lui ?

On dira ce qu'on voudra de Nine, certains l'adoreront, d'autres seront déçus, mais on ne pourra pas reprocher à ses auteurs de stagner, et ça c'est déjà une bonne nouvelle. Premier constat, assez frappant : alors que des groupes comme Dream Theater ou Symphony X n'ont eu cesse d'assombrir et durcir leur propos au fil des années 2000, Circus Maximus adopte la démarche inverse et tend vers plus de mélodie. Les tempos rapides sont bien moins présents et l'album se veut globalement moins heavy que ses prédecesseurs. Ne soyez pas trop inquiets, bon nombre de riffs et passages sont encore très metal. Le brevage concocté par le groupe est un mélange harmonieux de heavy, de prog, et de mélodies parfois proches de la pop... où l'émotion tient une place prépondérante (ce qui n'est pas toujours le cas dans ce style musical) et prime sur la technique, pourtant sidérante, des musiciens. Doit-on revenir sur l'extraordinaire dextérité du guitariste Mats Haugen ? Son jeu, ses riffs et soli sont, encore une fois, remarquables. Et le chanteur, Michael Eriksen, est-il toujours aussi bon ? Oui. Son timbre de voix est plus qu'agréable et l'utilisation qu'il fait de son organe est irréprochable. On notera qu'il monte moins souvent dans les aigus qu'avant. Certains le déploreront peut-être, pour ma part, je n'y vois aucun inconvénient. Passons rapidement sur les prouesses de ces messieurs, ce sont tous d'excellents musiciens et leur travail est, encore une fois, impeccable. Quant à la production, elle est soignée et globalement irréprochable. Voilà pour l'emballage... Quid du contenu ?

Comme je vous le disais plus haut, Nine privilégie les ambiances et les mélodies à un metal démonstratif. La courte intro (Forging) met en place une atmosphère sombre et le premier vrai morceau de l'album, Architect Of Fortune, ne détonne pas. Plus lente, lourde et longue que les chansons d'ouverture des albums précédents, cette compo de plus de dix minutes a le mérite de surprendre et montre un Circus Maximus arrivé à maturité et en pleine possession de ses moyens. Changeante, mélodique, et parsemée de moments de grâce (comme la magnifique mélodie qui précède le break acoustique en milieu de parcours), cette entrée en matière marque des points. Afin que l'auditeur puisse se remettre d'un tel pavé, le groupe propose ensuite une succession de six titres plus courts (entre quatre et cinq minutes) aux ambiances variées. Namaste donne dans le couplet heavy/prog suivi d'un refrain à l'envolée lyrique imparable. Game Of Life, Reach Within et I Am explorent la facette mélodique à tendance FM développée par le groupe depuis ses débuts. Ce milieu d'album est donc marqué par du tempo assez tranquille (à l'exception de I Am qui accélère un peu la cadence) et des mélodies flirtant avec la pop. Est-ce grave ? Bien sûr que non. Tout cela est tellement bien ficelé, accrocheur, et parsemé de breaks ou soli ravageurs que je ne saurais bouder une musique d'une telle qualité. Used, costaud et rapide, est un titre qui rappelle le Circus Maximus plus heavy des premières heures. The One mélange avec succès des rythmiques heavy et des mélodies plus hard FM. Quant à la fin de l'album, elle se veut plus complexe avec Burn After Reading et ses neuf minutes de metal prog à l'atmosphère envoûtante, et Last Goodbye, morceau de dix minutes sur lequel le groupe laisse éclater toute sa sensibilité. Sur ces deux derniers titres, les ambiances et sonorités varient, de l'acoustique à l'électrique, de la pop au metal bien lourd et aux rythmiques tranchantes comme l'acier. C'est riche, beau et technique mais jamais froid.

Toujours intéressant, jamais rasoir, Nine est un disque qu'on a envie d'écouter encore et encore. Certes, il est moins metal, démonstratif ou véloce que ses prédécesseurs mais il n'en n'est pas moins riche et réussi. Au risque de tomber sans retenue dans le gros cliché, je serais tenté de dire qu'il s'agit sans doute de l'album de la maturité pour Circus Maximus (je vous avais prévenu). Les Norvégiens ont fait très fort et proposent un opus travaillé qui leur permet de se démarquer de la concurrence. Ce Nine est en effet, à bien des égards, plus enchanteur que les dernières productions de Dream Theater ou Vanden Plas. Mélodie, virtuosité, metal, pop et prog se sont rarement aussi bien mariés. Bravo !

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 L'album parfait ..., 6 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (CD)
...n'existe pas mais celui-ci s'approche de la perfection, la frôle, la caresse. Je vous épargnerai une longue description et renverrai au commentaire de Blaster qui m'apparaît parfaitement en adéquation avec ce que j'ai ressenti et ressens toujours à l'écoute de cet album ... sauf que je n'hésite pas un instant à lui accorder une 5ème étoile. S'il fallait distinguer des morceaux/moments, je dirais que la triplette (quasi) AOR du milieu d'album avec ses refrains diaboliques et "The Last Goodbye" et son intro féérique ont ma préférence mais tout est excellent ou presque dans cet opus. Il n'y a guère que "Used" qui, sans être mauvais, ne me donne pas envie d'appuyer immédiatement sur le bouton replay. Circus Maximus et Seventh Wonder (si ces derniers réussissent à perusader leur chanteur de préférer l'originalité à la camelote), les fleurons de la nouvelle génération du métal prog. Longue vie à eux !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Déçu..., 11 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (CD)
Il a fallu attendre 5 ans pour entendre le nouvel album de Circus Maximus. Mes espérances étaient au plus haut après l'excellentissime "Isolate" qui fait certainement partie de mes albums favoris. Malheureusement quelle déception ! Fini le métal progressif ! J'ai l'impression d'entendre du rock progressif, on est dans le mélodique mais on a complètement perdu la partie heavy qui donnait tout son charme à ce groupe. Quel dommage pour moi ceci dit cet album pourra sans doute plaire à ceux qui aiment le rock prog pur et dur. Pas aux fans de métal prog !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 très bon album, 2 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (CD)
super groupe super mélodie très bons musiciens qui connaissent leur domaine un peu moins progressif qu'à leur début plus direct recherché et mélodique
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 9 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (CD)
Groupe que je découvre vraiment avec cet album. Très inspiré de Dream Theater avec un brin de folie en plus et les riffs inutiles en moins. Je n'avais pas réussi à apprécier les précédents albums du fait des influences de symphony X trop marquées. Mais dans "NINE", celles-ci s'estompent au profit de sonorités du style de "Muse": un vrai chef d’œuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Multiplié par 3 ?, 11 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (Téléchargement MP3)
... Bah oui, nine .... c'est 3 multiplié par 3 ... pff ... fan depuis le deuxième album, j'attendais cet sortie un peu fébrile .. mieux ... moins bien .... cet album à le mérite de pouvoir être écouté en boucle tellement il est bien. Dire qu'il est mieux que les autres serait mentir, il est encore plus fusion que le précédent !!
Des instrumentistes de classe internationale, les membres de ce groupe on le talent de fournir un album carré avec les arêtes tranchantes, tout est agencé à la perfection, pas une note de trop ni qui manque, vivement les prochains albums :o)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 MELANGE DE GENRE, 4 août 2012
Par 
DidBil "57" (Lorraine) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (CD)
Fait pas si froid que ça dans les pays du nord.
Pour preuve ce groupe norvégien, au nom certes peu inspiré de Circus Maximus.
Mais ne nous arrêtons pas à ce détail, et tachons d'aller voir un peu ce qu'il se cache derrière cet album : « Nine ».
Et puisqu'il le faut, essayons de classer la musique de CM dans une catégorie. Beaucoup parlent de metal-prog. Ouais...why not. Pour ma part, je rajouterais une part de rock FM très couillu. N'en déplaise aux puristes, même si les riffs de guitare sont du pur metal,(Pas trop hardos toutefois), à l'inverse, les mélodies que nous servent nos musicos ne feraient pas tâche sur le dernier album de Journey ou d' Europe, d'autant plus que la voix du chanteur, Michael Eriksen, qui est vraiment un des atouts de cette formation, contribue à la réussite de ce mélange de genre.
Et finalement, on ne s'en plaindra pas, car l'ensemble est vraiment bien foutu. On accroche immédiatement à cette envolée de décibels, et les morceaux s'enchainent rapidement dans une logique imparable et nous laissent peu de temps pour souffler...et tant mieux. Inévitablement, après la première écoute, on aura dans la tête telle ou telle mélodie, et on en redemandera, encore et encore. Les 9 morceaux de l'album (Je ne compte pas le premier qui est un instrumental de quelques secondes) sont aussi bons les uns que les autres. Allez. Disons que « Architect of Fortune » et « Last Goodbye » (Ben non, on espère que ce ne sera pas le dernier), morceaux de près de 8 minutes chacun, et composés de plusieurs thèmes musicaux, sont les plus accrocheurs, mais c'est vraiment histoire de dire.
Seul petit bémol. Les parties instrumentales sont surtout composées de riffs metal, et bien qu'il y ait quelques (courts) « vrais » solis de gratte, on aurait peut-être aimé avoir plus de choses côté claviers, par exemple...dans l'esprit plus prog', quoi. (En même temps, c'est quand même beaucoup mieux qu'un guitariste qui nous en colle plein les tympans à grand renfort de quadruples croches de ouf pendant 50 minutes...suivez mon regard !!!)
Mais bon, allez, on ne va pas chipoter.
Amateurs de belles mélodies, de metal (Pas trop agressif), de prog (Un peu) et de rock FM, faites chauffer la carte bleue et faites-vous plaisir avec Nine.
Un des albums de l'année. Oui... au moins de ce premier semestre sans aucun doute.
Salutation à tous les amazoniens.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent album, 3 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (Téléchargement MP3)
Pour les amateurs du style cet album sera une pure réussite, de même je pense pour ceux qui veulent découvrir ce talentueux groupe norvégien.
Les morceaux sont à mon gout plus accrocheurs que sur les deux précédents albums, et on retiendra dans un pur style metal prog les 2 morceaux de 10 minutes Architect of Fortune et Last goodbye qui sont deux bijoux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 3ème album, 3ème pépite, 3 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (CD)
L'attente fut longue mais CIRCUS MAXIMUS est au rendez-vous. Ce nouvel opus est une pure merveille de métal prog, c'est l'album de la maturité. Bien que beaucoup plus calme que les deux anciens, on note une progression fulgurante tant au niveau de l'écriture que sur le choix de la prod (sublime). Donc n'hésitez pas car NINE risque d'être l'album 2012 (même si l'année est loin d'être terminé). Voila bonne écoute à tous
TOMTOM
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 4) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Encore un effort camarades............., 6 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nine (CD)
Encore un petit effort demandé à nos musiciens afin qu'ils soient toujours moins Hard....
on en a soupé de ces groupes qui jouent vite et fort et qui nous emmerdent.......

vous avez frôlé la quatrième étoile.........mais encore un peu trop de riffs pour bourrins !!!!!!!!!

le prochain album sera parfait......
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Nine
Nine de Circus Maximus
Acheter l'album MP3EUR 8,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit