undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles129
4,1 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:5,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Tim Burton est en grande forme, ses acteurs et ses démons avec lui. Dans la lignée de Beetlejuice,Edward aux mains d'argent,Ed Wood,Sleepy Hollow,Mars Attacks, les ingrédients les plus typiques de son œuvre se retrouvent dans Dark Shadows : des personnages marginaux et décalés, un univers sombre et torturé, un humour noir et féroce, Danny Elfman à la musique, Johnny Depp qui mène (souvent) le bal.

Cette fois-ci, ce dernier incarne Barnabas Collins, héritier au XVIIIème siècle d’une fortune construite sur la pêche, et qui s’attire les foudres de son ancienne maîtresse déçue. Malheureusement pour lui, celle-ci se révèle être une puissante sorcière qui, non contente d’assassiner ses parents et de tuer sa bien-aimée, le transforme en vampire et le fait enterrer dans un cercueil-prison. A la faveur de travaux de terrassement, ce dernier est remis à jour deux siècles plus tard. C’est donc dans nos années 70 que Barnabas recouvre la liberté. Il retrouve alors les restes de l’empire familial en déliquescence complète, et ses descendants quasi-ruinés par une entreprise concurrente menée d’une main de fer par son immortelle rivale. Barnabas va alors tout faire pour remettre les choses en ordre et prendre sa revanche.

Si Dark Shadows est un Burton mineur, ce film reste fun à regarder, complètement décalé, et démesuré. Parfois effrayant, aussi. Tout est exagéré, ce qui lui donne son côté très jouissif. Les acteurs principaux sont bons : Depp nous joue une énième variation du Jack Sparrow qui lui valut sa renommée internationale, et Eva Green est plus séduisante et carnassière que jamais. Parmi les seconds rôles, on appréciera avec plaisir le retour de Michelle Pfeiffer, ainsi que le rôle mineur de Chloë Moretz en ado renfermée.

Délirant.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 20 décembre 2014
"Dark Shadows", sorti en 2012 et réalisé par Tim Burton (Le réalisateur de "BeetleJuice", "Batman", "Les noces funèbres", "Edward aux mains d'argent", "Mars Attacks!", "Sleepy Hollow" et "Charlie et la chocolaterie" entre autres...), est une excellente comédie fantastique dynamique et drôle, adaptée d'une série TV des années 60 du même nom peu connue chez nous, qui a rencontré un joli succès lors de sa sortie au cinéma, sauf aux Etats-Unis où le film a été un échec cuisant. Pourtant, il s'agit d'un film déjanté et à l'ambiance unique qui nous permet à nouveau de retrouver le fameux tandem Johnny Depp/Tim Burton dans une comédie très réussie à défaut d'être le meilleur film du duo. Le film nous raconte les mésaventures de Barnabas Collins, un jeune aristocrate du 18ème siècle qui se retrouve transformé en vampire et enterré vivant par son amante, une séduisante sorcière, car il lui a refusé son cœur. Deux siècles plus tard, Barnabas arrive à se libérer de sa tombe et se retrouve dans les années 1970. Avec l'aide de ses descendants et d'une jolie servante dont il tombe fou amoureux, il tente de redonner du prestige à son nom de famille dans la ville de Collinsport, en relançant l'entreprise familiale de pêche. Mais son ancienne amante, la redoutable Angélique, va tout faire pour l'arrêter et le détruire à nouveau. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas d'humour ni d'émotion. Le film possède des décors et costumes superbes, typiques aux œuvres de Tim Burton, ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est parfait, en particulier le charismatique Johnny Depp qui campe ici un vampire drôle et complètement barré mais aussi émouvant, ainsi que la sublime Eva Green qui joue à merveille de ses charmes et est vraiment sadique. Ce sont clairement eux l'atout majeur du film! Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de Michelle Pfeiffer, Helena Bonham Carter et de Chloë Grace Moretz. A noter également une B.O excellente et de qualité comprenant des chansons d'Alice Cooper, également présent dans le film. Bref, "Dark Shadows" est une comédie fantastique très réussie et drôle qui ne vous laissera pas le temps de souffler. Même si il ne s'agit pas là du meilleur film de Tim Burton, il est en tous cas l'un des meilleurs du réalisateur depuis quelques années. Un divertissement efficace et spectaculaire à voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD. Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DD, comme sur le DVD. Si ce son est de bonne qualité, on aurait quand même préféré avoir le 5.1 DTS-HD MA de la VO.

En bref, si vous avez aimé l'ensemble des films de Tim Burton, alors "Dark Shadows" devrait également vous plaire. Ce film offre un ton plus léger et une ambiance moins morbide que les autres œuvres du réalisateur. Une comédie noire très réussie et prenante, à ne louper sous aucun prétexte! Le film contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre et riche en suspense, des décors et costumes superbes, un rythme soutenu, des scènes d'actions efficaces et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Un très bon divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est de bonne qualité. Un achat sûr.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Inspiré d'une série télévisée des années 60 et 70 du même nom, le film de Tim Burton raconte les péripéties drolatiques de l'affrontement au travers les siècles entre une sorcière et un vampire. Angélique Bouchard (Eva Green), une servante et sorcière, transforme par jalousie, à la fin du XVIIIe siècle, son maître Barnabas Collins (Johny Depp) en vampire pour mieux l'emprisonner ensuite dans un cercueil. Deux cent ans plus tard, Barnabas, libéré accidentellement, entreprend de relever le flambeau familial et défendre les intérêts de ses descendants. L'action se situe alors en 1972 dans l'Etat du Maine en Amérique, ou les Collins avaient construit leur fortune dans les pêcheries de leur ville de Collinsport, avant d'être spolié au fil des générations par la malfaisante et immortelle Angélique.

La meilleure idée de cette adaptation est de se situer, comme la série, dans le contexte du début des années 70 : le décalage entre cette époque de Flower Power et les agissements d'une sorcière et d'un vampire est d'un point de vue scénaristique une parfaite réussite. Les dialogues sont savoureux et les personnages qui composent la famille Collins, notamment Elizabeth (Michelle Pfeiffer), sa fille Caroline (Chlöe Moretz) et leur amie psychiatre, le Docteur Julia Hoffman (Helena Bonham-Carter), sont particulièrement bien campés. Le film repose néanmoins principalement sur Johnny Depp, dans un registre assez conforme à ses précédentes performances dans les films de Tim Burton, et Eva Green qui est elle beaucoup plus surprenante en méchante sorcière sexy. Leur duo explosif joue beaucoup sur l'humour et le glamour, malgré le caractère sombre de leurs personnages. Quelques passages, comme la soirée autour d'un feu de camp avec Barnabas et un groupe de hippies ou la nuit d'amour entre Angélique et Barnabas sont de véritables scènes d'anthologie. La longue scène de transition, sur la restauration du manoir des Collins, sans dialogues, mais agrémentée d'une bande son années 70, est elle aussi remarquable. Le seul reproche que l'on peut faire à « Dark Shadows » est de constater qu'il s'agit d'un film qui ne renouvelle pas vraiment le style de Tim Burton. Au contraire, le réalisateur fait ici ses gammes dans un univers qu'il maîtrise tout aussi parfaitement que ses acteurs fétiches et qui peut sembler un peu déjà-vu.

Le Blu-ray apporte un vrai plus à ce film aux images très léchées et à la photo splendide. Le CD de la bande originale du film, inclus dans la version collector, avec notamment Iggy Pop, The Carpenters et Alice Cooper (qui joue son propre rôle dans le film) est un vrai régal.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Renouant avec la verve gothique de ses anciens films (Sleepy Hollow et Sweeney Todd, notamment) Tim Burton adapte la série télévisuelle de Don Curtis "Dark Shadows" qui connut un certain succès en 1966 (mais qui n'est jamais arrivée en France). Pour ce faire, il réutilise son pote Johnny Depp et le transforme en vampire glacial, qu'il oppose à une sorcière torride (Eva Green) qu'il repoussa autrefois (200 ans plus tôt) et qui le maudit et fit périr sa jeune fiancée, l'innocente Josette.
Les parents de Johnny-Barnabas avaient fondé la ville de Collinsport et son entrreprise de pêche, en lui affirmant que "la famille est la seule vraie fortune". Barnabas Collins se retrouve donc dans la bonne ville en question, en 1972, et s'écrit, en voyant l'enseigne lumineuse d'un Mc Donalds "Montre-toi, Mephistophéles!". Bien entendu, le château familial (Collinswood) est pourri, et habité par de drôles de personnages. C'est que la sorcière Angélique a pris possession de la ville sous le nom d'Angèle Bouchard, et a tout fait pour ruiner les châtelains. Mais Barnabas fera tout pour restaurer la splendeur d'antan, même s'il devra se contenter d'une Chevrolet à la place de la calèche et des chevaux qu'il espérait. Il faut dire qu'il est tombé amoureux de la nouvelle gouvernante, en qui il voit la réincarnation de sa Josette adorée. Il donnera même un bal somptueux pour se réconcilier avec la ville et ses habitants. Bien entendu Angélique fera tout pour qu'il retourne dans son caveau, et leur combat final sera le clou de la superproduction, avec pulvérisation des meubles et déflagration des corps.
Les décors sont superbes, la musique est brillante. On a même droit à un Alice Cooper sur scène au milieu du bal ("la femme la plus laide que j'aie jamais vue!" s'écrie Barnabas en le voyant) et à une scène d'amour "déchirante" physiquement entre Johnny et Eva Green.
Un bon cru.
66 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2015
IMDb

Find Movies, TV shows, Celebrities and more...

Movies, TV
& Showtimes
Celebs, Events
& Photos
News &
Community
Watchlist (31)
IMDbPro Menu
| Help
Dr Jacques COULARDEAU
Enter Review for
Dark Shadows (2012)

Your review is ready for submission. Click Submit below to finish entering your review. There may be some spelling mistakes in your review, but you can still submit it for approval.
Submit
Review preferences: (edit)
Name: Dr Jacques COULARDEAU
Location: Olliergues, France

Preview:
Summary: No magic, no fascination, just a banal story
*** This review may contain spoilers ***

TIM BURTON – JOHNNY DEPP – DARK SHADOWS – 2012

No matter how spectacular this film is and its special effects are, the film itself is a remake of at least half a dozen story lines already famous and vastly imitated on all screens. Anne Rice brought the vampires out of their closet with Lestat de Lioncourt from Auvergne, France, and that has brought to life a myriad if not a host of vampires of all types, genres and sexes (definitely more than two). Then she dared make her vampires meet with her witches, the Mayfair family from Montpellier, France, and even beyond, and that brought some new episodes of great power and that has so far not been exploited in the cinema or on television, at least at that level. And in 2012 she started a new series with werewolves, mind you, Reuben Golding and many more. But in the meantime the BBC produced a phenomenal series with vampires, werewolves and ghosts living in the same house and trying to pass for humans, Being Human shot in Bristol, GB, 2008-2013, immediately remade in Montreal. So there is really nothing new under the sun, really nothing.

Then the family curse is so trite and banal it does not bring anything new. And the dear cursed vampire will win in the end. Banal since we knew it from the start and he will win by the destruction of his main enemy and releasing a werewolf in the world, and anyway he does not really win since he is helped by a ghost and a child. Brilliant and pathetic.

The spectacular special effects do not retrieve this film that has no real plot nor density. A film for people who just want things close to maybe after all we could say some creative inspiration without being too creative because I don't want to have a headache. This time Mr. Tim Burton is making money more than a film that will last beyond the summer matinees for young teenagers, well not too young though because it might be restricted.

Dr Jacques COULARDEAU
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2015
Fan de Tim Burton et de ses univers farfelus, je suis toujours heureuse de découvrir ces derniers films. Sa quasi-constante collaboration avec Johnny Depp finit de me convaincre. Je suis allée le voir deux fois au cinéma, il était donc évident que je fasse l'achat du blu-ray. Et quand on aime, on ne compte pas : il me fallait cette édition prestige que je trouve très bien faite.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2016
Je ne connais pas la série TV. Je ne peut donc faire aucune comparaison. Et bien je me suis régalé avec ce petit bijou d'humour noir. Que ce soit Johnny Depp en vampire déjanté ou Eva Green en sorcière aussi salope que jouissive, Helena Bonham Carter en psychiatre alcoolique, sans oublié les autres acteurs, tous sont sensationnels. Tim Burton a encore réussi un grand film.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2014
Du pur Tim Burton, drôle, inventif, sombre, gothique. Les acteurs sont géniaux , Johnny Depp en tête, bref un petit bijou.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2014
Dark Shadows - Edition prestige boîtier métal - DVD + Blu-ray + Copie digitale + Bande originale du film
Acheté il y a un moment par hasard et par dépit dans un supermarché au soir d'une très mauvaise journée, après une bonne 1/2 heure de réflexion, Amazon et Allociné à l'appui.
Surtout steelbook superbe, j'en suis amateur !
Me décide enfin à le regarder...
J'ai A-DO-RÉ !
Seuls bémols, la 3D avec très peu de profondeur, et la piste en VF, voix métalliques désagréables, malgré un matériel qualitatif.
Si possible, à visionner en version originale, foule de sous titres dispo.
Je ne m'attendais à rien, sauf à un poil de niaiserie. Les grincheux pourraient bien en trouver, moi, je n'y ai vu que romantisme.
Et tellement en accord avec la qualité de la mise en scène comme des décors.
L'image est magnifique en permanence, la bande son excellente, le rythme sympathique. Vraiment moment très agréable !
Si vous êtes un brin rock'n'roll, je conseille vivement !
Bonne séance à tous !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2015
Ce long-métrage réalisé par Tim Burton est dans la lignée des précédents. Ma femme qui est une grande fan est ravie de son cadeau. L'avantage de ce combo, c'est que du coup vous pouvez visionner ce film partout et sur tous les supports. Le meilleur restant la version Blu-Ray pour profiter de la meilleure image possible.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
8,37 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)