undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles7
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

-
J'ai beaucoup aimé ce livre autrefois, il faisait partie de mes relectures régulières et je l'ai repris, 20 ans après (enfin, peut-être plus, mais je ne veux pas le savoir !) avec un peu de circonspection.
Pourtant j'ai retrouvé beaucoup de ma fascination de jadis en relisant ce livre, pour la première fois dans sa version originale.
Daphne du Maurier est douée pour écrire des histoires prenantes, qui semblent paisibles et quotidiennes, mais qui entraînent le lecteur dans un suspens haletant, avec un brio digne d'un bon livre policier.
Les descriptions sont généreuses, mais pas ennuyeuses, car elles contribuent à tisser l'ambiance qui baigne les personnages (toujours excellents) et le lecteur, envoûté, tourne les pages avec passion voire frénésie.

L'histoire de l'auberge de la Jamaïque commence par un mélange de morne (une jeune fille pauvre, dont la mère vient de mourir et qui part vivre avec une tante qu'elle n'a pas revue depuis une dizaine d'années) et de violent (le temps est affreux et Mary subit un longue voyage dans une diligence, comprenant peu à peu que sa destination fait l'objet d'une répugnance générale).

La vie qui attend Mary, une jeune fille travailleuse téméraire et têtue, est horrible : l'auberge jouit d'une réputation aussi abominable que mystérieuse, l'oncle est une figure terrifiante et la tante, dont la jeune fille avait gardé le souvenir d'une très jolie jeune femme gaie et insouciante, est devenue une créature frêle et terrorisée...

L'ambiance, que l'on pourrait penser gothique, est pourtant le reflet de réalités bien concrètes, que le lecteur devine peu à peu, avec l'héroïne. Au fur à et mesure des révélations et des rares rencontres de Mary (le séduisant et très douteux frère de l'oncle honni, l'énigmatique et généreux Vicaire d'Altarnun) les mystères se dévoileront un à un, jusqu'au crescendo final, très surprenant.

La fin est étonnante aussi, par la volonté de l'auteur de placer son héroïne dans une position inconfortable et devant un choix difficile. J'avais gardé un souvenir perplexe des motivations des actes de son dernier interlocuteur et, plutôt curieusement, ce sentiment demeure à cette nouvelle lecture - orgueil, malice, cruauté, sentiments sincères ? - le mystère demeure...
22 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2014
Très romantique et parfois surprenant! Très bien écrit et on aime l'héroïne pleine de courage malgré ses jeunes années et le jeune homme différent des héros ordinaires
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2014
Jamaica Inn tells the story of 20 year-old Mary Yellan, who was brought up on a farm in Helford but has to go and live with her Aunt Patience after her mother dies.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2015
Conforme au descriptif - comme neuf. Envoi immédiat et réception depuis les US en moins de 10 jours.
Seul dommage : 2 étiquettes de code barre qui collent très (trop) bien ! Tant pis, c'est le prix à payer pour l'automatisation !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2011
le livre a été livré très rapidement, il est neuf et j'ai hête de le lire
Je le recommande aux amoureux de D du Maurier!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2015
I read this book years ago and loved it. This time round I bought it for someone else: a Daphne DuMaurier fan.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2011
Daphné Dumaurier décrit ici l'univers étouffant d'une sombre auberge de brigands dans laquelle son héroine se trouve obligée de vivre avec son oncle ( psychopate) et sa tante (un peu folle). Le tout est décrit avec un réalisme troublant. Tellement troublant qu'en fait à la moitié du roman, j'ai refermé le livre pour prendre un peu l'air et je dois bien avouer que depuis je ne l'ai plus réouvert. Le défaut que j'avais déjà remarqué dans Rebecca du même auteur c'est cette tendance qu'a Daphné Dumaurier à s'appesantir sur "l'atmosphère" sans pour autant la créer. Décevant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,64 €