undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles94
4,0 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:12,79 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 octobre 2015
ce film magnifique est porté par 2 superbes acteurs (Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts), un réalisateur hyper doué (Jacques Audiard) et un superbe mélo mettant en scène 2 personnes à qui la vie n'a pas fait de cadeau. Les guibolles et les moignons de Marion Cotillard tout comme la bestialité et la simplicité de Matthias sont des images inoubliables, de même que la scène où Matthias essaie de briser la glace à coups de poing.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2012
Audiard est brillant, c'est pourquoi une œuvre ratée du cinéaste vaut souvent mieux qu'un opus réussi de n'importe lequel de ses petits camarades. Ici, on retrouve son sens du montage (qui tend néanmoins à se déliter au fur et à mesure du métrage), sa mise en scène à la fois délicate et brute (quoique un trop référentielle), mais on perd terriblement en construction et en écriture.
Schoenarts a été encensé à raison, l'artiste parvient même à rayonner sur Marion Cotillard, via une étrange capillarité, la rendant meilleure que jamais. Hélas, on sent que le scénario n'est jamais que la réunion de deux nouvelles indépendantes, que le script essaie de réunir au forceps. Du coup le résultat est bicéphale, manque de liant et ne convainc jamais.
Malgré tout plaisant à regarder, le film constitue une bonne introduction au cinéma d'Audiard.
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2012
Cette histoire finalement assez ordinaire, figurant des personnages de la vie de tous les jours, finit par sublimer la victoire de l'attention aux autres, qui se transforme en amour.
Ici, pas d'environnement grandiose servant de décor à une vie facile. Non, des êtres au quotidien ni aisé ni facile, qui malgré les difficultés qu'ils rencontrent, trouvent toujours une place pour la générosité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2012
Dans De Rouille et d'os, de Jacques Audiard, il n'est question que de la lutte des corps. De la matière organique, voila ce que nous sommes, et cette matière organique, portée par un esprit (tout de même), suit une logique de violence constante. Se détruire les mains pour sauver son fils (fils d'ailleurs maltraité durant tout le film, au profit d'un récit sadique), détruire l'adversaire pour empocher un peu d'argent (et provoquer par ailleurs la fascination de sa copine), assouvir ses passions, prêter son corps à sa pote pour assouvir les siennes (mais, ouf, ce prêt se concrétisera plus tard en amour. L'honneur est sauf), se faire arracher les jambes par des orques et noter droite/gauche sur ses moignons dans une logique de mécanisation du corps... Oh, c'est certain, Audiard maitrise son matériau cinématographique. Seulement, De Rouille et d'os n'a rien du mélo attendu, c'est un film fasciné par le corps et sa fonction de démolisseur. Le nouveau film d'Audiard est donc parfaitement indigeste.
11 commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2012
vraiment un super film une histoire touchante des acteurs excellent un drame sur fond d'espoir de belles images certaine scenes sont tres touchante comme la scene ou le fils de ali manque de ce noyer ou celle ou marion cottillard retourne voir l'orque qui créa son handicap vraiment un film a posseder
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le film est reparti bredouille du festival de cannes 2012 où il avait pourtant reçu un excellent accueil critique et public, et je lui aurais bien, pour ma modeste part, donné un prix de la mise en scène puisque celle-ci est un modèle de recherche et parvient à conserver un assez miraculeux équilibre entre sa propre sophistication (des cadrages aux lumières et à la bande-son) et l'aspect brut, animal et dépouillé de l'histoire et des gens qu'elle dépeint.
Le scénario ne prête guère à commentaire sinon pour regretter qu'Audiard ait repris exactement les mêmes motifs de ses films précédents : comme dans Sur mes lèvres et De battre mon coeur s'est arrêté, le film suit une brute dépourvue de sentiment et cotoyant la délinquance et/ou la marginalité et que l'amour d'une femme va progressivement humaniser. Matthias Schoenaerts reprend donc le rôle qu'ont tenu avant lui Vincent Cassel (qui était encore plus fruste) et Romain Duris (qui était plus civilisé), de la même manière que Bouli Lanners reprend le personnage qu'incarnait Niels Arestrup dans De battre mon coeur s'est arrêté et Un Prophète.
La nouveauté de la chose (heureusement) est dans le traitement de l'affaire. Audiard a osé jouer la carte du mélodrame et du pathos et parvient à dénouer tous les pièges que les scènes tire-larme (l'accident de Marion Cotillard, l'accident du petit) recelaient, pour nous offrir des images neuves , souvent mémorables - et de l'émotion. J'ai beau exécrer ce monde de petites frappes à QI proche du néant, amateurs de porno et de free fight, qu'affectionne de dépeindre Audiard, et ne pas me sentir touché par la relation amoureuse Cotillard/Schoenaerts, le film parvient in fine à arracher l'adhésion par des scènes magnifiques où le pouvoir d'incarnation du cinéma se donne merveilleusement à voir : l'arrivée de l'orque qui répond à la frappe de Cotillard sur la vitre de son bassin, les poings brisés de Schoenaerts sur la glace de l'étang gelé, autant d'images qui vont rester.
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2014
L'histoire est belle mais le scénario souffre de longueurs, de digressions, de dispersions de toute sorte alors qu'il aurait dû se centrer sur l'essentiel. Je suis pourtant une inconditionnelle de marion cotillard, mais là, c'est l'ennui et la déception qui l'emportent.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2016
Dépouillé d'inutile, ce film montre une réalité crue, dans toute son ampleur et la simplicité avec laquelle est abordé ce sujet douloureux a une sensibilité extrême. L'handicape est un fléau que l'on cache...L'on est toujours surpris de constater des exceptions.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2014
Ceux qui n'aime pas Marion Cotillard trouveront sans doute matière à changer d'avis.
Quant à la "délicatesse", elle est tellement présente que c'en devient un modèle : à suivre par tous ceux qui ne peuvent regarder le handicap de l'autre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2013
Ce film est vraiment magnifique et l'interprétation de Marion COTILLARD magistrale !
Sensible et émouvant. Il dévoile des aspects du handicap généralement cachés par pudeur, ce qui crée des moments forts et bouleversants.
A voir !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,29 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)