Commentaires en ligne 


9 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nelson dans la musique de son pays
C'est une surprise agréable de voir Nelson Freire enrégistrer la musique de son pays, cette fois non seulement celle de Villa Lobos (qu'il a déjà jouée il y a bien longtemps sur un disque de Telefunken), mais aussi d'autres compositeurs brésiliens, "des amis" selon la pochette du disque.
Inutile de dire que Freire y est chez...
Publié il y a 22 mois par Tim

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Nelson Freire se fait plaisir
Au passage, Nelson Freire se fait le plaisir de nous offrir des oeuvres très rarement entendues. Elles sont intéressantes parce qu'elles introduisent des compositeurs totalement méconnus des circuits classiques habituels qui ne nous montrent quasiment qu'Heitor Villa-Lobos. Ils sont bien connus au Brésil où on étudie leurs oeuvres...
Publié il y a 11 mois par Boronali


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nelson dans la musique de son pays, 18 octobre 2012
Par 
Tim - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
C'est une surprise agréable de voir Nelson Freire enrégistrer la musique de son pays, cette fois non seulement celle de Villa Lobos (qu'il a déjà jouée il y a bien longtemps sur un disque de Telefunken), mais aussi d'autres compositeurs brésiliens, "des amis" selon la pochette du disque.
Inutile de dire que Freire y est chez lui, bien entendu. Ce qui prime dans ce disque c'est la finesse du toucher, mais aussi une certaine nostalgie qui émane de beaucoup de ces pages. Qui est-ce qui pourrait mieux la rendre que ce pianiste? Un ajout bien intéressant à la discographie toujours bien modeste de cet artiste!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 5 étoiles, logique, 24 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
Nélson Freire est le plus grand pianiste brésilien vivant, parole de brésilien. Ce disque arrive dans un moment de sa carrière et de sa vie où il n'a plus rien à prouver à personne, musicien accompli et épanoui. L'âge mûr arrivé, un retour aux racines était presque inévitable.
Cet immense virtuose met sa fabuleuse technique au service de ces œuvres aussi simples en apparence que difficiles d’exécution.
Car les morceaux qu’il a choisi ont une couleur, un mouvement, une pulsation qui seulement qui est né là-bas peut comprendre et transmettre. Aussi indéfinissable que "l’âme russe", c'est un mélange de mélancolie diffuse, de gaité franche et naturelle, d'une nostalgie agréable et douloureuse au même temps.
S'il avait choisi que des morceaux techniquement complexes, n'importe quel pianiste aurait pu les réussir (comme Hamelin, dans son fabuleux disque dédié à Villa-Lobos Pieces Pour Le Piano
Savourez donc ce disc sans modération, c’est aussi salutaire et pur que l’eau de source.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très Beau mais un peu sage, 13 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
Subtilité, finesse, délicatesse, respect,
Ce Brasileiro de Nelson Freire consacré à des œuvres de Villa Lobos et de ses amis offre tout cela.
C'est beau. On ne peut qu'aimer.
Il y manque toutefois un peu de folie, de ruptures, de méchanceté, parfois.
C'est pourquoi on ne met ici que 4 étoiles, car, pour les 5 étoiles absolues,
on se permet de renvoyer
aux Nocturnes de Chopin où, là, Freire touche au sublime.,
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur régal par une légende du piano !, 6 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
Nelson Freire est décidément l'un des plus grands pianistes vivants. Qu'il est bon de l'entendre dans un autre répertoire que les habituels Chopin (magnifiques), Schumann ou Debussy (d'une grande poésie) ! Pour ma part, j'ai en partie découvert ce répertoire, avec un immense plaisir, tant le pianiste brésilien sait sublimer chaque note de ces partitions avec son toucher si subtil. Précipitez-vous si vous ne l'avez déjà.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Découvertes enchanteresses, 12 novembre 2012
Par 
Cetalir "Cetalir" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
Si vous ne deviez acheter qu'un disque de piano cette année, alors ce serait celui-là ! Nelson Freire y est à son summum : élégance, raffinement, poésie, détaché des notes, jeu aérien et multicolore sont autant de qualificatifs qui viennent immédiatement en tête à l'écoute de ce recueil de pures merveilles pour la plupart inconnues en nos contrées.

De la musique classique brésilienne on connaît Villa-Lobos. Nelson Freire nous démontre ici, sans le moindre doute, qu'il existe une foultitude d'autres compositeurs talentueux à jouer et à enregistrer pour promouvoir la musique de son pays au-delà de ses frontières nationales. Chaque pièce choisie par l'un des très grands Maîtres du piano ne l'a pas été par hasard. Elle a joué un rôle dans la construction artistique et pianistique de N. Freire, depuis ces pièces jouées dans l'enfance (Minha Terra de Barozzo Netto, Tango Brasileiro d'Alexandre Levy, Valse Lente de Henrique Oswald, Valse élégante de Mignone en sont quelques exemples) jusqu'aux pièces de Villa-Lobos inscrites au répertoire de Gieseking (Maroca et Saudades das Selvas Brasileiras) ou de Gulda (Congada et Dansa Negra) par exemple.

Pendant plus d'une heure, Nelson Freire nous propose un voyage enchanteur à travers le temps (de la fin du XIXème siècle jusqu'au milieu du XXème) et un pays presque aussi grand qu'un continent dont la nature puissante et les paysages à couper le souffle ont su inspirer une succession de compositeurs pour la plupart aussi pianistes virtuoses ce qui explique la qualité des oeuvres jouées ici.

On reviendra souvent à ce disque essentiel et jouissif, puissant et apaisant, comme aux sources d'une musique qui dit à la perfection ce qu'elle a à exprimer.

Obligado Mr Freire !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Brasil, 21 novembre 2012
Par 
Antoine Martin (Saint Brieuc, Bretagne) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
Très joli disque, naturellement pas des oeuvres fondamentales type Beethoven ou Brahms mais de jolies mélodies, type musique de bar, souvent nostalgiques.
Le Brésil n'est il pas un pays lusitanophone ou la Saudades chère aux Lisboètes a proliféré, heureusement tempérée par la bonne humeur des Cariocas ?
Nelson Freire est naturellement éblouissant et manifestement heureux de nous faire découvrir/partager ce moment de musique.
Un disque qui fait du bien et ce n'est pas si fréquent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 parfait, 21 février 2013
Par 
Decosse Gilette (JURA FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
CD A DECOUVRIR CAR LES COMPOSITEURS SONT MAL CONNUS EN FRANCE
..FREIRE EST REMARQUABLE IL FAUT ECOUTER CE CD IN
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Nelson Freire se fait plaisir, 1 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
Au passage, Nelson Freire se fait le plaisir de nous offrir des oeuvres très rarement entendues. Elles sont intéressantes parce qu'elles introduisent des compositeurs totalement méconnus des circuits classiques habituels qui ne nous montrent quasiment qu'Heitor Villa-Lobos. Ils sont bien connus au Brésil où on étudie leurs oeuvres dans les écoles de musique.
Chacun appréciera les pièces proposées selon ses goûts, mais j'ai aimé quelque chose dans toutes, surtout chez Camargo Guarnieri et Joaquim Barrozo Neto. Pour ceux qui aiment découvrir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 surprise de la déception, 15 mars 2013
Par 
Gilles-daniel Percet (F) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brasileiro - Villa Lobos & Friends (CD)
A lire les autres commentateurs, il fallait s'y attendre : s'incliner forcément bien bas d'avance, car légende du piano; trouver forcément la totale réussite, car (dirait le maire de Champignac), pianiste brésilien pianotant dans son arbre généalogique (et tout le monde semble ignorer d'ailleurs qu'il avait déjà fait un CD Villa-Lobos); génial, puisque donnant des oeuvres méconnues.

Je ne m'inclinerai pas devant ces poncifs des suiveurs de la mélomanie unique, dont nos deux revues musicales grand public actuelles sont les grands prophètes (dans la promotion de leurs chouchous...). Pour moi, l'ami Nelson, cela a toujours été justement ce grand vaisseau amiral qui impressionne d'avance mais un peu lourd aux quelques manoeuvres dont il est intrinsèquement capable (je veux dire, par exemple, aux quelques compositeurs piliers de l'hyper classicisme, toujours les mêmes et sans gros risque, avec lesquelles il mène son business). On nous dit, c'est un maître, oui mais justement trop maîtrisé. Inspirant le respect justement pour qui respecte un peu trop la partition au pied de la note.

Ici, j'étais tout frétillant, m'attendant à l'excellence. Avec toutefois quelques particularités personnelles renvoyant au premier alinéa de mon présent commentaire : Freire (comme, tenez, Pollini) est un proclamé bien fort grand pianiste qui m'a toujours laissé réticent quant à l'expressivité placide et par trop corsetée, et je connais déjà trop ce genre de littérature pianistique de là-bas pour me laisser impressionner par une lecture qu'un autre commentateur ici a totalement raison de qualifier ainsi : c'est très beau (on allait dire, dans le mauvais sens du terme) et trop sage.

Si vous voulez entendre la différence, allez voir par exemple du côté de l'intégrale piano Villa-Lobos d'Anna Stella-Schic, voire de Sonia Rubinsky sur le label économique Naxos. Autres références largement aussi bonnes que Freire et même meilleures : Alfred Heller, Joel Bello Soares, Cristina Ortiz, Szidon, Françoise Choveaux, Luiz de Moura Castro, Alma Petchersky, Marcello Verzoni, Eliane Rodriguez, Clélia Izuzun... Tout ça, rien que pour Villa-Lobos, et vous voyez que j'ai des munitions at home pour vous dire que connaître déjà ce genre de répertoire permet de ne pas se laisser impressionner comme un néophyte par le premier folliculaire venu...

Et - le plus incroyable car strictement aucun de nos critiques professionnels n'a remarqué la chose!!! - Nelson Freire lui-même avait été meilleur dans un premier disque Villa-Lobos sur Tecdec! Et puis, dans ces mêmes contrées et toujours au piano, surtout écouter pareillement Luis Ascot (avec aussi du Piazzola, Ginastera, Nazareth), Magali Goimard (compositeurs argentins), Hasmig Surmélian, Barbara Nissan, Ralph Votapek, Santiago Rodriguez, Alberto Portugheis, etc. etc. Et sur l'Amérique latine toujours, au fait, vous connaissez l'extraordinaire Revueltas?

Alors, à côté de tout ça, quel manque de déboutonnage, disons de "duende", de Freire dans le Choros 5 et la Valsa da Dor (plages 8 et 10, juste des exemples) de Villa-Lobos, et quel manque de frénésie rythmique dans la Cirandas 14 (plage 13), ou encore dans la Toccata de Guarnieri (plage 17). Décidément, brésilien ou pas, et j'avoue que je n'étais pas prédisposé à faire la moue sur pareil disque, ce pianiste trop appolinien ne sera jamais le Dudamel du piano. Rideau.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit