Commentaires en ligne


11 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un album plus mature que son prédécesseur. Un groupe majeur d'aujourd'hui.
Les Vaccines nous avait déjà bien secoué en 2011 à la sortie de leur premier album. En effet, il nous avait déjà dévoiler leur capacité à sortir des tubes ("If You Wanna", "Norgaad").

Voilà qu'a peine plus d'un an après, les Vaccines reviennent. Le premier album nous avait...
Publié le 29 octobre 2012 par léo rock

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 I expected more from The Vaccines
Allez, ça n'est pas mauvais, mais on est à mon avis typiquement dans le second album qui peine à trouver ses marques: trop dans la continuité du premier, l'inspiration et la "spontanéité" en moins. Il faut dire qu'avec le premier opus sorti seulement un an avant ils avaient frappé très fort, donc soit ils avaient plein de...
Publié le 2 novembre 2012 par J. Wilson


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un album plus mature que son prédécesseur. Un groupe majeur d'aujourd'hui., 29 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
Les Vaccines nous avait déjà bien secoué en 2011 à la sortie de leur premier album. En effet, il nous avait déjà dévoiler leur capacité à sortir des tubes ("If You Wanna", "Norgaad").

Voilà qu'a peine plus d'un an après, les Vaccines reviennent. Le premier album nous avait laissé beaucoup, beaucoup de promesses et ce fameux "Come of Age" se doit de les confirmer.

Coup de gueule ou réussite ? Il n'y avait que ces deux issues.

Et bien, heureusement, les Vaccines s'en sortent avec un album (au moins) aussi bon que le précédent.

Les compositions sont plus matures ("Lonely World", "I Wish i Was A Girl"), les tubes sont toujours la (le gros tube Rock de la rentrée 2012 fut pour moi "Teenage Icon", dans le classement des refrains qui rentrent dans la tête super rapidement, "No Hope" est pas mal non plus).

Bref, les Vaccines nous montrent qu'ils sont parés à devenir un des groupes majeurs des années 2010. Ils ne faut surtout pas les rater, comme les Arctic Monkeys il y a une dizaine d'année.

Enfin bref à ne surtout pas louper (en plus, cet album fut N°1 au Royaume Unis). Pour ceux qui veulent savoir, la version 2 CD est composé du CD original avec quelques bonus loin d'être anecdotiques sur la fin, et le deuxième CD est un album live plutôt sympa à parcourir où vous retrouverez les hits du premier album.

Merci de votre lecture :) !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Enragés ou déjà grippés ?, 9 décembre 2012
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
La réponse, my friends, elle est blowin' in the wind ... ou plutôt dans les arcanes du marché du disque, en pleine panade depuis des années. Les Vaccines ont bien de la chance, ou plutôt une seconde chance.
Une tentative de lancement sous les feux de la rampe il y a quelques mois avec leur premier disque, pour lequel tout un cas de comparaisons susceptibles d'attirer le chaland avaient été lancées (Libertines, Arctic Monkeys, Strokes, et en gros tous les trucs bankables avec une aura de rébellion adolescente de la décennie précédente), quelques couves de mag Outre-Manche, et ... que dalle. Soufflé retombé, mayonnaise pas prise, et quatre minots de vingt ans qui se retrouvent has-been. La faute à un disque (« What did you expect ... ») plus clinquant que brillant, et une attitude de jeunes c*** arrogants tellement attendue qu'elle n'a fait réagir personne.
Il faut croire que quelque part (enfin surtout chez Columbia, la major qui les a signés) il y a des gens têtus. Qui ont mis quelques biftons sur la table et aux manettes en studio Ethan Johns. Le fils du Glyn du même nom (oui, oui, celui dont le blaze figure au dos des pochettes des Beatles, Stones, Who, Led Zep et autres Dylan, excusez du peu ...). Et bon sang ne saurait mentir, le fiston (pas loin de la cinquantaine quand même) Johns a enregistré un disque de rock qui sonne comme un disque de rock, comme au bon vieux temps, délaissant par exemple les sempiternelles batteries ultra-compressées que l'on nous met en avant depuis vingt ans, et remettant au goût du jour ce son bancal et chaleureux que des vieillards comme moi aiment bien ...
Faire un disque qui sonne bien est une chose, mais encore faut-il qu'il y ait de la matière, au moins quelques titres qui puissent retenir l'attention. Coup de bol (ou pas, c'est l'avenir qui le dira) les quatre morveux de Vaccines ont mis dans ce « Come of age » quelques morceaux plutôt bien foutus.
Dont les meilleurs placés évidemment au début du Cd, comme toujours maintenant quand on n'est pas vraiment sûr de son coup et qu'on veut racoler le client (avant du temps du vinyle, c'était le premier titre de chaque face). Ici la triplette « No hope » - « I always knew » - « Teenage icon » ressort du lot, le premier avec ses riffs clashiens et sa voix qui rappelle les intonations hautaines et persifleuses du Dylan des 60's, le second est une grande chanson pop, le troisième a un rythme sautillant à la Strokes dans une déclaration d'intention louable même si on n'y croit pas trop (« I'm not a teenage icon, I'm not Frankie Avalon »).
Le reste est un peu en retrait mais pas insignifiant pour autant, plein de clin d'oeils à des choses, des ambiances entendues mille fois, mais traitées avec suffisamment de second degré et de distanciation pour que l'on n'ait pas envie de hurler à la supercherie (en gros, on n'est pas chez les surfaits Horrors d'il y a deux-trois ans). Le chanteur Justin Young, qui semble le moteur et l'âme du groupe, est excellent, un vrai caméléon vocal à la Bowie - Ferry, abordant chaque titre dans un registre différent. Il y a des trucs bien foutus, « Ghost town » (rien à voir avec le titre des Specials) très Arctic Monkeys - Miles Kane, « Weirdo » twang guitar, mélodie brumeuse, le morceau le plus « américain » du disque, le frais sympa et énergique « Change of heart », la sunshine pop cafardeuse ( ? ) « I wish I was a girl » qui cite au débotté quelques mesures du « California dreamin' » des Mamas & Papas.
Quelques choses sont plus anecdotiques, « All in vain » multiplie les gimmicks un peu trop faciles, « Afternoon ocean », c'est de la bubblegum music un peu neuneue à la Herman's Hermits, il y a aussi un indie-rock anodin (« Bad mood »), une ballade triste entendue des milliards de fois (« Lonely word »).
Bon, moi je suis plutôt preneur des Vaccines, sans être dupe de tout le cirque commercial qu'il véhiculent, et sans trop me faire d'illusions sur leur avenir. Au mieux, si les choses s'emmanchent comme ils le souhaitent, et vu la flotte qu'ils ont mis dans leur vin ou plutôt leur boucan bordélique, ils seront dans une paire d'albums prêts à prendre la succession de Coldplay (no comment).
Pour le moment, ils viennent de sortir leur « Parachutes » ... avec quatre jolies filles sur la pochette.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Groupe à suivre, 16 janvier 2014
Par 
Stefy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
On nous fait souvent le cas: un bon groupe de rock qui vient revivifier le genre. C'est souvent loupé et on est souvent déçu. Pas là: Les Vaccines commettent un excellent album avec celui-ci. D'abord aucune faute de goût: les guitares sonnent toujours bien et l'enrobage instrumental est parfait. Les compos ensuite: bien torchées, toutes différentes, toutes réussies, et addictives comme il faut. Le groupe distille l'énergie qu'il faut et dispense une bonne attitude, un peu branlos issue du punk, comme les Libertines mais pas une fixette et c'est là qu'il font la différence sans doute: leurs influences ratissent large et puisent loin derrière, de Phil Spector aux Smiths en passant par les Yardbirds. Et avec ça ils ont une certaine distance, un humour qui leur fait dire qu'ils ne sont dupes de rien. L'album ne sonne même pas rétrograde (comme, encore, les Libertines ou les Strokes en leur temps) mais intemporel. Anachronique aussi mais bon, mieux vaut un bon vieux disque à l'ancienne qu'un mauvais qui inventerait un nouvel accord.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 I expected more from The Vaccines, 2 novembre 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
Allez, ça n'est pas mauvais, mais on est à mon avis typiquement dans le second album qui peine à trouver ses marques: trop dans la continuité du premier, l'inspiration et la "spontanéité" en moins. Il faut dire qu'avec le premier opus sorti seulement un an avant ils avaient frappé très fort, donc soit ils avaient plein de chansons en réserve qu'il fallait effectivement sortir dans la foulée, soit il eu mieux valu travaillé un peu plus plutôt que se précipiter, ou attendre que ça murisse...
Alors que la voix est toujours excellente, les instruments sans fausse note, le résultat ce sont des mélodies moins percutantes, des airs plus entendus, beaucoup de refrains répétitifs, comme si le fait de répéter convaincrait, mais moi ça m'agace plutôt quand je sais qu'ils sont capables de mieux (prenez Teenage Icon: c'est un bon rock qui bouge, un peu gouailleur, mais quand on connait le premier album, on se dit qu'ils sont en-dessous de leur potentiel).
Seule pépite à mériter 5* pour moi, l'extraordinaire Weirdo qui évoque un autre monde, un autre son, la guitare est toute autre, le chant contenu, plus lent, plus habité: ce sont les Vaccines.2, où il y a une évolution, de la recherche, de l'inspiration.
Je les attend sur le n°3, mais qu'ils prennent leur temps, ils sont bons, ils sont jeunes, rien ne presse.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Ce très rare second album supérieur au premier !, 28 mai 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
Combien de fois a-t-on l'opportunité de saluer le second album d'un groupe comme un pas de géant en avant par rapport au premier ? Très rarement, et encore plus de nos jours où il semble que bien des artistes épuisent leur propos dès leur première "oeuvre" ! Le premier album des Vaccines était un disque confus, déséquilibré, dispersé, et surtout honteusement surévalué par une critique comme souvent à la recherche de la nouvelle sensation du jour. "Come of Age" rassurera les dubitatifs (dont j'étais...) en offrant à la fois une cohérence inédite à ce qui reste basiquement un retraitement de (très) nombreux courants pop-punk historiques (en commençant même par le rockabilly !), et - surtout - une jolie collection de chansons très réussies. Voix attachante, textes originaux même si parfois maladroits, mélodies accrocheuses, voire irrésistibles, énergie qui semble inépuisable... "Come of Age" ne révolutionnera rien, mais séduira les amateurs de garage rock, du CBGB 77, de post punk anglais, des Strokes bien sûr (il reste encore trop de "similitudes" entre les Strokes des débuts et les nouveaux Vaccines...), mais surtout tous ceux qui croient toujours que la plus belle musique est la plus fière. On attend maintenant le troisième album, celui de la consécration, celui qui balayera définitivement toutes les influences et arrivera au niveau de la "rock'n'roll attitude" parfaite de Justin et sa troupe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Piquouze Rock, 23 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
Ce nouvel album des Vaccines, beaucoup moins garage que le premier "What Did you Expect From The Vaccines ?", est un pur bonheur de rock britanique. On y retrouve tous les ingrédients que savent nous transmettre ces groupes depuis les Clash. Un son puissant, des lignes de basse qui voletigent, et des harmonies qui ne surprennent pas mais qui sont un plaisir à redécouvrir avec un son bien actuel.The Vaccines s'inscrivent donc dans une tradition Rock comme on l'aime : brutal et mélodique en même temps. Ecouter cet album, c'est s'assurer d'un bon moment au pays des guitares et des batterie qui font tatapoum.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 En boucle sur ma platine!, 22 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (Album vinyle)
Un son plus garage rock pour ce second opus et une tripotée de tubes en puissance, pour certains des classiques instantanés.
Une véritable confirmation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 "Ever get the feeling you've been cheated?” - Johnny Rotten, 19 janvier 2013
Par 
Stan FREDO (BORDEAUX, Aquitaine, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
Avertissement : ce commentaire s'appuie sur l'édition limitée, 2 CD + booklet de cet album.
Il y a un côté agaçant chez les Vaccines, qui fait que ce n'est pas un groupe pour lequel la sympathie est immédiate. Il y a de la "pose" chez les Vaccines, comme en témoigne de toute évidence la magnifique pochette de ce 2è LP mais aussi celles issues de la même session des quelques singles qui l'accompagnent.
“Talent borrows, genius steals” aurait dit Oscar Wilde. Les Vaccines, ici comme pour leur 1er LP (et voici la 1ère critique : "c'est idem que le 1er !"), réalisent un formidable zapping des meilleures discothèques rock. Et, bien qu'ils soient britanniques, je maintiens leur filiation avec les Strokes (cf. mon commentaire pour l'inaugural 'What Did You Expect From The Vaccines?'), ces jeunes gens new-yorkais du Bowery qui ont suivi les cours de huppées "finishing schools" suisses. Mais, dans le même temps, il y a dans les Vaccines un peu des Ramones (première plage), de la pop sixties (2è sélection), de la new wave sans synthé des années 1980, du Television (y compris dans ce solo de guitare totalement hors piste, à un moment) mais aussi une ambiance "Chameleons" sur telle plage etc. etc.
Il y a dans la formule des Vaccines une ambiance pas nette de dillétantisme aristocratique (le chant notamment), une forme de morgue/classe, du savoir faire bluffant, de vraies chansons pop complètes (elles ont une intro reconnaissable, un 1er couplet, un refrain, d'autres couplets, un pont, un solo etc.), des embardées punk (3 ou 4 ici) etc. qui font que le groupe ne peut pas être totalement indifférent à un amateur véritable de rock.
Il y a du point de vue de la maison de disques (pas spécialement "indé"...), soit le désir de remercier les fans de la première heure, soit la volonté forcenée d'imposer un groupe doué mais décidément pas facile à placer, avec cette édition "booklet" qui propose le CD studio du 2è LP mais avec 3 morceaux en plus qui portent le score à plus de 48 minutes et 14 plages (rien de superfétatoire dans toutes ces minutes ou ces plages supplémentaires collées à la fin), un CD d'un concert à Brighton pour la tournée du 1er LP (avec ses deux rappels !), plein de photographies sépia et couleurs du groupe.
Dans le CD live, au bout de quelques titres, le chanteur Justin Young s'adresse ainsi au public de la riante cité de la partie sud de l'Angleterre : "Hello Brighton. We're The Vaccines. We come all the way from London, England." Ironie, sarcasme, cynisme, foutage de gueule, légende ?
A la fin de la journée, ce 2è album est tout de même remarquable, très appréciable et totalement ré-écoutable dans le temps. Que demander de plus dans notre ère post-moderne revenue de tout ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Jubilatoire, 22 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
C'est presque un retour aux sources pour un gars de plus de 60 ans comme moi qui a découvert et grandi avec des groupes de types the who ou kinks, rien a jeter, parfait.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 essai transformé, 9 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Come Of Age (CD)
indubitablement une des grandes réussites de cette rentrée 2012, et un album qui restera !
the vaccines (bon...inutile de traduire...), jeune groupe anglais londonien fondé voici deux ans nous avait déjà bien titillé les oreilles avec leur premier album, intitulé "what do you expect from the vaccines ?"
allez, cette fois un essai de traduction : "qu'est ce que vous pouvez attendre des vaccins ?" ben , la réponse est simple : un effet durable !

et force est de constater que ce second album des vaccines tient les promesses du précédent , et que le groupe a passé avec brio l'épreuve du deuxième opus, épreuve souvent douloureuse voire mortelle .
et la musique dans tout ça , direz vous ?
un rock pop indie de bon aloi so british, parfois très rock, avec des élans punk , des mélodies imparables , des guitares enjouées, un son chatoyant : une réussite on vous dit !

plein de morgue et jouissif : peut cotoyer sans démériter sur vos étagères à cd les libertines ou arctic monkeys...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Come Of Age
Come Of Age de The Vaccines (CD - 2012)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit