undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles10
4,1 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:15,22 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 janvier 2013
Fan de Steve Vai depuis longtemps, je suis très déçu par ce nouvel album. C'est assez fouilli. Rien ne ressort vraiment. Il manque des bons riffs accrocheurs comme seul Steve Vai peut les inventer. Tout n'est pas mauvais (encore heureux), il y a beaucoup de technique, de solos géniaux, le son de la guitare est unique, mais il manque le "plus" Steve Vai.
On ressent vraiment le côté Zappa, on a l'impression d'être en perpétuelle improvisation, c'est digne de Steve Vai. Mais à en faire trop, c'est saoulant.
A noter que je trouve le son de la batterie plutôt mauvais.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
Superbe album de Steve Vai, avec un rendu encore meilleur en live. Cet homme ne se cantonne pas un à un seul style musical et vous fera découvrir les limites humaines de la performance guitaristique!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2015
Encore un très bon album du maître, des passages ébouriffants et d'autres plus mystico-planants, à recommander pour tous fans de guitares......
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2013
Fan de Steve vai sur toutes les époques et formation, et découvert lors de la sortie de Flex able, je suis à chaque fois surpris par ses albums. Bon, certains crieront à tort à une technique démesurée, mais on est là au coeur de la technique au service de la musique, ce qui change tout. L'important étant que ce guitariste extraordinaire est surtout un excellent compositeur, et sa vision de la musique reste unique, comme son phrasé sur son instrument.

j'avoue à la première écoute de cet album, j'étais un peu déçu, car comme bcp je pense, on s 'attend à un album du style Passion and Warfare....on doit écouter 12 morceaux avec beaucoup d'informations dans chaque.....Mais lorsque l'on prend le temps de bien distinguer chaque track,et de s'immerger on arrive, comme à chaque fois, dans un monde particulièrement bien maitrisé, intelligent, varié et fort agréable.

Perso, j'adore VELORUM, ensuite la reprise de John the Revelator/ Book of the 7 seals (classique du blues gospel des années 30) qui montre encore une fois comment Mr Vai peut s'adapter à tout style tout en gardant son empreinte. The Moon and I est probalement une de ses plus belles ballades au même titres que les classiques (For the Love of God, Windows to the soul, Hand on heart, All bout Eve, Whispering a Prayer ..), une tuerie de 6 minutes.
Gravity STorm et China doll, morceaus bien lourds et groovy comme il faut, Racing the world un concurrent direct à Joe Satriani :), et le dernier track un peu comme un morceau de Flex Able mais 20 ans plus tard.

De l'excellent Steve Vai, à (re)découvrir, ....mais pour les néophytes, à consommer avec modération, du moins au début.

Vivement le prochain :)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 septembre 2012
Pas de doute, dès les premières notes on reconnait le bonhomme les yeux fermés. La musique est comme d'habitude toujours aussi foisonnante et over dosée, les fans seront tout de suite en terrain connu, pas de surprise sur ce plan là. Bien qu'on est souvent au bord de l'écoeurement tellement cette musique suinte de partout et fuse dans tous les sens, on reste tout de même fasciné par la quantité de trouvailles après toutes ces années de route et le niveau de savoir faire du Maître qui dispose à nouveau de quoi en faire des tonnes sur scène avec tout ce micmac musical. Je réalise seulement maintenant à quel point c'est lui qui occupe vraiment le créneau laissé libre par la disparition de Frank Zappa : il en est carrément devenu le fils spirituel (en peu moins cinglé tout de même). Malgré quelques morceaux de remplissage sans grand intérêt ça et là, il s'agit tout de même d'un excellent millésime et je me vois mal mettre autre chose que 5 étoiles à ce CD de tous les superlatifs. Il ne manquait plus qu'on fasse encore la fine bouche devant cette prestation de haut vol!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 13 novembre 2012
Si j'avais choisi délibérément de rentré dans le détail de chaque morceaux comme l'a fait ici Olivier Costa à la perfection, j'aurai repris au mot près chacune de ses observations.
Bon Di** ! Comment Steve Vai, avec la science qui est la sienne, peut-il nous délivrer une musique aussi vide et creuse que celle qu'il nous offre sur ce disque.
Sans compter qu'entendre un mix batterie aussi mal enregistré que celui là, ne m'aide pas d'avantage à rendre plus intéressant qu'il n'est ce disque sans éclats.
Quelle déconvenue !!!

Steve, je t'aurai adoré au sein des deux premiers album de David Lee Roth. De la même manière, ton Passion & Warfare de 1989 continue de me botter le c**, même après toutes ces années. Le temps étant ce qu'il est, j'avais espoir de retrouver au moins quelques unes de ses vieilles et belles émotions...
Perdu ! Tu ne m'y prendra plus.

07/20
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2012
Comme à son habitude , ce qui différencie Steve Vaï de tout les autres "guitaristes stratosphériques" , c'est son son et cet album ne déroge pas la règle.

Album très riche , très plein, (parfois peut être un peu trop ?)par la richesse harmonique et le nombre d'instrument mais les morceaux sont tous très différents et chacun devrait y trouver son plaisir.

Steve a toujours fait des albums où le meilleur et le pire pouvait se cotoyer,avec parfois des morceaux plus ou moins accessible.
Pour cet album l'homogénéîté est de mise et dans le haut du tableau s'il vous plait !

Quelques morceaux sortent du lot comme Gravity storm et ses notes en zones rouge, Weeping china doll et son introduction avec une guitare seule qui vous prouvera encore une fois de plus l'ampleur du son de steve avec frisson à l'appui garantis !

Les morceaux ne sont pas convenus, comme à son habitude Steve nous sort des rythmique Basse-Batterie où l'on vient coller des solos démonstratifs souvent usants à la longue...ici on est dans le choix des mélodies et on innove sans cesse avec la priorité au feeling et à la note qui peut tout changer...toujours avec la propreté de son son et la qualité du mixage.

Comme sur scène où cet artiste surclasse bon nombre de guitare-héros par sa prestation classieuse et joueuse, son album est ici imppécable, classe et joueur.

Cet album est classe et les chants sont de très bonne facture avec toujours autant d'inventivité.

Régalez vous pour cet album finalement très accessible notamment pour ceux qui ne connaitrait pas cet artiste aux doigts d'or.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2012
J’attendais avec impatience ce nouveau CD, le dernier remontant à longtemps déjà. Il est bien produit, bien joué, bien chanté.
Reste que je n’arrive pas à m’enthousiasmer. Ce disque est frustrant, en raison d’un manque d’originalité et de spontanéité, de compositions pas vraiment mémorables, et de choix artistiques discutables. A ce titre, on regrette une basse peu audible et un peu pépère – rien à voir avec le groove de Billy Sheehan. Je n’accroche pas non plus à la batterie façon Terry Bozzio : beaucoup de cymbales, un jeu très complexe et éthéré, mais, là encore, ça ne groove pas. Enfin, les claviers sont affreux et horripilants : on se demande ce qui est passé par la tête à Vai pour choisir ce son des années 1980, dans ce qu’elles ont de pire, et accepter des interventions vraiment inutiles et envahissantes, qui gâchent le reste. Bizarre.

Petit passage en revue des morceaux.

The Story of Light : riff intéressant, mais j’ai beau essayer d’être ouvert, je ne comprends pas le goût de Vai pour le blabla sur sa musique. Ce n’est pas la première fois. Ce coup-ci dans une langue slave, me s’emble-t-il, et ça n’en finit pas (6.15)… Je trouve ça juste agaçant, pompeux et, pour tout dire, un peu facile.

Velorum : morceau instrumental bien fichu, qui alterne gros riffs et passages plus mélodiques. C’est cependant un peu répétitif et ça sonne comme pas mal de trucs déjà entendus chez Vai.

John the Revelator : voilà qui est neuf. Un bon gros gospel, avec une chanteuse qui a une voix impressionnante. Mais, à titre personnel, je ne vois pas trop l’intérêt ; je suis là pour entendre S. Vai, et je n’ai tout simplement pas envie d’écouter ça.

Book of the Seven Seals: idem. A la première écoute, je n’avais même pas remarqué qu’on changeait de morceau… Un gospel sur instrumentation rock, avec des solos pas si bien intégrés au reste. Bof.

Creamsicle Sunset : joli instrumental très délicat, avec un son clair, qui rappelle certains passages de

Passion&Warfare. Un peu rasoir quand même.

Gravity Storm : là, je n’accroche pas du tout. Ok, Vai fait des bends avec ses cordes graves, c’est nouveau, et le son est terrible. Mais le morceau est pénible et les interventions du clavier vraiment insupportables.

Mullach a’ tSi : joli morceau, proche dans l’exécution et la mélodie de Whispering a Prayer.

The Moon and I : un des morceaux les plus réussis. Vai chante très bien et propose un beau solo. Mais le titre vaut plus par son ambiance sonore que par sa mélodie, qu’on ne se surprendra pas à fredonner. En outre, la basse sautillante et la batterie très métallique sont un peu agaçantes.

Weeping Chinal Doll : c’est probablement le meilleur morceau de l’album. Bel instrumental, qui ne ressemble pas trop à des titres déjà existants, avec de beaux soli.

Racing the World: morceau assez classique, dans la veine de plein d’autres. C’est bien joué, assez entraînant, avec un solo impressionnant. Mais bof.

No More Amsterdam : là encore, chant soigné, en duo. Sonorité qui rappelle un peu Flex Able. Mais tout ça est un peu rasoir.

Sunshine Electric Raindrops : un bon rif de départ, des belles parties de guitares, mais un morceau un peu banal, avec des claviers une fois encore envahissant, et vilains.

Au total, il difficile de contester la compétence de Steve Vai et de ses musiciens, et le soin qu’ils ont apporté à cet album. Il est plus direct que les productions précédentes, et nous épargne les interventions dispensables des violonistes qui accompagnaient alors S. Vai. C'est, bien entendu, mieux fichu que 99% des albums de guitare solo.

Mais tout ça manque vraiment de groove et de mélodie. Quant au concept de l’album, à la manière dont Vai le définit et le considère, je dois dire que j’ai un peu de mal à m’y intéresser…
Concrètement, depuis que j’ai TSOL, je l’ai peu écouté: 5 ou 6 fois pour me faire une idée et écrire ce commentaire, mais c'est tout. Ca ne change rien à ce que je pense de Vai en tant que guitariste et que musicien, mais je dois reconnaître que cet album me laisse indifférent.
J'ai reçu le dernier album de Devin Townsend le même jour ; il n’a pas quitté ma platine depuis, au détriment de tout le reste.
Si j’ai envie d’écouter Vai, je reviendrai toujours à ses 4 premiers albums ou à son travail avec Whitesnake, merveille d’inventivité…
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2012
vai le retour, attention le meilleur album de vai a ce jour , superbes compositions, tout le style de vai resumé dans cet album de génie ,tout les morceaux son superbes variées .du tres tres grand vai , 60mn de bonheur et de génie .
33 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2012
Mis à part 2 morceaux un peu trop "pop" à mon goût, tout l'album est excellent.
Dans la droite ligne de son précédent: "Real Illusions: Reflections"
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,97 €
9,97 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)