undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

"The Wrenched of Mirwood" est le premier tome d'une trilogie de fantasy. Fantasy très classique, ce qui m'a permis de ressentir le confort d'une trame habituelle avec quelques petits twists originaux et d'excellents personnages, menée par une battante, la jeune Lia, 14 ans. Si vous avez aimé de Trudi Canavan, je pense que vous aimerez beaucoup ce récit.

L'histoire :

Lia est née de parents inconnus, elle fait partie de la caste la plus basse, les "Wrenched", un peu l'équivalent des intouchables. En effet, les hommes évoluent dans la société grâce à leur héritage et leurs dons héréditaires. Sans lien de filiation, sans Famille, l'être humain n'est pas grand chose. Lia a été déposée, bébé, devant une abbaye. Depuis, elle travaille aux cuisines. Le quotidien est routinier, entre corvées à la cuisine et nettoyage du linge, bien que Lia fasse preuve de beaucoup d'énergie pour le rompre.

Un jour, deux hommes se présentent à la cuisine, dont un grièvement blessé. C'est le début d'aventures magiques et trépidantes (j'ai lu le premier tome en 2 jours et je compte bien profiter de ce long weekend pour embrayer sur les deux tomes suivants), où un héros populaire, revenu d'exil, rêve de détrôner le roi actuel (logiquement un tyran).

L'univers:

C'est un univers type médiéval, où la magie est très liée au spirituel et nommée Médium. Sans foi inconditionnelle, sans détermination farouche et... Sans don (ou objet maléfique), on ne peut pas le maîtriser. Quand elle est officiellement maîtrisée, la personne devient Maston. On peut être chevalier-maston, érudit-maston, etc.

Pour Lia, c'est quelque chose du quotidien. De manière quasi machinale, elle utilise les figures de Pierre, les "gargourelles", pour prendre de l'eau, la chauffer pour nettoyer les vêtements, faire du feu pour la cuisine ou se réchauffer... Il y a plein de gargourelles à l'abbaye, lieu de savoir où les Étudiants (hommes et femmes, pas de discrimination) viennent maîtriser le Médium (s'ils ont de réelles prédispositions). Bien sur, elle le fait discrètement, seule Sowe, sa compagne à la cuisine, du même âge qu'elle, est au courant. Et peut-être que le superviseur de l'abbaye le soupçonne...

Lia évolue dans une abbaye un peu similaire à l'univers dépeint par Trudi Canavan dans la série "Black Magician", avec une entité vivant quasi en vase clos, des étudiants en magie/spiritualité, le tout supervisé par un homme, l'Aldermaston. On comprendra au fil du récit que l'histoire est rédigée du point de vue de Lia, ce qui est très important et amène une petite et jolie subtilité au récit. Il faut être un peu patient avant de découvrir que l'histoire n'est pas caricaturale comme on pouvait s'y attendre.

Les personnages:

Nous avons donc Lia, vive et énergique, courageuse voire téméraire, curieuse de tout et avide d'apprendre à lire, son grand but dans la vie. Car qui sait lire maîtrise une autre partie du Médium. Et de toute manière Lia veut tout connaître, il faut donc qu'elle apprenne à lire. Malheureusement à l'abbaye personne n'est disposé à lui enseigner à lire, elle, une Wrenched.

Par contraste, Sowe sa compagne est une petite souris obéissante ou peureuse (tout dépend du point de vue), aux aspirations très simples. Pasqua, une très vieille femme, est en charge de la cuisine et passe son temps à les houspiller. Tous ces moments m'ont très fortement fait penser à "Princesse Sarah", avec Sarah et Betty.

L'Aldermaston paraît intimidant, froid et très talentueux dans la maîtrise du Médium.

Lia va aussi apprendre à connaître l'homme blessé, un jeune homme brillant, courageux et sachant faire preuve d'empathie, mais, comme il l'avoue lui même, en proie à la jalousie vis-à-vis du talent de Lia, et finalement par moments un peu immature, enfin mature comme l'est un jeune homme de 17 ans...

Il y a aussi d'autres excellents personnages: le deuxième homme accompagnant le jeune homme, le très méchant shérif qui veut Lia pour des raisons mystérieuses, le chasseur...

Le tout donne une très belle histoire de 300 pages environ, qui se lit très facilement, à la conclusion (oui, même pour un tome, nous avons le droit à une vraie conclusion) pleine de douceur, qui permet de montrer l'évolution psychologique des personnages et l'évolution de leurs relations. Attention, ne pensez pas que je fais là allusion à une relation romantique, c'est encore un peu tôt...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2013
Enormément d'action: on ne s'ennuie pas une minute .
Je n'ai pas laché les livres de cette série ! !
Personnages riches et intrigue bien construite
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus