Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rencontre au sommet, 18 septembre 2012
Par 
STEFAN (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rimbaud (CD)
Appréhender Rimbaud, même quand on s'appelle John Zorn, est forcément un exercice périlleux, délicat. En l'occurrence, en quatre titres et autant de formations, Zorn n'y va pas par quatre chemins et ose se désolidariser du texte pour embrasser l'esprit, démarche à ma connaissance inédite en regard de l'aeuvre du Grand Arthur.

Première pièce, Bateau Ivre tangue en version classique contemporain où l'atonalité, les dissonances ne sont jamais bien loin. Alternant cavalcades éméchées et contemplation vacillante, flute et clarinette en disturbances papillonnesques principales, ce n'est pas une pièce à priori facile (et pas si éloignée des explosions cartoonesques bien connues du maître, pour situer) mais qui s'avère, au final, d'une communicative verve et une traduction étonnamment juste du texte inspirateur.

Suivant, A Season in Hell (une saison en enfer) propose collages, samples et manipulations électroniques maladivement vibrantes distillées par Zorn himself et sa complice japonaise Ikue Mori. Le résultat doit s'écouter fort, très fort même avec des lumières stroboscopiques irrégulières et oppressantes. On imagine alors cette descente au tréfonds d'une âme en désarroi, celle d'Arthur.

La tonalité des Illuminations est évidemment tout autre. En l'occurrence, si la formation (un trio piano, contrebasse et batterie) évoque le jazz, la musique s'en distancie notablement quoique relativement rythmiquement. Clairement, c'est bien la performance explosive et virtuose du pianiste Stephen Gosling (et concomitamment l'écriture chaotique de Zorn) qui tirent la composition vers de chamboulés et vertigineux sommets où la mélodie, jamais vraiment absente, s'écoute en filigrane.

4ème et ultime pièce, Conneries propose un duo entre le maître de cérémonie (ici multi instrumentiste : sax, piano, orgue, guitare, batterie et bruitages... rien que ça !) et l'acteur/réalisateur Mathieu Amalric rencontré pour une interprétation du Cantique des Cantiques à la Cité de la musique. Et quelle pièce ! Déjantée semble le mot le plus approprié pour décrire la rencontre des instrumentations déstructurées, de l'imagination iconoclaste de John et l'interprétation protéiforme de Mathieu. Et c'est souvent drôle en plus !

Quatre longues pistes (plus de dix minutes chacune), quatre interprétations d'une aeuvre qui n'a pas fini d'inspirer des artistes aussi divers que multiples pour des lectures aussi éparpillées et différentes que possible. Zorn s'en sort-il bien ? La réponse est clairement oui même si, comme à l'accoutumé, on se doit d'émettre les avertissements d'usage quand à l'approche d'une musique qui restera à réserver aux amateurs d'exigeantes et étranges odyssées. Si c'est votre cas, vous pouvez y plonger sans réserve !

Tracklist:
1. Bateau Ivre 11:01
2. A Season in Hell 12:21
3. Illuminations 11:38
4. Conneries 12:20

Personnel:
- John Zorn: samples, electronics, saxophone alto, piano, orgue, guitar, batterie, bruitages
- Trevor Dunn: basse
- Brad Lubman: direction
- Ikue Mori: laptop, electronics
- Kenny Wollesen: batterie
- Mathieu Amalric: voix
- Steve Beck: piano
- Erik Carlson: violon
- Stephen Gosling: piano
- Chris Gross: violoncelle
- Al Lipowski: vibraphone
- Rane Moore: clarinette
- Tara O'Connor: flute
- Elizabeth Weisser: viola
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Du grand Rimbaud !!!, 2 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rimbaud (CD)
Voici une oeuvre classique même dans l'oeuvre plus radicale "Conneries" qui se démarque , de toutes les manières chacunes des oeuvres se démarquent . La première "Bateau Ivre" est une très belle pièce classique foisonnante , ou la douceur n'est pas absente mais très rapidement les chocs se font pressants . Une oeuvre qui n' a rien à envier aux grands compositeurs actuels comme Grisey ou Philippe Hurel ou encore Bertrand Dubedout . De plus la relative brièveté 12 minutes rend cette oeuvre efficace .

La seconde oeuvre , qui fait la même durée en temps que le Bateau Ivre 12 minutes , est une oeuvre qui se rapproche énormément de l'électroacoustique et de l'oeuvre électronique contemporaine . Ma pièce favorite du CD !!! Un véritable tour de force du maître Zorn qui offre là une oeuvre aboutie .A Season In Hell (une saison en enfer) est la suite conèrente de la pièce précédente . Un CD très complet en fait après plusieurs écoutes .

La troisième pièce "Illuminations" retrouve le trio tant affectionné par Zorn à savoir le piano , la contrebasse et la batterie . Pour un jazz éthéré et pleins d'improvisations avec une contrebasse qui tisse des lignes assez tumultueuses le piano s'affole mais toujours pour servir une musique pleine d'allant . Une pièce suffisamment calme mais aussi tempétueuse qui prépare à la folie de la dernière pièce .

"Conneries" avec le duo improbable de Zorn himself avec Mathieu Amalric qui éructe , Mike Patton a du soucis à se faire (joker inside) néanmoins un morceau complètement fou pour conclure ce CD qui est un chef-d'oeuvre de la musique contemporaine et actuelle de notre temps . Une véritable merveille . J'ai été bluffé par la radicalité et la sensibilité de l'oeuvre . Un CD dont l'achat n'est pas inutile . Et pourtant j'en ai des skeuds du sieur Zorn . Mais celui-là est l'un de ses meilleurs .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rimbaud
Rimbaud de John Zorn (CD - 2012)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit