Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Témoin indésirable
Avec ce woman on the run, Norman Foster,ancien acteur de la Fox et premier mari de Claudette Colbert, livre un film noir très réussi, loin de l'anecdotique série consacrée au détective japonais M.Moto interprété par Peter Lorre ou des westerns pour enfants qu'il réalisera à la fin de sa carrière...
Publié il y a 19 mois par Ashley

versus
4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 FILM ANECDOTIQUE
Voici un film de Mark Robson avec la magnifique Ann Sheridan. Mais, ne vous y trompez pas, c'est un film dont peut se passer le cinéphile. D'ailleurs les éditeurs auraient pu réserver Woman on the run dans la collection Les Introuvables (dit en passant). Ce film ne méritait pas une telle édition de luxe (avis personnel). Pourquoi? Parce...
Publié il y a 17 mois par Riton


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Témoin indésirable, 4 janvier 2013
Par 
Ashley (Twelve oaks) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Woman on the Run (Dans l'ombre de San Francisco) (DVD)
Avec ce woman on the run, Norman Foster,ancien acteur de la Fox et premier mari de Claudette Colbert, livre un film noir très réussi, loin de l'anecdotique série consacrée au détective japonais M.Moto interprété par Peter Lorre ou des westerns pour enfants qu'il réalisera à la fin de sa carrière. Daté de 1950 et littéralement sauvé des cendres (puisque son unique copie 35mm fut détruite dans un incendie) il est littéralement porté par Ann Sheridan, ancienne oomph girl à la Warner, qui prête sa beauté lasse et sa causticité (réparties ironiques signées Ross Hunter) à cette femme lancée aux trousses de son mari après que celui-ci, lors de la promenade nocturne du chien, ait été le témoin indésirable d'un crime pour lequel il n'entend pas témoigner. Sa quête dans les rues d'un San Francisco magnifiquement filmé en noir et blanc va donner également le prétexte à une réflexion douce amère sur la vie de couple, les quidams croisés par Sheridan dans sa recherche lui en apprenant plus en quelques heures sur son artiste de mari que ses années de mariage avec lui. Non content d'adroitement tisser cette dimension intime avec l'enquête policière, Norman Foster fait de son dénouement un véritable morceau de bravoure à la fête foraine avec une Ann Sheridan impuissante, prisonnière d'un wagon lancé à toute vitesse sur un grand huit, tandis qu'à plusieurs mètres sous ses pieds le criminel confronte son mari. La superbe copie du film (que l'on peut regarder sans les sous-titres) est agrémentée d'un épais livret de soixante-dix pages rédigé par Eddie Muller riche en photos et en anecdotes de tournage. Un film incandescent à découvrir de toute urgence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 FILM ANECDOTIQUE, 27 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Woman on the Run (Dans l'ombre de San Francisco) (DVD)
Voici un film de Mark Robson avec la magnifique Ann Sheridan. Mais, ne vous y trompez pas, c'est un film dont peut se passer le cinéphile. D'ailleurs les éditeurs auraient pu réserver Woman on the run dans la collection Les Introuvables (dit en passant). Ce film ne méritait pas une telle édition de luxe (avis personnel). Pourquoi? Parce que Woman on The Run ne brille pas tant que ça en termes de mise en scène. Faut pas déconner, ce n'est pas un chef-d'oeuvre. A la rigueur, une oeuvre intéressante, mais qui s'oublie bien vite (les scènes avec le chien chez le véto sont tout bonnement désolantes et gâchent cette pellicule). Les étoiles qui pleuvent sur le site me font doucement sourire. Aussi, le final est un copié-collé des oeuvres d'Orson Welles. On pense à Citizen Kane et La Dame De Shangai. On peut ne pas voir. Sinon, la restauration est nickel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 remarquable, 13 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Woman on the Run (Dans l'ombre de San Francisco) (DVD)
Voila un vrai film noir vraiment"sauvé des cendres",realisé par un auteur meconnu et remarquablement interpreté(anne sheridan).A quand la sortie par le meme editeur du fameux "gun crazy" dans la meme veine du noir de ces années mythiques???
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un régal, 17 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Woman on the Run (Dans l'ombre de San Francisco) (DVD)
Une superbe découverte. Un vrai trésor sauvé par un amoureux du cinéma. Encore un grand merci à Wild Side, vraiment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Appréciation contrastée, 26 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Woman on the Run [Import USA Zone 1] (DVD)
Ce film est l'exemple-type de la dérive d'une certaine conception du "Parlant". En effet, quelle que soit la qualité de la mise en scène, du scénario et du jeu des acteurs, tout noyer dans une inextinguible logorrhée, ne peut que conduire à une perte partielle ou totale du pouvoir d'évocation et d'expression, qui constituait la spécificité même des chefs d'œuvre du "Muet" ("La Rue Sans Joie", "The Last Command", ou encore: "Le Dernier des hommes", par exemple). A comparer, par conséquent, aux œuvres de Théo Angelopoulos ou de Terrence Malick, dont l'exceptionnel talent, ainsi que l'inspiration ont permis, grâce à une utilisation très restrictive du langage parlé proprement dit, de ressusciter cette "magie" perdue.
Alain André
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Woman on the Run (Dans l'ombre de San Francisco)
EUR 27,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit