Commentaires en ligne 


11 évaluations
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dédicace!, 26 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
Frank Zappa est un virtuose de la musique, et il a su déployer son talent au travers de celle-ci. Génie incontesté, technicien hors pair, satirique à souhait... Je déplore qu'une chose : sa faible médiatisation. A défaut de celle-ci, on ne manquera pas de se rabattre sur sa remarquable discothèque, en écoutant par exemple de magnifiques albums tels que SHUT UP 'N' PLAY YER GUITAR ; SHEIK YERBOUTI ; HOT RATS ; GUITAR et bien entendu APOSTROPHE'/OVERNITE SENSATION (deux albums en un lors de sa première édition)... Un incontournable!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le gros son de Zappa !, 22 décembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
Si vous aimez le gros son, avec plein d'effets délicats et des morceaux superbes, cet album est pour vous: sautez sur Apostrophe (la chanson), cette intro au synthé bien gras/acide et ce riff de basse dément qui ne vous lachera plus jamais... 25 ans d'avance. Que des classiques qui étaient le pain/beurre de Zappa sur scène pendant des années : Stinkfoot, Don't Eat The Yellow Snow, Cozmik Debriz (le solo !!!!!), Nanouk, bref, tous les morceaux sont des perles. Je réalise la place de cet Album dans la prolifération des albums de Zappa: centrale.
Si vous n'êtes pas un afficionado, l'album est tout à fait accessible, les paroles sont bien crades et faciles à comprendre.
Déconcertant d'intelligence...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il n'y a aucun Zappa à " Zapper", 11 juin 2008
Par 
Eric Passalacqua "ERIC" (Bretagne Sud) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
Eternel débat.Quel album de "Zappa" est le plus accessible?Zappa a (avait) une très grande maison,donc plusieurs issues et quelque soit la porte à la quelle on frappe,on entre chez "Zappa",donc on sait ou l'on va.Maintenant,s'il y a "Freak Out"ou"Hot Rats"derrière l'une ou l'autre porte,ça reste le même propriaitaire et je pense que toute les portes sont à ouvrir.Après,bien sur,l'on peut se sentir mieux dans telle ou telle pièce.La première fois j'ai ouvert la porte "Were Only in it the Money"ensuite"Freak Out"et longtemps après, celle d'"Apostrophe"et j'y est trouvé, non pas "Bernard Pivot",mais un fabuleux (festin).Un album que j'écoute depuis plus de 30 ans en compagnie de "Hot Rats","Chunga's Revenge","Waka/Jawaka"et "Grand Wazoo"(les plus souvent sur la platine-c'est du gand art).Ne "Zappez" pas,entrez vous ètes invités,on y mange très bien,c'est copieux,quelque fois indigeste pour les fragiles et les allergiques,mais c'est un peu fait pour ça!C'est une immense maison avec plus d'une soixantaine de portes et il n'y a pas de courant d'"air"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs des Mothers, 17 mai 2003
Par Un client
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
Parmis la cinquantaine d'albums de ce compositeur multi instrumentistes et vocaliste, ce disque est l'un des meilleurs. Il était entouré ici d'une équipe de joyeux lurons tous excellents. On se surprend à écouter cet album très souvent sans se lasser, c'est le genre d'objet qu'on ne regrette jamais d'avoir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Mr Zappa, 7 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Frank Zappa écoutez "Apostrophe (')" et vous comprendrez. Il paraît que Jack Bruce passait par là et fût embauché par Mr Frank, quelle bonne idée. Mr Zappa a toujours su s'entourer d'excellents musiciens. Si vous aimez après vous pourrez enchaîner sans problème sur "Apostrophe (')", "One size fits all", "Over-nite sensation", "Roxy & else where", "Sheik yerbouti", "Shut up'n play yer guitar", "Tinsel town rebellion", "Zoot allures", "You are what you is " et les "Joe's Garage Acts I, II & III".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE FRANCIS VINCENT MAGAZINE ROCK&FOLK, 26 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
CHRONIQUE DE FRANCIS VINCENT MAGAZINE ROCK&FOLK MARS 1979 N° 146 Page74/75
17° Album 1974 33T Réf : WEA 59201
Un nouvel album solo "pour votre plaisir, vos diners et soirées dansantes", qui réunit quelques amis, anciens comme Ray Collins, Mother de la première heure, ou Sugarcane Harris nouveaux comme Napoleon Murphy Brock. Un invité de marque également, en la personne de Jack Bruce. Album traversé par un souffle nouveau, en toute sérénité, album parfaitement maîtrisé par un Zappa au zénith de sa popularité. Il y a de grands moments dans ce disque, "Stink Foot" et "Cosmik Debris", sans oublier "Nanook Rubs it" ou l'admirable "Apostrophe", nouvelle version du "Magic Fingers" de "200 Motels", dans lequel Jack Bruce, virtuose, fait étalage de sa vélocité sans ostentation. Du reste , l'ensemble de l'album est passionnant, et l'on se demande comment un "rock-critic" a pu écrire à propos de ce disque qu'il y manquait 'l'ivresse d'antan".
"Apostrophes" est le résultat d'un minutieux contrôle des possibilités du studio unies à celles de musiciens dont la technique sans faille sert les phantasmes de Zappa. "Apostrophes", chef-d'oeuvre de raffinement est ainsi l'aboutissement logique d'une longue quête, avant de nouvelles aventures.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Frank Zappa's words of wisdom: "Don't eat the yellow snow", 14 décembre 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
As I remember it, "Don't Eat the Yellow Snow" was my first exposure to the musical stylings of Frank Zappa. Given that the man has put out over 70 albums on his Barking Pumpkin label there are a lot of opportunities to be the first place where you dip your toe into the pool but "Don't Eat the Yellow" snow is a pretty good choice. Of course, you can basically pick an album (any album) and get a sense of Zappa's uniqueness. As a composer Zappa had a love for both contemporary classical music and doo wop rock & roll to go along with guitar playing that was pure heavy rock. But above everything else Zappa had a wicked sense of humor that could vent as satire or veer into absurdity (ergo, "Don't Eat the Yellow Snow").
"Apostrophe," in its own words, "is an album of songs and stories set to music performed for your dining and dancing pleasure." The first four songs are about an Eskimo that almost makes sense, which makes this something of an actual concept album, at least for the first "side" of the record. "Don't Eat the Yellow Snow" is therefore the title of a suite (I told you he liked classical music) and the first of the four songs. The opening line alludes to a dream and that becomes as good of an explanation for the insanity that follows as anything. The Eskimo is named Nanook, but then after Robert J. Flaherty's 1922 documentary "Nanook of the North" name another Eskimo name everybody would recognize (Okay, easy: the Mighty Quinn). The rest of the suite consists of "Nanook Rubs It" where our hero finds a good use for the yellow snow when he finds a hunter clubbing a baby seal, "St. Alfonzo's Pancake Breakfast" with its xylophone solo, and "Father O'Blivion" with its warning against leprechauns (children might read this so I should say no more).
The best guitar solos are on "Cosmik Debris," "Stink-Foot," and the title cut. The lyrics are perhaps a dark shade of Zappa than you usually find, but it was 1974 and that could explain it right there since you should look for deep, hidden meanings in the songs of Frank Zappa, but just not in any conventional way. "Cosmik Debris," for example, is clearly an attack on charlatans dispensing wisdom (for a price) to the masses. My only real complaint about "Apostrophe" is that it runs about a half-hour long. I have it on a CD that also includes "Overnight Sensation," a slightly better Zappa album that includes my ab fav Zappa song, "Camarillo Brillo," so I have no real complain on that score but others should be forewarned.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Génial, 3 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
Un album génial de Franck Zappa, à ne pas manquer pour une écoute délicieuse pleine de rebondissements et d'émotion musicale.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 un zappa a avoir, 28 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (‘) (CD)
j'adore les grands guitaristes, celui-la en fait parti
ce cd est parfait tout conme Zoot Allures et joe's garage des chef d'oeuvre
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sympa et facile à écouter, 1 novembre 2000
Par 
Mathieu Schlegel (Rambouillet) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apostrophe (CD)
L'histoire de Nanouk l'esquimaux qui a mangé de la neige jaune est un prétexte à des morceaux funky, avec basse "groovy" et choeurs R&B. Les rythmes sont moins complexes et l'orchestration est plus classique dans le monde du Rock. Un zappa que l'on aimera emporter en voiture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Apostrophe (‘)
Apostrophe (‘) de Frank Zappa (CD - 2012)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit