Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5.0 étoiles sur 5 Trois grands Hitchcock
LA MORT AUX TROUSSES (1959) 5 étoiles sur 5 : Un chef d'oeuvre qui vieillit bien

Ce film reste à juste titre l'un des plus populaires de Hitchcock : son scénario, sa distribution, sa réalisation, son montage, ses décors et ses couleurs, sa musique, sont quasi parfaits. Plus on le revoit, plus nettement apparaît dans le...
Publié il y a 4 mois par Philomèle

versus
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 3 - 1
Comme d'hab, quand il s'agit de compil, une des copies ne vaut pas grand chose : dans ce cas, c'est "Le crime était presque parfait" (en 2D) granuleux à souhaits donc très inférieur à l'édition DVD ...
Publié il y a 6 mois par cinévore


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5.0 étoiles sur 5 Trois grands Hitchcock, 9 avril 2014
Par 
Philomèle (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Collection Alfred Hitchcock - La mort aux trousses + L'inconnnu du Nord-Express + Le crime était presque parfait [Blu-ray] (Blu-ray)
LA MORT AUX TROUSSES (1959) 5 étoiles sur 5 : Un chef d'oeuvre qui vieillit bien

Ce film reste à juste titre l'un des plus populaires de Hitchcock : son scénario, sa distribution, sa réalisation, son montage, ses décors et ses couleurs, sa musique, sont quasi parfaits. Plus on le revoit, plus nettement apparaît dans le scénario une coïncidence avec celui des Enchaînés, autre chef d'oeuvre d'Hitchcock réalisé treize ans auparavant avec le même Cary Grant et Ingrid Bergman : même malentendu cruel entre Cary Grant et Eva Marie Saint, même humiliation et même torture morale de la jeune femme, agent du contre-espionnage prise entre son véritable amour et son faux amant espion... Et c’est l'occasion de voir comment, à partir d'un canevas analogue, Hitchcock produit un récit tout différent : beaucoup plus spectaculaire avant tout, mais aussi au ton plus léger, humoristique, et sensuel. A part quelques mimiques superflues dans la scène d'ivresse en voiture, Cary Grant est toujours très bien, et Eva Marie Saint, au jeu constamment érotique, est typiquement la très belle blonde hitchcockienne, malgré un excès de maquillage qui tient à l'époque.

Dans le rôle du « méchant » amoureux, analogue à celui de Claude Rains dans Les Enchaînés en plus présomptueux, James Mason est parfait. A la place de l'inflexible mère du méchant dans le film de 1946, Martin Landau incarne à merveille l'âme damnée fanatique et dénuée de la moindre faiblesse humaine. Dans le rôle du chef du contre-espionnage, plus développé que celui de Louis Calhern dans Les Enchaînés, Leo G. Carroll, acteur fétiche de Hitchcock, est idéal : d'abord cynique, il devient de plus en plus humain. Enfin, Jessie Royce Landis est une savoureuse et indispensable mère indigne de Cary Grant. Comme souvent chez Hitchcock, plusieurs belles ellipses font avancer le film à bonne vitesse, malgré sa longueur, et contribuent à ce qu'on ne s'ennuie jamais, même quand on croit bien connaître le film, à la nième vision.

L'INCONNU DU NORD-EXPRESS (1951) 4 étoiles sur 5 : Croisement dangereux

Après les quatre échecs – commerciaux ou artistiques – que furent "Le Procès Paradine", "La Corde", "Les Amants du Capricorne", et "Le Grand alibi", "L’Inconnu du Nord-express" marque le début d’une nouvelle une période faste pour Hitchcock. Très librement adapté du premier roman de Patricia Highsmith, avec une accroche très hitchcockienne – un personnage ordinaire est précipité par hasard dans un engrenage diabolique –, le scénario rappelle par plusieurs aspects celui de "L’Ombre d’un doute" (l’étrangleur intelligent et manipulateur, le dédoublement des personnages), et celui de "La Corde" (la banalisation cynique du meurtre, l’homosexualité latente). Mais le traitement du sujet est ici davantage celui d’un « film noir » : plusieurs séquences nocturnes, peu d’humour, et une catastrophe finale dont le nombre de victimes qu’on peut supposer – notamment des enfants – vient tempérer la happy end pour les héros. Les bonnes idées de cinéma ne manquent pas : la focalisation sur certains objets (les chaussures, la cravate, le briquet, les mains…), la lumière et les cadrages (Oscar de la photographie pour Robert Burks, qui restera aux côtés de Hitchcock jusqu’à "Pas de printemps pour Marnie"), le double suspense en parallèle du match de tennis et de la récupération du briquet dans la bouche d’égout, sans oublier la virtuosité de la scène finale du manège en folie…

Les personnages sont dans l’ensemble bien distribués : Robert Walker inquiétant à souhait en enfant gâté joueur ; persifleur et maniéré. Farley Granger dans un rôle difficile où alternent la faiblesse et la résolution ; Kaisey Rogers, la victime, très juste dans le registre de la vulgarité ; Patricia Hitchcock sa jeune sosie, dont le franc-parler provocateur est la seule occurrence d’humour dans le film ; et Marion Lorne en mère poule presque aussi folle que son fils. En revanche la froideur et le jeu convenu de Ruth Roman, erreur de casting dont Hitchcock était conscient, privent le couple qu’elle forme avec Farley Granger, auquel on sait que le cinéaste aurait préféré un acteur « plus fort », du relief nécessaire pour émouvoir vraiment le spectateur. Outre la musique grandiloquente de Dimitri Tiomkin, c’est ce manque de charme du couple principal qui empêche ce très bon film d’être tout à fait un chef d’œuvre.

LE CRIME ETAIT PRESQUE PARFAIT (1953) 5 étoiles sur 5 : Un très bon Hitchcock

Contrairement au public, qui adora le film, la critique a fait parfois la fine bouche : d'une part sous prétexte que Hitchcock a tenu à respecter le huis clos de la pièce de théâtre sans l'aérer par des scènes d'extérieur, comme si cela devait limiter son inventivité – or c'est tout le contraire : il est aussi à l'aise dans les espaces confinés que dans les grands espaces ; et d'autre part parce que le tournage en 3D aurait obligé à exagérer les couleurs – or on s'en félicite : cette flamboyance non réaliste est un des charmes du film, et la 3D stimula sans doute le génie de Hitchcock dans ses cadrages. A la qualité du scénario policier assez classique, Hitchcock ajoute bien sûr le « suspense » : on sait ce qui doit se passer, mais on se demande si et comment ça va effectivement se passer. L'écriture du film est exemplaire en ce qu'elle ménage de grandes ellipses dans le récit (au début, l'entrée en scène de Mark Halliday, ou ensuite le procès de Margot Wendice, traité à toute vitesse en plan fixe sur le visage de Grace Kelly), pour mieux laisser la place au dialogue, souvent savoureux.

Enfin, à l'exception du médiocre Robert Cummings, dont la relation avec Grace Kelly est peu crédible, les acteurs sont exceptionnels, et réussissent à rendre leur personnage attachant : Grace Kelly, pour sa première collaboration avec Hitchcock, se révèle d'emblée une grande actrice, très émouvante, sans parler de sa merveilleuse beauté. Ray Milland, en criminel à la fois séduisant et diabolique, ambigu à la Cary Grant, a ici le meilleur rôle de sa carrière. Anthony Dawson est parfaitement crédible en escroc de second ordre manipulé, et John Williams magnifique en inspecteur au grand coeur et à l'humour anglais. Ces deux derniers reprenaient d'ailleurs les rôles qu'ils jouaient au théâtre. Sans être le tout meilleur d'Hitchcock, ce film reste un des très bons.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Des classiques, 30 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Collection Alfred Hitchcock - La mort aux trousses + L'inconnnu du Nord-Express + Le crime était presque parfait [Blu-ray] (Blu-ray)
Je suis ravi de mon achat, car il est difficile de trouver Le crime était presque parfait en BR.
Rien à redire sur la qualité vidéo en BR (nota : je n'est pas regardé Le crime était presque parfait en 3D car je n'en vois pas l'intérêt). Il me semble même que la qualité vidéo de La mort aux trousses est très supérieure à celle du DVD. RAS pour L'Inconnu du Nord-Express car il est en noir et blanc et de bonne qualité.
Je ne rappellerais pas encore une fois mes griefs vis à vis de WARNER France en ce qui concerne la médiocrité de la VF. Je préfère encore modifier le son en STEREO 5ch grâce à mon home cinéma et la restitution est correcte.
Comme je l'ai déjà dit WARNER France se moque des clients français, mais que faire? Si vous voulez regarder un Hitchcock vous êtes obligé de passer par eux. Encore un exemple de leur mépris : les bonus de la mort aux trousses ne sont pas sous-titrés en français
Si vous voulez voir ces chef d'œuvres en BR, foncez!
Nota : si vous n'avez pas encore vu le film Hitchcock je vous le recommande en BR.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 3 - 1, 9 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Collection Alfred Hitchcock - La mort aux trousses + L'inconnnu du Nord-Express + Le crime était presque parfait [Blu-ray] (Blu-ray)
Comme d'hab, quand il s'agit de compil, une des copies ne vaut pas grand chose : dans ce cas, c'est "Le crime était presque parfait" (en 2D) granuleux à souhaits donc très inférieur à l'édition DVD ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Joie de redécouvrir en Blu-ray, 31 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Collection Alfred Hitchcock - La mort aux trousses + L'inconnnu du Nord-Express + Le crime était presque parfait [Blu-ray] (Blu-ray)
Joie de re-découvrir en blu-ray 3 classiques du maitre.Seul bémol (c'esst pour cela qu'il n'y a que 3 étoiles ) ,les bonus (trés intéressant d'ailleurs )sur la mort aux trousses ne sont pas sous-titrés en français et donc tout le monde ne peut pas en profiter!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit