Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une version magistrale du grand cycle symphonique
Parmi l'abondante discographie de Simon Rattle, réalisée principalement avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin, celui de Vienne pour une moindre part, et le City of Birmingham Symphony Orchestra, se détachent certains enregistrements qui font l'unanimité ou presque. Celui-ci en fait assurément partie : gravé au début de...
Publié le 23 novembre 2012 par The Classic Guy

versus
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A ne pas négliger,mais...
Une interprétation magistrale des cinq premières symphonies,bonne des 7° et 8°,mais bien trop lente pour les 6° et 9°(voir les tempos indiqués par Beethoven).De plus,une prise de son très portée sur les aigus,mais on peut y remédier sur l'amplificateur.C'est,dans l'ensemble, agréable à écouter et les...
Publié il y a 23 mois par cacoton


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une version magistrale du grand cycle symphonique, 23 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Les 9 Symphonies (CD)
Parmi l'abondante discographie de Simon Rattle, réalisée principalement avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin, celui de Vienne pour une moindre part, et le City of Birmingham Symphony Orchestra, se détachent certains enregistrements qui font l'unanimité ou presque. Celui-ci en fait assurément partie : gravé au début de sa carrière berlinoise, en 2002, il osait aller sur les terres autrichiennes pour chercher un son différent et correspondant à sa vision de l'oeuvre beethovenienne. Il révèle ici le meilleur du Wiener Philharmoniker, leur maîtrise totale de ce répertoire, une subtilité et une grâce uniques, en y apportant sa vision très personnelle, comme toujours (qu'on peut aimer ou pas, selon les disques). Enregistrement prestigieux, oui, mais qui a atteint son but.
On pourra écouter la 5e symphonie de Mahler qu'il grava avec Berlin la même année (et qui fut l'objet d'un mémorable concert à Pleyel, pour ceux qui y étaient), si l'on veut comparer le son qu'il pouvait obtenir des deux grandes formations européennes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A ne pas négliger,mais..., 30 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Les 9 Symphonies (CD)
Une interprétation magistrale des cinq premières symphonies,bonne des 7° et 8°,mais bien trop lente pour les 6° et 9°(voir les tempos indiqués par Beethoven).De plus,une prise de son très portée sur les aigus,mais on peut y remédier sur l'amplificateur.C'est,dans l'ensemble, agréable à écouter et les détails orchestraux sont assez audibles ce qui n'est pas le cas général; on peut donc recommander ces disques en complément d'autres versions.

Un détail surprenant:dans la 9° symphonie,1er mouvement, Rattle suit fidèlement la partition Bärenreiter qui présente une évidente erreur à la mesure 81,où la seconde note (flûte 1 et hautbois 1) doit être un Sib et non un Ré.Je note que B. Haitink,qui se sert de la même édition dans son intégrale,a corrigé l'erreur et nous donne un Sib.

Il est bien dommage ,enfin,que le ou les preneur(s) de son nous prive(nt) de presque tous les passages pianissimos,tant on y a baissé le son.Un seul exemple: quand vous avez fini d'écouter le premier mouvement de la 3°symphonie,vous n'entendez absolument rien du début de la" Marche funèbre".Ces écarts de dynamique sont inacceptables,et la télécommande ne suffit pas à y remédier car un fortissimo succède souvent sans transition à un pianissimo insaisissable et vice-versa.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Inutile, 10 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Les 9 Symphonies (CD)
sauf bien entendu pour les fans de monsieur rattle, ou bien pour les collectionneurs des versions viennoises de ces symphonies. La discographie en est d'une telle richesse, qu'on ne peut attendre d'une grand phalange, menée par le titulaire berlinois- qui ne doit donc pas être n'importe qui - quelque chose si ce n'est d'exceptionnel, pour le moins d'intéressant. Ici, rien de tel : tout est bien propret, mais ennuyeux en diable. Certes, Beethoven sera toujours Beethoven, mais franchement c'est tellement plus Beethoven ailleurs, y compris chez leibowitz ! Le pire c'est que d'ici deux ou trois ans on va nous vendre -tenter de nous vendre, une intégrale avec Berlin : c'est ce qui s"appelle "marquer son territoire".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Beethoven : Les 9 Symphonies
Beethoven : Les 9 Symphonies de Simon Rattle (CD - 2012)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit