undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles5
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Je trouve moi aussi que c'est là une interprétation référentielle de ces deux oeuvres. Il est vrai que ce pianiste a toujours excellé dans Rachmaninov. En plus, enfin ici - et c'est tellement rare! - une prise de son parfaite de piano qui glorifie vraiment le jeu de l'interprète (mais alors, justement, pile sur ce CD, je ne comprends pas l'un des autres commentateurs qui trouve brouillonne cette même prise de son, incompréhensible et paradoxal... Il y a tellement d'autres disques de piano vraiment brouillons ou bastringues, trop réverbérés, métalliques, dénués de basses, etc.!).

Concernant la deuxième sonate, la problématique musicologique demeure. On peut préférer (comme moi) la première version du compositeur, la plus virtuose et la plus longue (celle choisie, par exemple, par Lydia Jardon), mais ce dernier insatisfait en donna plus tard une seconde mouture plus ramassée et plus sobre, avec pour idéal dans la tête celle plus cursive de Chopin (aussi la deuxième, je veux dire). Reste l'un peu bazar du dernier mouvement, comme un problème non résolu je trouve.

Cela dit, en quelque sorte déontologiquement, je demeure plutôt réservé quant à la solution consistant à se refaire pour soi-même (comme le fait ici Lugansky) un "melting pot" entre les deux (encore que les plus illustres exemples ne manquent pas, comme celui d'Horowitz lui-même qui a rebricolé sa version, d'ailleurs pas gêné habituellement de réécrire jusqu'aux Tableaux de Moussorgsky par exemple...).

Mais bon, débat sans fin. Tout cela reste magnifique. Dans sa technique à la fois transcendante et maîtrisée, je trouve que Lugansky n'a qu'un égal actuellement : Berezovsky.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2012
Lugansky joue ces 2 sonates a merveille ,Lungansky a le sens de l'articulation ,des couleurs ,de l'émotion ,douté d'une virtuosité a toute épreuve , il nous donne a entendre une lisibilité parfaite dans les moindres détails de ces sonates complexes et touffues
La prise de son est a coupper le souffle par sa splendeur aucune dureté ,timbres claire et chaud
Je recommande ce cd a tous les amoureux comme moi de Rachamaninov
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 2 décembre 2012
Nikolai Lugansky décidément confirme tout le bien que l'on pense de lui en particulier dans le répertoire de Rachmaninov. Dès la sonate n°1, il nous prend aux tripes par la précision de son jeu, la clarté de ses attaques, le travail extraordinaire de pédales qui contribuent à poser un climat dramatique dans ce qui est une des grandes sonates du répertoire. On est immédiatement happé dans une oeuvre faite d'une multiplication de contrastes et où le déchaînement fréquent de notes ne doit en aucun cas être prétexte à en faire trop, piège dans lequel Lugansky se garde bien de tomber maîtrisant à la perfection chaque nuance et chausse-trappe d'une partition dantesque. On sera cependant plus réservé sur la prise de son malheureusement un peu brouillonne parfois. Il eût assurément fallu plus de clarté et d'ouverture pour rendre mieux le travail remarquable de l'artiste et c'est regrettable.

La sonate n°2 est, de notre point de vue, encore un ton au-dessus tant Lugansky excelle à en faire briller les trésors de poésie parfois enfouis sous un sens du drame qui fait l'une des caractéristiques de Rachmaninov. On en a des frissons dans le dos tant l'interprétation semble à la fois lumineuse et violente lorsque nécessaire. Notre réserve sur la prise de son disparaît avec cette deuxième sonate beaucoup plus clairement captée.

Un très grand disque d'un immense pianiste !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2012
Magnifique interprétation joli touché respecte le style c'est du très beau piano beaucoup de sensibilité a faire connaître autant compositeur qu'interprète
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2013
Possédant différente version des deux sonates,je n'ai pas aimé sa vision dans la première(lui préférant Lenregistrement de Minnaar il y a 1 ans) et même celle de Wessingberg.A sa décharge la captation du son dans cette même sonate est déplorable. Pour la seconde on touche là une reference. Tout est propre,claire ,lunaire et la prise de son irréprochable. Une très belle version ,un phare.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)