Commentaires en ligne 


10 évaluations
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


42 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le naturel et l'évidence
Murray Perahia, c'est le naturel, l'évidence. Avec lui, rien n'est jamais forcé, rien n'est jamais démonstratif. Chaque oeuvre chante et coule pour ainsi dire de source. Tiédeur? Jeu trop civilisé? On pourrait le craindre, bien sûr, mais non, pas le moins du monde. Cet art de la juste mesure n'a rien à voir avec un manque de...
Publié il y a 24 mois par jacqueslefataliste

versus
8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 le prince de la clarté
Evidamment, le son est excellent, les oeuvres variées, l'interprète fidèle à lui-même, avec des réussites incontestées (schubert, chopin, liszt etc., sans parler des mozart).
Mais Perahia n'est pas un immense pianiste: un jeu très clair, une très belle technique, mais dans l'océan des très bons...
Publié il y a 16 mois par parfait


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

42 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le naturel et l'évidence, 10 octobre 2012
Par 
jacqueslefataliste (Albi, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Murray Perahia, c'est le naturel, l'évidence. Avec lui, rien n'est jamais forcé, rien n'est jamais démonstratif. Chaque oeuvre chante et coule pour ainsi dire de source. Tiédeur? Jeu trop civilisé? On pourrait le craindre, bien sûr, mais non, pas le moins du monde. Cet art de la juste mesure n'a rien à voir avec un manque de personnalité: il est au contraire un engagement total et sans compromis au service des oeuvres et des compositeurs. Au contact des plus grands (notamment Rudolf Serkin, Pablo Casals, Mieczysław Horszowski, Vladimir Horowitz, Benjmain Britten, Peter Pears, Dietrich Fischer-Dieskau), Murray Perahia a appris cet art si exigeant du dévouement et de l'effacement: humilité, quête de la transparence, aspiration à l'idéal.

Murray Perahia, c'est aussi un parcours exemplaire, qui va de Bach à Bartok, Berg ou Tippett (cf. CDs 13, 35 & 51), et des oeuvres solistes ou concertantes aux oeuvres pour 2 pianos (avec Radu Lupu et Georg Solti: CDs 27, 35 & 40), à la musique de chambre (CDs 29, 34 & 68) et aux récitals de lieder (CDs 11 & 45). Un parcours ouvert, donc, mais jamais anecdotique, toujours centré sur des oeuvres majeures.

Venons-en au coffret: de taille imposante, il est réalisé de manière très soignée. Comme le montre bien la photo officielle (cf. ci-dessus), chaque CD est glissé dans une pochette en carton qui reprend l'illustration de l'album original et les 5 DVDs sont contenus dans un boîtier solidement cartonné qui se présente un peu comme un livre. Le livret, grand, beau et bien relié, contient:

* beaucoup de très belles photos en pleine page;
* un compte-rendu d'entretien traduit en français et intitulé "Murray Perahia s'entretient avec Malcom Hayes";
* une présentation de chacun des 68 CDs et des 5 DVDs: photo de l'album (sauf pour les DVDs), liste et durée des plages, dates d'enregistrement, texte de présentation de l'album original. NB: les textes de présentation, écrits en anglais, ne sont pas traduits en français. Mais la traduction est disponible sur un site spécialement dédié: thefirst40years.com;
* un index alphabétique des oeuvres enregistrées classé par compositeur puis, à l'intérieur de chaque compositeur, par oeuvre;
* un index chronologique. Bien entendu, chacun de ces deux index renvoie précisément au CD ou au DVD, ainsi qu'aux plages concernés.

Pour finir cette présentation, voici la liste détaillée des CDs et DVDs. NB : les albums figurant sur les CDs 4, 11 & 16 sont publiés en CD pour la première fois. Quant au CD 68 (dit CD-bonus), il reproduit un enregistrement Vox réalisé en concert à Washington DC le 10 février 1967:

CD 1: Schumann: Davidsbündlertänze + Fantasiestücke op. 12
CD 2: Chopin: Sonates n° 2 & 3
CD 3: Mendelssohn: Concertos pour piano n° 1 & 2 (avec Sir Neville Marriner & l'Academy of St. Martin-in-the-Fields)
CD 4: Chopin: Préludes op. 28 + Prélude op. 45 + Prélude op. posth.
CD 5: Mozart: Concertos n° 24 & 14 (avec l'English Chamber Orchestra, comme pour tous les Concertos de Mozart, sauf CD 41)
CD 6: Schumann: Etudes symphoniques + Papillons
CD 7: Mozart: Concertos n° 21 & 9
CD 8: Mozart: Concertos n° 20 & 11
CD 9: Mozart: Concertos n° 27 & 12
CD 10: Mozart: Concertos n° 22 & 8
CD 11: Schumann: Lieder op. 40 + Six poèmes & Requiem op. 90 + Liederkreis op. 39 (avec Peter Pears)
CD 12: Chopin: Concerto n° 1 (avec Zubin Mehta & le New York Philharmonic)
CD 13: Bartok: Sonate (1926) + Improvisations sur des chants paysans hongrois op. 20 + Suite op. 14 + Out of doors
CD 14: Mozart: Concertos n° 17 & 18
CD 15: Mozart: Concertos n° 25 & 5
CD 16: Beethoven: Sonates n° 4 & 11
CD 17: Schubert: Impromptus D 899 & 935
CD 18: Mozart: Concertos n° 15 & 16
CD 19: Mozart: Concertos K 107 n° 1 à 3 + Schröter: Concerto op. 3/3
CD 20: Mozart: Concertos n° 26 + Rondos K 382 & 386
CD 21: Mozart: Concertos n° 19 & 23
CD 22: Mozart: Concertos n° 6 & 13
CD 23: Mozart: Concertos n° 1 à 4
CD 24: Mendelssohn: Sonate op. 6 + Prélude & Fugue op. 35 n° 1 + Variations sérieuses op. 54 + Rondo capricioso op. 14
CD 25: Beethoven: Sonates n° 7 & 23
CD 26: Chopin: Impromptus + Barcarolle, Berceuse et Fantaisie op. 49
CD 27: Mozart/Schubert: oeuvres pour 2 pianos (avec Radu Lupu)
CD 28: Beethoven: Concertos n° 3 & 4 (avec Bernard Haitink & le Concertgebouw Amsterdam)
CD 29: Mozart/Beethoven: Quintettes pour piano et vents (avec des membres de l'English Chamber Orchestra)
CD 30: Schubert/Schumann: Wanderer Fantaisie & Fantiasie op. 17
CD 31: Beethoven: Concertos n° 1 & 2 (avec Bernard Haitink & le Concertgebouw Amsterdam)
CD 32: Beethoven: Sonates n° 17, 18 & 26
CD 33: Concerto n° 5 (avec Bernard Haitink & le Concertgebouw Amsterdam)
CD 34: Brahms: Quatuor avec piano n° 1 op. 25 (avec des membres du Quatuor Amadeus)
CD 35: Bartok/Brahms: Sonate pour 2 pianos & percussion + Variations Haydn (avec Georg Solti)
CD 36: Schumann/Schubert: Sonate n° 2 op. 22 + Sonate D 959
CD 37: Schumann/Grieg: Concertos pour piano (avec Colin Davis & le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks)
CD 38: Chopin: Concertos n° 1 & 2 (avec Zubin Mehta & le Israël Philharmonic)
CD 39: Aldeburgh recital: oeuvres de Beethoven, Schumann, Liszt et Rachmaninov
CD 40: Mozart: Concertos et oeuvres pour 2 & 3 pianos (avec Radu Lupu & l'English Chamber Orchestra)
CD 41: Mozart: Concertos n° 21 & 27 (avec le Chamber Orchestra of Europe)
CD 42: Brahms: Sonate n° 3 + op. 119 n° 4 + op. 76 n° 2 + op. 118 n° 6 + op. 79 n° 1
CD 43: Franck/Liszt: Prélude, Choral et Fugue M. 21 + plusieurs pièces de Liszt
CD 44: Mozart: Sonates K 310, 331 & 533/494
CD 45: Schubert: Winterreise (avec Dietrich Fischer-Dieskau)
CD 46: Beethoven: morceaux divers retenus pour le film "Immortal beloved" (avec Georg Solti, Emmanuel Ax, Pamela Franck, Gidon Kremer & Yo-Yo Ma)
CD 47: Chopin: Ballades + une sélection de Valses, Nocturnes, Mazurkas et Etudes
CD 48: Beethoven: Sonates n° 1 à 3
CD 49: Haendel/Scarlatti: Suites n° 2, 3 & 5 + 7 sonates de Scarlatti
CD 50: Schumann: Sonate n° 1 + Kreisleriana
CD 51: Mozart (Six danses allemandes K 509 & Adagio K 540) + Berg (Sonate) + Tippett (Sonate n° 1)
CD 52: Schumann: Concerto + Konzerstücke op. 92 & 134 (avec Claudio Abbado et les Berliner Philharmonker)
CDs 53 & 54: Bach: Suites anglaises
CD 55: Lieder ohne Worte: Oeuvres de Bach, Mendelssohn & Liszt/Schubert
CD 56: Bach: Variations Goldberg
CDs 57 & 58: Bach: Concertos pour clavier n° 1 à 7 (avec l'Academy of St. Martin-in-the-fields)
CD 59: Chopin: Etudes
CD 60: Bach: Concerto pour flûte, violon et clavier & Concerto Brandebourgeois n° 5 (avec l'Academy of St. Martin-in-the-fields) + Concerto italien
CDs 61 & 62: Schubert: Sonates D 958, 959 & 960
CD 63: Beethoven: Quatuor n° 12 (transcription pour orchestre à cordes, aver l'Academy of St. Martin-in-the-fields) + Sonate n° 28
CD 64: Beethoven: Sonates n° 12, 9, 10 & 15
CDs 65 & 66: Bach: Partitas
CD 67: Brahms: Variations Händel + Rhapsodies op. 79 + Pièces op. 118 & 119
CD 68: Mozart (Trio K 498) + Bruch (Pièces pour clarinette, alto et piano op. 83 n° 2, 6 & 7) + Schumann (Märchenerzählungen) avec Harold Wright (clarinette), Boris Kroyt (alto)

DVD 1: Mozart: Concertos n° 12 & 20 (English Chamber Orchestra, 1977)
DVD 2: Mozart: Concertos n° 21 & 27 (Chamber Orchestra of Europe, 1990)
DVD 3: Scarlatti, Chopin, Mendelssohn (1973 & 1975)
DVD 4: Beethoven, Rachmaninov, Schumann, Liszt (1989)
DVD 5: Schubert: Winterreise (avec Dietrich Fischer-Dieskau, 1990)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une somme vite indispensable...., 14 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Le contenu du coffret se divisait pour moi en deux catégories, les quelques enregistrements de Perahia que je possêdais déjà (les concertos de Mozart et de Bach, un Schumann/schubert, les Goldberg , les Partitas et les Variations Haendel), et les autres, Pour ces derniers, j'avais déjà dans des versions satisfaisantes toutes les oeuvres du coffret, à l'exception du concerto de Schröter, ce qui n'etait tout de même pas une motivation suffisante pour un tel achat !
Pourtant, j'ai acheté ce coffret, m'attendant à une grosse boîte exceptionnelle. Je n'ai pas été déçu depuis que je le découvre, piochant au hasard ou choisissant un programme précis. Jamais je ne me suis ennuyé une seconde!Le nombre de versions de rêférence dans ce coffret est proprement hallucinant, et ce qui ne l'est pas est toujours de très haute tenue. Un véritable bonheur musical dans une présentation classieuse, et pour environ 2 euros le CD ? J'en voudrais plus souvent !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une pure merveille, 9 octobre 2012
Par 
P-P-S "Pierre et Paul" (FRANCE SUD -OUEST) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Ce superbe coffret contient des merveilles,tout d'abord la présentation de "l'objet" par lui -même est tout simplement magnifique ,tout d'abord le livret trilingue de 275 pages rempli de photos et d'un texte de présentation en forme de conversation entre l'artiste et Malcom Hayes plein d'informations non dénuées d'humour.
Ensuite la présentation de chaque CD (en Anglais seulement) par chaque fois un critique ou un artiste différent est des plus passionnante .
Cerise sur le gâteau chaque pochette est la reproduction de l'original (vinyles comme CDs) et certaines sont de purs chef-d'oeuvre( cd 3-5-6-17-24-25-26-29 )un régal pour les yeux. Pour ce qui est des oreilles ,la grande majorité des enregistrements de M.PERAHIA sont des réussites totales tant sur le plan pianistique ,musicale que de prise de son.
Si il fallait faire un choix je placerais en première ligne les concerti de Mozart avec l'English Chamber Orchestra..... une référence incontournable...
les Schubert,les Mendelsshon (Variations sérieuses renversantes!!) ...Que dire de la sonate pour 2 pianos et percussions de B.Bartok avec le regretté G.Solti ?.... sans doute la version la plus folle et la plus dionysiaque de toutes .
J'ai particulièrement aimé l' Aldebugh Recital avec des études-tableaux de S. Rachmaninov à rendre jalouses les plus grandes stars Russe d'hier ,d'aujourd'hui,et sans doute de demain......époustouflant.
Le CD consacré au WINTERREISE avec D F Dieskau laisse sans voix car mis à part Richter et Barenboîm ,quels sont les grands solistes capables d'un tel effacement devant, à la fois le compositeur et le partenaire d'un moment??
Bon, l'achat de ce grand et beau coffret est indispensable si vous aimez le piano ET la musique ,il sera la perle de votre discothèque et s'arrachera sans doute à prix d'or d'ici peu d'années ....foncez...clicquez...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un coffret considérable (à tous points de vue, sauf le prix !), 6 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Superbe coffret, les enregistrements sont tous plus beaux les uns que les autres, les concertos de Mozart, les Bach, les Beethoven....Les prises de son sont bonnes. On peut consacrer des heures et des heures d'écoute à Murray Perahia avec le sentiment de toujours découvrir quelque chose dans des oeuvres que l'on croit connaître par coeur
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Ses premières 40 années., 25 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Une intégrale qui retrace la somme d'enregistrements de Perahia chez CBS/Sony. On y trouve un répertoire varié et un artiste en évolution. Pour ma part, je trouve que c'est de mieux en mieux: plus fouillé, personnel et le pianiste gagne en profondeur (Schubert les dernières sonates, Schumann Sonate n°1…) En supplément, 5 DVDs. Acheté à petit prix (81 euros) c'était donné.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BEMOL.........., 26 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Dommage que le livret qui accompagne ce coffret et qui retrace le parcours de Murray Perahia soit entièrement en anglais et qu'il ne soit pas proposé une version en français !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe, 6 novembre 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Vraiment très très beau. un vrai plaisir de discophile. Evidemment l'intérieur se passe de commentaires. J'aime beaucoup le jeu de Perrahia, très fluide. Mais le coffret aussi est splendide. Grande réussite
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bach est grand... et Murray est son prophète!, 20 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Alors là, je dis : bravo!
Le coffret Murray Perahia est tout simplement sublime.
A un prix aussi ridicule, moi, j'en reprendrais bien un exemplaire!
... faites comme moi !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 le prince de la clarté, 20 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
Evidamment, le son est excellent, les oeuvres variées, l'interprète fidèle à lui-même, avec des réussites incontestées (schubert, chopin, liszt etc., sans parler des mozart).
Mais Perahia n'est pas un immense pianiste: un jeu très clair, une très belle technique, mais dans l'océan des très bons pianistes, il est interchangeable avec bien d'autres, son jeu n'étant pas très personnel. Qui reconnaîtrait Perahia dans une audition en aveugle en se fondant sur des critères qui ne sont pas "en creux"?: Ce ne peut pas être Richter, ni Backhaus, ni Argerich, ni tel autre mais c'est très bien joué: cela peut donc être du Pérahia..
Un gros coffret pour ceux qui aiment acheter en gros et dont le goût est excellent mais accommodant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 21 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Murray Perahia: The First 40 Years (73 CD) (CD)
S'il est un pianiste discret c'est bien Murray Peraia. Une carrière exemplaire retracée dans ce très bel objet qui fait la fierté de ma discothèque.
Seul bémol pas de traduction pour les présentations de chaque CD tout en anglais. en fait on s'en moque c'est la musique qui compte et l'élégance du pianiste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit