Commentaires en ligne


125 évaluations
5 étoiles:
 (70)
4 étoiles:
 (27)
3 étoiles:
 (15)
2 étoiles:
 (7)
1 étoiles:
 (6)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un édition blu ray haut de gamme
On n'aime ou on n'aime pas le nouveau côté brutal de ce James Bond. On n'aime ou on n'aime pas le choix Daniel Craig pour enfiler le costume de l'agent 007 mais une chose est certaine, ce Casino Royal peut se targuer d'une bonne histoire bâtie sur une excellente réalisation. Si l'esprit a un peu changé, la qualité de l'oeuvre est absolument...
Publié le 10 mars 2010 par Ditchovitch

versus
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un renouveau pour 007, film qui laisse perplexe, mais se voit facilement
à ne pas confondre car sans similitude avec un autre James Bond du même titre: Casino Royale, film britannique, de 1967, co-réalisé par Val Guest, Kenneth Hughes, John Huston.
ici c'est Casino Royale (Ian Fleming's Casino Royale), un film américano-britanno-germano-tchèque d'espionnage de 2006 réalisé par Martin...
Publié le 10 février 2009 par Yetti


‹ Précédent | 1 213 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un édition blu ray haut de gamme, 10 mars 2010
Par 
Ditchovitch "Ditchovitch" (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Casino Royale [Edition Deluxe] (Blu-ray)
On n'aime ou on n'aime pas le nouveau côté brutal de ce James Bond. On n'aime ou on n'aime pas le choix Daniel Craig pour enfiler le costume de l'agent 007 mais une chose est certaine, ce Casino Royal peut se targuer d'une bonne histoire bâtie sur une excellente réalisation. Si l'esprit a un peu changé, la qualité de l'oeuvre est absolument indéniable. Un solide film.
Apport HD : Tout à fait remarquable. Les premières scènes pré-génériques en noir et blanc présentent une granulosité prononcée. Le générique, comme d'habitude très travaillé est ici tout à fait splendide et apporte en Hd un aspect tridimentionnel très marqué. Ensuite, l'image du film est tout simplement superbe. Un léger grain argentique a été conservé conférant à l'oeuvre un bel aspect cinéma. La définition est extrêmement précise de bout en bout. L'image est très piquée et offre un niveau de détail de très haut niveau. La profondeur de champ est fantastique sur tous les magnifiques plans larges ensoleillés. Les couleurs sont chaudes et les scènes nocturnes sont également parfaites avec des noirs ultra denses sans aucun frémissement. On en prend plein les yeux avec ce somptueux encodage AVC 1080p.
L'encodage des bandes son n'est pas en reste avec deux percutants et précis Dolby true HD en VO comme en VF (contrairement à la version bluray 1 disque où la VF n'est qu'en 5.1 mais la VO en PCM plein débit)
Cette édition spéciale déclinée en deux disques blu ray apporte un florilège de bonus très intéressants et principalement en HD : commentaires, making of, cascades, effondrement du palade, James Bond girls, adaptations, scènes inédites, tournage, personnalité de Bond, cascadeur, story boards, équipe, quiz, clip, bandes annonces et fonction BD Live.
Une édition blu ray de référence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un opus différent des précédents et un bon blu-ray, 1 novembre 2014
Par 
Fiesta5 - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Casino Royale [Blu-ray] (Blu-ray)
"Casino Royale" est le vingt-et-unième épisode de la saga James Bond au cinéma. Le film est réalisé par Martin Campbell (Le réalisateur de "GoldenEye", "Le masque de Zorro", "Vertical Limit", "La légende de Zorro", "Hors de contrôle" et "Green Lantern" entre autres) et est sorti en 2006 avec l'excellent Daniel Craig dans le rôle de l'agent secret britannique 007. Dans ce nouvel opus, qui a rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma, nous suivons les débuts de l'agent secret James Bond au moment où il vient d'obtenir sa fameuse licence double zéro. Bond va devoir affronter "Le Chiffre", un redoutable banquier privé menacé par ses clients terroristes, qui doit récupérer des fonds lors d'une partie de Poker au Casino Royale afin de rembourser ces derniers. Bond fera équipe avec une attachée au trésor, Vesper Lynd, qui a pour mission de surveiller celui-ci. Après le succès fort de "Meurs un autre jour" en 2002 et l'abandon de Pierce Brosnan dans le rôle de l'agent 007 à la demande des producteurs qui voulaient du sang neuf à la saga, "Casino Royale" marque le début d'une ère complètement nouvelle à la franchise 007. C'est simple, tout a changé sauf le rôle de M qui est toujours confié à l'excellente Judi Dench. Ici, pas de Q (donc pas de gadgets), pas de Moneypenny, moins d'humour, plus de noirceur dans le personnage de Bond grâce à un Daniel Craig encore plus sombre que ne l'était Timothy Dalton et un scénario plus complexe... Bref, la recette a changé au grand damne de certains inconditionnels de la saga. En effet, pour ma part, il m'a fallu voir ce film plusieurs fois pour enfin l'apprécier à sa juste valeur. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas de suspense ni d'émotion. Le film possède des décors superbes et très variés. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les cascades sont très spectaculaires. Le casting est parfait, Daniel Craig campe donc un très bon James Bond, c'est clairement lui l'atout majeur du film! Le reste du casting n'est pas mal non plus, on notera également la présence de Mads Mikkelsen, impeccable dans le rôle du "Chiffre" et de la ravissante Eva Green, une charmante James Bond Girl qui ne laissera pas notre espion indifférent. Bien entendu, les jolies filles sont toujours de la partie. Le seul reproche que l'on pourrait faire à "Casino Royale", c'est son rythme en dents de scie. Mais malgré tout, il s'agit d'un film d'action efficace et spectaculaire qui va vous en mettre plein la vue! Un divertissement haletant et prenant, à voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD et vraiment pas mal pour un film de 8 ans. Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS, et non en 5.1 DTS-HD MA comme indiqué sur la jaquette. Un son de très bonne qualité même si on aurait quand même préféré avoir le 5.1 DTS-HD MA de la VO.

En bref, "Casino Royale" est un épisode de James Bond qui n'a rien à voir avec les anciens opus, mais qui a su moderniser la saga de belle manière même si les fans de la première heure n'apprécieront pas forcement tous ces changements. Le film contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire un peu complexe mais très intéressante à suivre et riche en suspense, des décors superbes, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des cascades spectaculaires, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Un excellent divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est de bonne qualité. Un achat sûr.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bond se relooke, 4 octobre 2009
Par 
Gwen - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (COMMENTATEUR N° 1)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Casino Royale [Édition Simple] (DVD)
Dans l'histoire de la saga bondienne, "Casino Royale" est une rupture essentiellement à deux titres. D'une part, c'est un "reboot" qui prétend tout reprendre à zéro et se présente donc comme la première mission d'un agent 007 fraîchement promu et encore inexpérimenté. D'autre part, l'acteur choisi pour incarner Bond est aux antipodes du personnage créé jadis par Ian Fleming.

Je dois bien avouer que cette double rupture me laisse un peu perplexe. Tout d'abord, le principe du "reboot", s'il n'est pas condamnable en soi, aboutit malheureusement à des incohérences et des incongruités qui frisent l'absurde, voire s'y vautrent. Ainsi, par exemple, Judi Dench, qui était le boss de Bond depuis 1995, le promeut ici à la section OO, ce qui situerait donc, logiquement, "Casino Royale" avant 1995. Or on y fait allusion aux attentats du 11 septembre 2001! Cherchez l'erreur...

Loin de relancer le personnage, le "reboot" crée simplement un espace-temps confus où les scénaristes eux-mêmes n'ont plus très bien l'air de s'y retrouver. On me dira qu'il faut avoir les idées larges et que de toute façon les Bond n'ont jamais brillé par leur réalisme. Admettons...

L'autre hic, c'est Daniel Craig. Que celui-ci soit un acteur compétent, je ne le conteste pas. Le problème, c'est qu'il ne cadre pas du tout avec l'image que je me fais de Bond. Je sais bien qu'il faut évoluer avec son temps, mais il me semble néanmoins qu'il est certains "invariants" auxquels on ne devrait pas toucher. James Bond est un grand brun ténébreux, pas un petit blond bodybuildé.

Du reste, ce n'est pas seulement le physique de Craig qui trahit le personnage, c'est toute son attitude. Il incarne 007 comme une brute épaisse, dénuée de sophistication et de subtilité. Cela dit, en dépit de ses manquements à la doxa bondienne, ce film se laisse quand même voir avec plaisir. Dynamique et correctement réalisé, il comporte son lot de morceaux de bravoure et Mads Mikkelsen y campe un Méchant assez savoureux.

Je pense toutefois que le "vrai" relookage de la franchise Bond reste à accomplir et que celui-ci ne passera ni par un quelconque "reboot", ni par le choix d'un énième acteur. Non, ce qu'il faut impérativement à cette série, c'est un scénariste digne de ce nom qui trouve enfin le moyen de renouveler intelligemment la formule 007 sans la dénaturer.

Tâche visiblement plus délicate qu'il n'y paraît!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très bon divertissement!, 12 juin 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : James Bond, Casino Royale [Blu-ray] (Blu-ray)
L'édition blu-ray est incomparable avec le dvd, les couleurs, la profondeur de champ et la qualité du son sont au top de ce que l'on peut faire aujourd'hui. Le film est vraiment prenant avec des scènes d'actions bien pensées, on a affaire à un James Bond différent, plus humain et plus violent à la fois. Très peu de gadgets,pas trop d'esbrouffes, loin des péripéties de Brosnan. La licence Bond est remise à zéro,plus réaliste à la manière d'un Jason Bourne. En bref, en plus d'être un film de qualité, cette édition au format blu-ray est une vraie démonstration de technologie et attendez-vous à le voir tourner en démonstration dans beaucoup de commerces pour promouvoir le format. Il y a encore deux mois, j'étais assez frileux avec ce nouveau marché de la HD mais je redécouvre les films que j'ai acquis dernièrement (Training day,Speed,Les Chemins de la Dignité)avec plaisir sur ce format. Néanmoins, lisez bien les tests auparavant car on ne peut pas dire que ce soit la même chose sur tous les titres sortis depuis(Full Metal Jacket,En Territoire Ennemi), faute à un encodage de qualité moyenne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 une rupture intelligente, 1 février 2012
Par 
Cocassin (Avignon) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Casino Royale [Édition Simple] (DVD)
certes difficile de faire l'unanimité avec la saga des Bond tant elle est disparate et certaines périodes plairont à certains plus qu'à d'autres.Toujours est-il que ce film renoue avec l'esprit des romans de Fleming, plus brutal, un peu de psychologie mais aussi une trame géopolitique et commerciale qui colle à l'actualité.Le film ne manque pas de cachet, avec un très bon casting, le choix de Craig là encore divisera, mais pour ma part il est un digne héritier de Connery, et tout désigné pour cette genèse.Un beau travail de montage et d'image saturée.Pour ma part je regretterais juste la poursuite d'intro, un peu trop outrancière pour ce Bond viscéral et réaliste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Luxe, intrigue et action, 16 juillet 2008
Par 
Pulp "vieux motard que jamais" (métropole) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : James Bond - Casino Royale - Edition simple [Import belge] (DVD)
James BOND doit, pour sa première mission, affronter le Chiffre, banquier privé et joueur professionnel, qui blanchit l'argent du terrorisme international. Devant le battre lors d'une partie de poker à haut risque, il va en chemin rencontrer l'amour en la personne de Vesper LYND.

Comme en 1995 avec "Goldeneye", Martin CAMPBELL relance la plus célèbre des franchises, en la dépoussiérant un maximum !
Tout est top dans cet opus: les scènes d'action (à couper le souffle), le scénario (sans temps mort), les JB girls (en particulier Eva GREEN, craquante) et surtout Daniel CRAIG, qui incarne un agent secret viril, physique et charismatique comme on en n'a jamais vu dans cette saga (jusqu'à présent dominée par l'humour trés british du héros).

"Casino royale" est le premier roman de Ian FLEMING et cette adaptation est l'occasion idéale pour tout néophyte de se lancer dans les aventures de 007.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur des Bond, 15 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : James Bond - Casino Royale - Edition simple [Import belge] (DVD)
Casino Royale est le meilleur de Bond. C'est Roger Moore lui-même qui l'a déclaré. Et il a foutrement raison. À ceux qui trouvent notre espion trop réaliste ou violent, qu'ils se plongent dans le roman de Fleming. Ils s'apercevront alors qu'aucun film avant celui-ci n'avait décrit un Bond aussi fidèle au personnage littéraire, c'est à dire sombre et torturé, presque aussi psychopathe que ses ennemis. Et la première à le savoir, c'est M.
Le véritable James Bond est enfin né au cinéma. Et skyfall le confirmera certainement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Blu-Ray "James Bond - Casino Royale", un Blu-Ray idéal pour la Démo., 11 décembre 2009
Par 
lepetitalex "lepetitalex" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : James Bond, Casino Royale [Blu-ray] (Blu-ray)
NB: Amazon met souvent sur la même page "Produit" des commentaires de Films en mêlant les éditions DVD et Blu-Ray sans tenir compte des différences de contenu et de support de ces différentes éditions. Difficile de comprendre les raisons de ce mélange... Ce commentaire porte sur cette édition: James Bond, Casino Royale [Blu-ray]

La Note porte sur la qualité Technique du Blu-Ray.

Pour cette vingt-et-unième aventure de 007, dans laquelle Daniel Craig succède à Pierce Brosnan dans le Costume de "James Bond", Sony succède à Fox pour l'édition de "James Bond" et se doit de réussir un sans faute. L'éditeur utilise pour le Transfert sur support Blu-Ray de ce tout récent Film le Master absolument impeccable utilisé pour l'édition DVD mais encodé, cette fois, en MPEG 4.

La scène d'ouverture en Noir et Blanc avec un léger grain Cinéma volontaire est magnifique et le spectacle continue avec le passage à la Couleur. Tout le long du Film l'image offre une Définition exemplaire avec un Piqué parfait permettant de profiter d'un niveau de détail bluffant. La gestion des contrastes est aux petits oignons, même dans les scènes nocturnes l'image reste détaillée. L'aspect tridimensionnel que peut offrir le support Haute Définition est omniprésent. L'image est fluide. La palette colorimétrique est riche et offre des couleurs bien saturées seules les teintes des visage manquent un peu de naturel.

Les Pistes Audio Anglais sont en PCM 5.1 et Dolby Digital 5.1, la Piste Audio Français est en Dolby Digital 5.1. Ces Pistes Audio sont bien détaillées et très puissantes mais on peut s'étonner de l'absence d'une Piste Audio DTS pour le Français comme sur les autres Blu-Ray de "James Bond".

Bonus:

"Naissance de James Bond." En HD. (26 mn 30 s)

"James Bond de chair et de sang." En HD. (24 mn 35 s)

"Les James Bond Girls sont éternelles. (2006)" (48 mn)

"Vidéo Clip - Chris Cornell "You Know My Name"."

"Bandes-Annonces de Films."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un renouveau pour 007, film qui laisse perplexe, mais se voit facilement, 10 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : James Bond - Casino Royale - Edition simple [Import belge] (DVD)
à ne pas confondre car sans similitude avec un autre James Bond du même titre: Casino Royale, film britannique, de 1967, co-réalisé par Val Guest, Kenneth Hughes, John Huston.
ici c'est Casino Royale (Ian Fleming's Casino Royale), un film américano-britanno-germano-tchèque d'espionnage de 2006 réalisé par Martin Campbell. Ce film est bien différent de celui de 1967: c'est le premier d'une trilogie sur la jeunesse de bond. je suis, comme beaucoup de mes prédécesseurs, très critique à l'égard du premier opus de cette nouvelle série de James bond, j'ai focalisé sur le choix peu judicieux de Daniel Craig: en effet, l'acteur fait plus penser à une brute russe Poutinienne, qu'à un fin matou très british, type Pierce Brosnan, expert autant en femmes qu'en baston. Mais, le scénario semble revoir le rôle de bout en bout en acceptant cette nouvelle donne: le nouveau James, reçoit coups, balafres et humiliations; il a accident de la route, et perd au jeu. Il a l'audace du débutant ambitieux et se fait peu d'illusion sur son pouvoir de séduction pourtant traditionnellement légendaire: il se laisse porter sur les vagues des conflits secrets entre les nations, et quémande une rallonge, une audience ou un soutien financier en fonction des circonstances. Bien sûr, le cadre est toujours aussi prestigieux,que ce soit les villas bord de mer des Bahamas, les villas romaines du Montenegro,les palais vénitiens ou encore le lac de côme. Mais jamais on sent une ambiance palace palace ou bling-bling: le metteur en scène tient à ce que les préoccupations soient dans l'air du temps: les intervenants énoncent leurs motivations à utilité économique bien évidente, bien loin des préoccupations des mégalomanies légendaires de grands méchants comme goldfinger. Il est vrai, que cette opus se veut le premier de la série, donc, Madame M sa patrone, le promeut 00, et il débute dans la profession, ce qui doit excuser ses ratés. Il semble plus tueur à gage indépendant à la solde de, que premier de la classe des agents de mèche avec son staff technique: son aston martin est magnifique mais elle lui semble bien étrangère; Le jeu de Monsieur craig est vraiment glacial. Il veut nous faire la démonstration de son Amour sincère pour Vesper Lynd incarné par la française Eva Gaëlle Green. La lutte est menée contre le banquier des terroristes, Le chiffre est un matheux affairiste talentueux, mais n'est qu'un intermédiaire d'un trafic plus vaste dont la trame est réservée pour des développements scénaristes ultérieurs.
En conclusion, film passe partout, qui a laissé ma famille dans la totale indifférence, mais se voit facilement cependant. Mais je le répète, daniel Craig, est soit mal filmé (par absence de gros plans plus fouillés?), soit pas à son aise, mais il semble incapable d'émotion, sa gueule patibulaire semblant aussi placide que si il avait subi une attaque au botox. Dommage pour les fans.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bond mais pas gentil..., 6 novembre 2008
Par 
Yves Gerbal "Ivre Verbal" (Aix en Provence) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : James Bond - Casino Royale - Edition simple [Import belge] (DVD)
Ainsi, Bond non plus n'échappe pas à la règle. Pour qu'il reste "éternel" (comme les diamants) il faut donc qu'il change... Et le changement pourra sembler brutal à tous les amateurs de la série. A priori, on peut se demander ce que vient faire ici un type à la tête de tueur de sang froid (même avec des yeux bleus), un type qui n'a plus rien du look so british de ses prédécesseurs. Et puis évidemment on peut être choqué par la violence brute assénée dès les premières scènes. On sait bien que l'espion estampillé "OO" a le droit de tuer, mais jusqu'ici on ne s'en apercevait pas vraiment. On était plutôt dans un esprit BD. Avec humour et raffinement.
Signe des temps, le nouveau Bond tue sans sourciller, et n'est pas vraiment un as de la répartie amusante... C'est tout de même incroyable de voir qu'aujourd'hui il faut absolument que ça tourne au réalisme sanglant pour plaire au public... Faut-il s'en désoler ? En partie, parce qu'on y perd le côté sympa et souriant d'un espion auquel on avait d'autant plus envie de s'identifier qu'il faisait son "sale boulot" sans jamais froisser son smoking ni notre sensibilité.
Today, apparemment, le public a besoin que ce soit du vrai dur. Alors Bond garde sa démesure (ici, entre autres, il y a carrément un Palais vénitien qui s'écroule dans la lagune... et apparemment sans faire de vagues...), mais devient une sorte de Terminator (voir la scène du camion, presque un décalque) qui n'arrête pas de courir (il devrait faire les jeux olympiques !), de sauter, de plonger, de frapper, de déglinguer...
Mais tout de même, c'est vrai, ce film est sacrément bien foutu, et qu'on le veuille ou non risque de ringardiser les anciens épisodes... L'image est superbe, la musique intelligemment adaptée à l'action, et les relations avec les femmes sont beaucoup plus subtiles (mais oui !). Eva Green est une JB girl assez différente des précédentes. Moins franchement sexy, plus fragile, plus humaine. Son histoire avec James en est d'autant plus intéressante. Et finalement, je l'avoue, j'ai trouvé Daniel Craig très crédible. Et puis l'on retrouve tout de même les passages obligés, gadgets et situations improbables, voyages et hôtels de luxe... et les citations obligatoires, caviar et belle montre, distillées en forme de clin d'oeil... y compris la fameuse réplique "My name is Bond..." qui arrive... quand on ne s'y attend plus !
Chaque fan de la saga Bond jugera donc la part de trahison et de respect dans cette traduction incontestablement "moderne" de ce personnage mythique...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 213 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Casino Royale [Blu-ray]
Casino Royale [Blu-ray] de Martin Campbell (Blu-ray - 2012)
EUR 11,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit